Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2009

Sélection nationale : gloire d’antan et déchéance d’aujourd’hui

Source : La Vie Eco Aucune victoire finale en CAN depuis 1976, pas de participation au Mondial depuis 1998, une qualification à 2010 compromise et actuellement 50e au classement FIFA. Le Maroc, transcendant face aux équipes européennes?, n’arrive plus à s’imposer en Afrique. Pourquoi cette descente aux enfers ? Entraîneurs et joueurs donnent leur avis. Avant la rencontre opposant le Maroc au Gabon, on pensait que les Lions de l’Atlas allaient dévorer tout crus des Panthères aux crocs encore tendres. Mais arriva ce qui ne devait pas arriver. D’entrée de jeu, on s’aperçut que les Gabonais n’étaient pas venus en victimes consentantes. C’était eux qui, les premiers, sonnèrent la charge, affolant une défense étrangèrement perméable. Au fil des minutes, le milieu de terrain se délitait, quant à l’attaque, elle était complètement à côté de ses godasses. Esseulé, Mounir El Hamdaoui s’y démenait comme un beau diable, en vain, puisqu’il allait toucher du bois par deux fois. Les choses prenaie

Agadir a bu la tasse devant l'Ittihad Bensalah

Source : l'équipe Comme à son habitude, la Coupe du Trône a apporté son lot de surprises avec l'élimination d'Agadir par Fqih Bensalah (L2) en huitièmes de finale (0-0 /2-4). Le Fath Rabat (L2) a mis fin à la belle aventure du tombeur du Raja de Casablanca, l'Ittihad Aït Melloul (2-1 ap). Ce dernier a mené par Oulhab (33e) avant de perdre Batouli sur carton rouge (69e) et encaisser deux buts dont celui de Reggadi (116e). Les deux confrontations entre clubs de L1 sont revenus à Khourigba qui a sorti Massira (0-0 /5-4) et à la lanterne rouge Mohammedia qui a surpris Safi (1-0). En revanche, Tétouan n'a pas fait de cadeaux à Bouznika (2-0) grâce à Lehouassi (18e) et Jouad (73e). Un but de Allaoui (62e) a suffi aux FAR devant le Stade Marocain (1-0) alors que Khemisset a attendu les dernières secondes pour marquer sur penalty face à la renaissance sportive de Settat (1-0).

Boussoufa victime de bavure policière

A la suite d’un contrôle d’identité, l’attaquant d’Anderlecht Mbark Boussoufa a été arrêté par la police dimanche en début d’après-midi à Bruxelles. Le joueur anderlechtois prenait un verre avec des amis dans un café de la capitale, près de la gare du midi. Des policiers qui patrouillaient dans le quartier ont alors fait irruption dans l’établissement pour contrôler les papiers des clients. Une interpellation musclée Mbark Boussoufa n'avait pas sa carte d’identité sur lui. Il est alors violemment interpellé par un policier qui lui passe les menottes. Son blouson est même déchiré. Le joueur de football passe ensuite quelques heures au commissariat de la place des Marolles. Mbark Boussoufa a confirmé les faits à Micheline Thienpont et a même montré les traces de menottes sur ses poignets, tout en refusant de témoigner devant la caméra. "Ils m'ont embarqué en disant que je n'avais pas bien joué hier soir", a-t-il expliqué à notre journaliste de RTL-TVi. Boussoufa

Marouane Chamakh remporte la coupe de la ligue

Les Girondins ont maté Vannes (4-0) samedi soir au Stade de France en finale de la Coupe de la Ligue et remporté leur troisième trophée dans cette compétition. Les Bretons ont été trahis par une entame de match des plus horribles. Wendel, Planus, Gouffran et Gourcuff ont été les buteurs d'une finale à sens unique. Plus de 40T000 supporters bretons se sont déplacés ce samedi au Stade de France pour assister à la présence historique de Vannes à la quinzième finale de la Coupe de la Ligue. Ils n'ont pas été déçus du voyage... Ce qu'ils n'avaient pas pu prévoir, c'est qu'il n'y aurait pas vraiment de match. Enfin, il n'a duré qu'un quart d'heure. Les quinze premières minutes ont ressemblé à une grosse tempête venue d'Aquitaine. C'est en tout cas le temps qu'il a fallu à Bordeaux pour mettre la main sur le précieux trophée, pour la troisième fois en cinq finales. En résumé, ce fut un récital pour Bordeaux et un cauchemar pour Vannes (4-0)

