Accéder au contenu principal

Amical Belgique Maroc 1 - 4

Source : MAP

Les Lions de l'Atlas se reprennent de la plus belle manière


LionsBruxelles, 27/03/08- La sélection marocaine, qui reste sur une décevante CAN-2008, a repris confiance de la plus belle manière en écrasant l'équipe belge par 4 buts à 1, mercredi soir à Bruxelles, en match international amical de football.


Alignant un onze de départ composé de joueurs piliers de la sélection marocaine, sans oublier de faire confiance à de jeunes éléments du championnat national ou de l'équipe olympique, Fathi Jamal, qui assure provisoirement les fonctions de sélectionneur national, a gagné haut la main le pari annoncé, à savoir "rassembler et remettre en confiance l'équipe nationale".


Comme dans plusieurs stades européens, les Lions de l'Atlas n'étaient nullement dépaysés puisqu'ils étaient soutenus par un large public composé de Marocains résidant en Belgique et dans les pays proches.


Les Nationaux n'ont pas laissé à leur adversaire l'occasion de s'installer sur le terrain, puisque dès la 14è minute, Soufian Alloudi reprend d'un demi-volet une balle centrée par Michael Basser et inscrit le premier but.


Tarik Skitioui, qui a constitué un vrai poison pour l'équipe belge, double le score à la 35è mn. Le joueur de FC Porto, à l'embuscade, exploite une balle perdue devant la zone de réparation belge et adresse un tir foudroyant, ne laissant aucune chance au gardien qui a vu la balle glisser entre ses mains.


Entre-temps, les joueurs marocains, qui ont complètement dominé les débats, ont raté plusieurs opportunités de buts, notamment le tir puissant de Safri difficilement repoussé par le gardien de but (20è) et le tir en plein cafouillage de Alloudi, qui a été détourné par un défenseur.


Alloudi, actif comme à son habitude, a manqué à la toute dernière minute de la première mi-temps l'occasion de corser l'addition. Bien servi à partir du milieu de terrain par Youssef Hajji, le joueur d'Al-Ain émirati se trouve tête-à-tête avec la portier, mais rate de justesse le cadre (44è).


A la reprise, les Belges se sont montrés un peu dangereux et sont même parvenus à inscrire un but par Axel Witsel, qui surprend les défenseurs marocains et marque d'un coup de tête (50è).


Mais cette deuxième mi-temps a été surtout l'occasion de faire tourner l'effectif et tester de nouveaux joueurs. Fathi Jamal a notamment aligné Nabil Zhar et Abdessalam Benjelloun, qui évoluaient au sein de la sélection olympique, et Mourad Aini qui joue pour le Raja de Casablanca.


Des changements qui ont donné leur fruit et rassuré sur la relève, puisque les deux derniers buts ont été l'oeuvre de Zhar (85è), qui profite d'une erreur de deux défenseurs belges et place délicatement le cuir dans les filets, et de Benjelloun (90è), qui, sur un centre de Hermach, surprend les défenseurs belges d'une tête plongeante.


Cette victoire est de bonne augure pour la sélection marocaine qui se prépare pour les qualifications combinées pour la coupe du Monde et la Coupe d'Afrique en 2010.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai signé dans

Marouane Chamakh champion avec Bordeaux

Source : AFP Marouane Chamakh, l'attaquant marocain de Bordeaux, auteur de 13 buts cette saison terminée par le titre de champion de France de L1, a déclaré qu'il devrait rester à Bordeaux, ajoutant "cela dépend du président", tandis que son entraîneur Laurent Blanc reste prudent. Après avoir entendu les milliers de personnes réunies sur l'esplanade des Quinconces scander "Chamakh à Bordeaux", le Marocain a déclaré "Oui je vais rester normalement, ça dépend du président", sous le regard amusé de Jean-Louis Triaud, aux commandes du club depuis 1996. Une déclaration cependant nuancée par l'entraîneur girondin Laurent Blanc, qui a ironisé en demandant aux journalistes présents s'ils étaient en possession d'une cassette audio pour immortaliser les déclarations de son attaquant. Ce dernier, qui a inscrit quatre buts dans les cinq dernières journées, avait émis ces dernières semaines le désir de quitter le club, s'il décrochait le tit

Stage de détection des jeunes talents pour l'équipe nationale

Source : MAP Cinquante quatre jeunes joueurs participeront à un stage au Centre national de football Maâmoura du 30 janvier au 03 février, avec pour objectif de détecter de nouveaux joueurs capables de renforcer l'équipe nationale des moins de 16 ans. Ce stage de détection-rattrapage sera animé par six cadres nationaux sous la supervision du directeur technique national Jean-Pierre Morlans et l'entraineur national Abdellah El Idrissi. Les joueurs bénéficiaires (nés en 1994) sont proposés par les clubs et les ligues régionales. Cette opération permettra la sélection de 10 joueurs devant rallier les 24 constituant l'effectif qui avait participé au tournoi de l'Union nord-africaine (UNAF) pour un autre stage prévu du 3 au 7 février à Maâmoura.