Accéder au contenu principal

Ouaddou : Nous avons déjà grillé un joker

OuaddouL’Observateur du Maroc: Tout le monde s’est étonné de ne pas te voir parmi le onze type samedi dernier face au Gabon


Abdessalam Ouaddou: Je suis arrivé au rassemblement, j’ai pu m’entraîner toute la semaine, j’étais bien physiquement. La veille, j’ai cependant ressenti une petite douleur à la cuisse. L’entraîneur voulait me laisser sur le banc mais j’ai préféré ne pas prendre de risque et je lui ai demandé de faire appel à un joueur prêt à cent pour cent à remplacer un joueur de champ. Mais de toute façon depuis le jeudi je savais que je ne faisais pas partie du onze de départ.


En quelque sorte tu ne figurais pas dans les plans de Roger Lemerre pour ce match ?


Dès lundi, l’équipe était déjà faite bien avant notre arrivée. Mais ça dépend de la compétitivité de chacun dans son club puisque le staff technique suit ça de très prés. Je ne vous cache pas que j’étais déçu de ne pas faire partie du onze de départ, en même temps cela faisait dix jours que je ne jouais pas avec mon club. Est-ce que cela explique ma non-titularisation ? J’ai posé la question aux deux entraîneurs qui m’ont dit non et que tout simplement ils voulaient aligner la même formation que celle qui a affronté la Tchéquie en match amical. Moi, je respecte tout simplement le choix du staff.


Tu as donc suivi cette rencontre des tribunes, quel est ton avis sur la prestation de tes coéquipiers ?


On avait bien préparé ce rendez-vous toute la semaine et je sentais que tout le monde était impatient d’aborder ce premier match, mais j’ai été étonné de la manière avec laquelle les joueurs ont abordé la rencontre. De la tribune, c’est peut-être très facile à dire, mais il y avait énormément d’espace entre les lignes et notre adversaire en a profité pour bien placer les contres. C’est une équipe qui avait dans la tête qu’elle allait repartir avec une défaite, c’est pour cela qu’ils avaient adopté une tactique très défensive. De notre côté, on a sous-estimé l’adversaire avec un schéma très offensif. Comme tout le monde l’a vu, on a fait une très mauvaise entame de match, on a l’impression que l’équipe a été tétanisée par l’enjeu. Dans un match comme ça, il faut assurer les arrières pour permettre à l’équipe d’attaquer mais à partir du moment où on a pris ce but on était obligé de nous découvrir. Maintenant il va falloir se ressaisir et aller chercher des points à l’extérieur.


Justement, tout le monde s’accorde à dire que le problème de l’équipe du Maroc réside dans sa défense ?


Il est vrai que quand on construit une équipe on commence par la colonne vertébrale, à savoir la charnière centrale. Mais, vous savez, une équipe forte défensivement ne signifie pas seulement les quatre défenseurs centraux, le travail défensif commence à partir des attaquants. Il faut avoir un bloc très compact contrairement à ce qu’on a vu samedi dernier où il y avait énormément d’espace entre les lignes.


En fait là tu veux parler de solidarité ?


Exactement, je l’ai dit aux gars avant le match et à la mi-temps, de rester très compact. Maintenant, il faut résonner en bloc équipe pour les matchs restants parce que nous avons de bons joueurs mais ce qu’il faut c’est une discipline tactique. On a payé cash le manque de rigueur tactique en Coupe d’Afrique, là on récidive encore. On ne peut pas continuer comme ça.


Après cette première défaite face au Gabon, le prochain match contre le Cameroun s’annonce déjà comme un match barrage ?


C’est vrai que nous avons déjà grillé un joker, on est déjà dos au mur. Le prochain match au mois de juin s’annonce capital si on veut continuer à espérer quelque chose dans cette compétition. Il faudra que tout le monde prenne conscience de l’enjeu et surtout monter une équipe prête à affronter ce défi, une équipe de guerriers en quelque sorte.


source : lobservateur.ma

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le