ACL 09 : Le Wydad Casablanca en finale

Dans un stade Mohamed V plein, les Rouges ont battu l'équipe tunisienne du Club Sportif Sfaxien sur le score de deux buts à zéro, victoire qui envoi les joueurs de Zaki en finale de l'Arabian Champions League pour la seconde fois consécutive après la finale de la saison passée. Les buts de la rencontre ont été marqués en seconde mi-temps par l'intermédiaire d'Hicham Jouaya sur passe de Pascal Angan et par Bidoudane à quelques instants de la fin du match. La finale aller devrait se jouer à Casablanca le samedi 9 mai sur la pelouse du Stade Mohamed V tandis que la finale retour aurait lieu le 15 soit en Tunisie chez l'Espérance ou bien en Algérie chez l'ES Setif, score à l'aller, victoire de l'Espérance à Alger. source : wydad.com

Khemisset se souviendra de son séjour en RD.Congo

Source : l'équipe Le club marocain de l'Ittihad Khemisset se souviendra de son voyage en RD du Congo pour le compte des huitièmes de finale aller de la Ligue d'Afrique des Champions contre le TP. Mazembe (défaite 1-0). D'abord, un réveil à trois heures du matin pour se rendre à l'aéroport de Kinsasha et un départ sept heures plus tard pour Lubumbashi. Ensuite, la veille du match, une attente de deux heures, sous une température de 35 degrés, devant les portes fermées du stade où l'équipe venait s'entraîner. Enfin six cartons jaunes distribués à ses joueurs et un penalty «imaginaire» accordé au TP. Mazembe qui a permis à Kalituka (30e) d'inscrire le seul but de la rencontre.

Youssouf Hadji absent quinze jours

Source : l'équipe Youssouf Hadji, le meilleur buteur nancéien en championnat avec 10 buts ne jouera pas dimanche contre Nantes (17 heures). L'attaquant marocain, qui souffrait des adducteurs depuis plusieurs semaines, a passé lundi des examens qui ont révélé une micro déchirure au tendon de l'adducteur. «Je pense être absent 15 jours», a-t-il confirmé. Il pourrait donc manquer le déplacement à Saint-Etienne le 2 mai. Contre Nantes, Pablo Correa devra sans doute se passer du défenseur Marocain Michaël Chrétien, victime d'un claquage samedi à Caen (2-1).

Mounir El Hamdaoui sacré champion des Pays-Bas avec l'AZ Alkmaar

Source : La Vie Eco L'attaquant marocain Mounir El Hamdaoui, a été sacré, avec son club d'AZ Alkmaar, champion des Pays-Bas de football dimanche 19 avril à l'issue de la 31e journée de compétition. Meilleur buteur du championnat hollandais avec 22 buts, El Hamdaoui, fringuant en attaque, a su parfaitement comment conduire son équipe, qui comptait un seul titre de championnat à son palmarès, conquis en 1981, à dominer sans partage le classement et voler la vedette aux grosses cylindrées, Ajax Amsterdam et PSV Eindhoven. Transféré de Willem II pour 6 millions d'euros en août 2007, le Marocain a tenu toutes ses promesses de jouer aux devants et tirer de l'ombre une formation qui s'engluait longtemps dans le profond du championnat. Déjà élu meilleur joueur de l'année 2008 aux Pays-Bas, El Hamdaoui est resté fidèle à son jeu subtil et prolifique sous la houlette de l'entraîneur néerlandais Louis van Gaal. Après des sacres avec l'Ajax Amsterdam (1994

Schalke 04 scoute Boussoufa

Source : 7sur7 De nombreux émissaires de clubs étrangers étaient présents dans les tribunes du Parc Astrid dimanche. Dans la longue liste de scouts figurait un recruteur de Schalke 04. Le club de la Ruhr suivrait de très près Mbark Boussoufa. L'intérêt pour le déroutant Marocain ne date pas d'aujourd'hui. Anderlecht n'aurait toutefois enregistré aucune offre.

Dix points d'avance pour le Raja

Source : l'équipe Le Raja de Casablanca a prouvé à Fès (1-0) qu'il était au-dessus du lot à l'issue de la 25e journée. L'international Armoumen (58e) lui a permis de porter à dix points son capital. Ses poursuivants, le Difaa El Jadida et les FAR Rabat ont définitivement décroché. Le premier a baissé pieds face à Massira (1-3) durant le dernier quart d'heure sur des buts de Saadi (70e), Ismaili (74e), Rezzouk (89e) alors que Riahi (75e) a réduit la marque après un penalty raté. Et le second a été tenu en échec à Marrakech (1-1) après avoir égalisé par Madihi à dix minutes de la fin. En infériorité numérique durant une heure à Agadir (expulsion de Boubou), Kenitra a encaissé deux buts de Bissati (45e), Semlali (66e) avant de réduire le score par Bourrouas (90e). Et un but assassin de Salah (90e) a permis à Tétouan de ramener trois points de Khouribga (2-1). Dans le bas du tableau, Oujda (15e) a profité de la fatigue de Khemisset (1-0) et du carton rouge infligé à Aï

ACL 09 : Le Wydad ramène un précieux nul de Tunisie

Source : La Vie Eco Le Wydad de Casablanca a tenu en échec le club de CS Sfaxien (1-1), dimanche 12 avril, en demi-finale aller de la Ligue des champions arabes. Lors de cette rencontre, les hommes du technicien national Badou Zaki ont livré un match tactique de haut niveau. Certes, les Tunisiens ont été les premiers à ouvrir le score par le biais de l'Ivoirien Blaise Kouassi (45e), mais cela n'a ébranlé en rien la volonté implacable des Casablancais. C'est ainsi qu'ils ont égalisé en deuxième période grâce à un but de Youssef Menkari (74e). Rappelons que le CS Sfaxien, vainqueur de la première coupe arabe, et le Wydad Casablanca, vice-champion de la dernière édition, s'étaient qualifiés pour les demi-finales aux dépens des deux équipes jordaniennes, respectivement Al Fayçali et Al Wahdat.

Classement FIFA : Le pire rang de l'histoire du Maroc

Source : SportS.fr Les mois se suivent et ne se ressemblent pas pour l'équipe nationale marocaine, qui continue sa descente aux enfers dans le classement mondial des nations, actualisé de façon mensuelle par la FIFA. En effet, dans le classement paru aujourd'hui, mercredi, pour le mois de mars, Le Maroc chute de 9 places et occupe désormais sa plus mauvaise position depuis son introduction au Classement Mondial FIFA en août 1993. Cette régression plonge le 11 national à une décevante 50ème place, soit la 8ème sur le continent africain et se voit devancé par 7 pays, en l'occurrence: le Cameroun (19e et et N°1 en Afrique), Nigéria (30e), Ghana (31e), Côte d'Ivoire (36e), Égypte (37e), Gabon (48e), Mali (49e). Pour revenir au classement mondial, statu quo pour le podium dans la mesure où le leader, l'Espagne, demeure toujours talonné par l'Allemagne et les Pays-bas.

Ouaddou : Nous avons déjà grillé un joker

L’Observateur du Maroc: Tout le monde s’est étonné de ne pas te voir parmi le onze type samedi dernier face au Gabon Abdessalam Ouaddou: Je suis arrivé au rassemblement, j’ai pu m’entraîner toute la semaine, j’étais bien physiquement. La veille, j’ai cependant ressenti une petite douleur à la cuisse. L’entraîneur voulait me laisser sur le banc mais j’ai préféré ne pas prendre de risque et je lui ai demandé de faire appel à un joueur prêt à cent pour cent à remplacer un joueur de champ. Mais de toute façon depuis le jeudi je savais que je ne faisais pas partie du onze de départ. En quelque sorte tu ne figurais pas dans les plans de Roger Lemerre pour ce match ? Dès lundi, l’équipe était déjà faite bien avant notre arrivée. Mais ça dépend de la compétitivité de chacun dans son club puisque le staff technique suit ça de très prés. Je ne vous cache pas que j’étais déçu de ne pas faire partie du onze de départ, en même temps cela faisait dix jours que je ne jouais pas avec mon club. Est-

Coupes Africaines : l'IZK sauve l'honneur des clubs Marocains

Source : l'équipe En se qualifiant pour les huitièmes de finale de la Coupe de la CAF (C2), l'Ittihad de Khemisset dont c'était la première participation à une épreuve continentale, a sauvé de la grisaille le football marocain. Un doublé de Ait Abdelouahid lui a permis de remonter son handicap devant l'Asante Kotoko (2-0, aller 1-3), réduit à dix après l'expulsion de son capitaine Kaomé. Dans la même épreuve, le Moghreb Fès ne s'est pas donné les moyens de rivaliser avec Gafsa (0-1, aller 1-1). En Ligue des Champions, les FAR.Rabat ont déçu une nouvelle fois en se faisant éliminer en seizièmes de finale par les Nigérians de Heartland (1-1, aller 1-3).

Le petit poucet Mellouli élimine le géant vert

Source : l'équipe Coup de tonnerre au Complexe Sportif de Casablanca à la suite de la qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du Trône des amateurs de l'Union d'Ait Melloul face au leader de la L1, le Raja (2-1). El Matouni (7e) et Hassan Tewfik (19e) ont été les artisans de ce somptueux exploit. Deux autres pensionnaires de L1, Oujda et Salé, sont passés à la trappe devant des équipes de la L2, le Stade Marocain (1-1 /4-1 aux tab) et le FUS.Rabat (2-1). Dans les duels qui ont opposé les clubs de l'élite, Agadir, Massira et Tétouan ont sorti -sur le même score (1-0)- El Jadida, Marrakech et Kenitra.

Chamakh inscrit son 10 but de la saison

Source : Eurosport Bordeaux a souffert pour se défaire de Nancy. Son salut est venu de Marouane Chamakh, auteur du but salvateur en fin de rencontre (1-0). Avec cette victoire acquise à l'arraché, les hommes de Laurent Blanc restent au contact de Lyon qu'ils affronteront dans deux semaines. Laurent Blanc peut souffler. Alors que le Cévénol attendra les cinq dernières journées pour se prononcer sur les objectifs de sa formation pour la fin de saison, la victoire obtenue à l'arraché face à Nancy lui enlève une grosse épine du pied (1-0). Le titre est plus que jamais jouable pour des Girondins qui ont néanmoins eu toutes les peines du monde à se défaire de valeureux lorrains. Jusqu'au bout, les joueurs de l'ASNL ont tout donné afin de garder ce point du match nul qui leur aurait fait grand bien. Mais voilà, en l'absence de Cavenaghi, Marouane Chamakh a endossé le costume de l'homme providentiel et donné la victoire à sa formation. Toujours à trois points des L

Roger Lemerre sur le gril

Source : l'équipe La victoire du Maroc devant l'Angola (2-0) à Lisbonne en match amical n'a pas calmé le courroux des supporters vis à vis du sélectionneur Roger Lemerre. Ils ne lui pardonnent pas la défaite enregistrée à domicile contre le Gabon (1-2) pour le compte des éliminatoires de la CM-CAN 2010. Non seulement, ils exigent la présence de joueurs locaux dans la sélection (actuellement tous les joueurs retenus évoluent à l'étranger) mais ils demandent aussi le retour de l'entraîneur du Wydad de Casablanca, Badou Zaki à la tête des Lions de l'Atlas. Le technicien français vient de perdre son principal soutien, l'indétrônable président de la fédération, le général Hosni Benslimane qui a décidé de ne pas se représenter aux élections du 16 avril prochain.

Le Maroc s’impose face à l’Angola (2-0) en match amical

Source : La Vie Eco La sélection marocaine s'est imposée face à son homologue angolaise par 2 buts à 0 en match amical, mardi 31 mars au Rostello Stadium à Lisbonne. Les deux buts de la rencontre, dirigée par l'arbitre portugais Lucio Baptista, ont été marqués par Adel Taârabt à la 9ème minute et Marouane Chamakh à la 50ème minute. Ce match s'inscrit dans le cadre des préparatifs du Onze national pour le match qui l'opposera à son homologue camerounais, à Yaoundé, pour le compte de la deuxième journée du dernier tour des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010 de football (groupe A). Rappelons que le Maroc a été battu à domicile par le Gabon (1-2) samedi 28 mars. http://www.youtube.com/watch?v=bR6haZBzD1Y

Benslimane ne se représentera pas à la présidence de la FRMF

Source : La Vie Eco La Fédération Royale Marocaine de football (FRMF) tiendra son assemblée générale le 16 avril au centre des conférences des travaux publiques à Rabat, indique un communiqué de la FRMF, diffusé mardi 31 mars. De même, le président de la Fédération Royale Marocaine de football, le Général de Corps d'armée, Housni Benslimane, ne compte pas présenter sa candidature pour un nouveau mandat, précise le communiqué. A la tête de la fédération depuis 1995, Housni Benslimane décide alors de se retirer de la scène sportive nationale. Une nouvelle ère s’ouvre pour le football marocain.

L'entraîneur du Cameroun limogé

L'entraîneur de l’équipe nationale du football du Cameroun, a été limogé mardi soir en raison du mauvais résultat enregistré samedi dernier par les lions indomptables face à la sélection du Togo, a annoncé dans la soirée d’hier la radio nationale camerounaise (CRTV) dans son édition du journal parlé de 17 heures. Le communiqué suspendant le technicien allemand a été signé selon la Crtv par le ministre des Sports, Augustin Thierry Edjoa. La défaite de l'équipe nationale du Cameroun (0-1) samedi face au Togo en match comptant pour les qualifications pour la CAN et le Mondial-2010, a suscité la colère et les critiques des autorités sportives camerounaises. Se faisant l'écho des supporteurs, plusieurs journaux ont demandé le limogeage du sélectionneur allemand Otto Pfister et son remplacement par un technicien qui maîtrise bien les Lions Indomptables. Le ministre des sports en limogeant le technicien allemand a comblé ainsi les attentes de tous les détracteurs d’Otto Pfist