Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2005

Match amical : Maroc-Cameroun, le 15 novembre en France

Source : MAP La sélection marocaine de football affrontera son homologue camerounaise le 15 novembre prochain en France, en match amical préparatif des deux équipes pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006), prévue en Egypte du 20 janvier au 10 février prochains. Lors des phases finales de la CAN-2006 (1er tour), les Lions de l'Atlas évolueront dans le groupe A qui comprend l'Egypte, la Libye et la Côte d'Ivoire, alors que les Lions indomptables joueront contre l'Angola, le Togo et la RD Congo (gr.B). En perspective de cette rencontre amicale, le nouvel entraîneur national Philippe Troussier a convoqué 34 joueurs, dont les deux internationaux juniors Youssef Rabeh (Al-Ahly saoudi) et Ahmed Kantari (PSG) qui font leur première entrée dans la sélection A. A noter également le retour de plusieurs joueurs, notamment les gardiens de but Karim Zaza (FC Brondby/Dan) et Khalid Sinouh (Omonia Nicosia), et la vedette de l'équipe nationale olympique Bouabid Bouden

GNFE1 : La journée des nuls

Source : Liberation Ma Ce fut la journée des nuls par excellence. Sur les huit rencontres au programme de la septième semaine du championnat de première division du Groupement national de football élite (GNFEI), dont les débats ont eu lieu le week-end, seuls deux matches ont vu la victoire des clubs qui reçoivent, à savoir l’Olympique de Safi et la JSM, tombeurs respectivement du Moghreb de Tétouan et du Chabab de Mohammédia. S’il y a des nuls plus éloquents que d’autres, il y a lieu de citer en premier celui du Raja de Casablanca qui ne parvient toujours pas à s’imposer devant son public. Son dernier ratage a été contre le CODM au Père Jégo, une issue qui n’est pas faite pour conforter équipe et supporters. Pour un championnat qui prétend être professionnel, au titre de la saison actuelle, au vu du spectacle et des performances enregistrées jusqu’ici, l’on peut dire que l’on est bien loin du professionnalisme. Si d’aucuns incombent les petites prestations des protagonistes de l’éli

GNFE1- 7ème journée : les résultats

Source : Maroc Football Voici les résultats de la 7ème journée du championnat national Football d’élite, disputée samedi et dimanche 29 et 30 octobre : MCO Oujda - FAR Rabat 0 - 0 ASS Salé - Difaâ El Jadida 1 - 1 I. Khemisset - Wydad Casablanca 1 - 1 Ittihad Tanger - O. Khouribga 0 - 0 Jeunesse Laayoune - Mohammedia 3 - 1 Olympique Safi - Moghreb de Tétouan 1 - 0 Raja Casablanca - CODM Meknès 0 - 0 Union Touarga Rabat - Hassania Agadir 1 - 1 Classement Pts 1. Wydad Casablanca 16 (un match en retard) 2. AS Salé 12 3. FAR Rabat 11 (un match en retard) 4. O. Khouribga 11 5. Raja Casablanca 11 6. El Jadida 10 7. O. Safi 10 8. Ittihad Tanger 9 9. Hassania Agadir 9 10. Jeunesse Laayoune 9 11. Moghreb Tétouan 8 12. CODM Meknès 8 13. Oujda 7 14. Union Touarga 6 15. Khémisset 5 16. Mohammédia 2

Conférence de presse de la FRMF lundi à propos de Troussier

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football (FRMF) tiendra une conférence de presse, lundi à partir de 20h00 à l'hôtel Hilton à Rabat, au cours de laquelle sera présenté le nouvel entraîneur des Lions de l'Atlas, le Français Philippe Troussier. Les négociations avec M. Troussier, menées par la commission ad-hoc désignée par le bureau fédéral de la FRMF, ont abouti à la signature, samedi soir, d'un contrat de quatre ans avec le technicien français . Aux termes de ce contrat, M. Troussier prendra en mains les destinées des équipes nationales A et B et supervisera les sélections de toutes les autres catégories, et ce jusqu'en 2009. M. Troussier est appelé également à qualifier les Lions de l'Atlas aux phases finales de la CAN-2008 et du Mondial-2010, ainsi que l'équipe nationale olympique aux JO-2008. Une source de la FRMF avait fait savoir à la MAP que le sélectionneur français percevra une rémunération dans des "limites raisonnables" et

Bonne prestation des joueurs marocains aux pays bas

Source : Maroc Football L’international Marocain d’AZ Alkmaar Tarik Sektioui s’est encore illustré avec son club en championnat hollandais en inscrivant son cinquième but de la saison face à Ado Den Haag. Dans le match qu’opposait ce match les coéquipiers de Sektioui et Ramzi à l’équipe de Lahaye pour le compte de la 10éme journée de l’Eredivisie, Sektioui a ouvert le score dés la 16éme minute après avoir contrôlé une passe de la tête de son coéquipier et l’avoir intelligemment mis aux fonds des filets. Le géorgien Shota Arveladze doubla le score en deuxième mi-temps pour offrir à AZ la seconde place du tableau à un point du PSV Eindhoven victorieux du FC Twente. L’unique but du PSV a été l’œuvre du jeune Ibrahim Afellay qui, sur une très belle combinaison sur un coup de pied arrêté, a pu armé un tir des 20 mètres pour donner la victoire à son club. Pour fêter sa joie Afellay est parti saluer son compatriote Ismail Aissati sur le banc de touche. Aissati a remplacé Afellay sur le ter

750.000 dhs mensuels pour Troussier

Source : L'opinion La FRMF aura entretenu un inutile suspense sur le nom du remplaçant du Baddou Zaki à la tête de l’équipe nationale, alors que, depuis le début, le nom de Philippe Troussier paraissait être le plus conforme aux besoins actuels. D’abord, Troussier est pratiquement un homme du sérail. Il connaît bien le milieu marocain, il séjourne régulièrement au Maroc, et se tient informé de tout ce qui touche le foot marocain, et particulièrement l’équipe nationale. En 2003, au moment où Zaki était à Paris pour son premier grand match amical contre le Sénégal, deux membres fédéraux de l’époque, MM. Ben H’sain et Karim Allem avaient dîné avec Troussier dans un resto parisien. Le lendemain après la victoire du Maroc sur le Sénégal, Zaki prit part avec les 3 hommes à un autre dîner . Même avant la CAN 2004, Troussier fut encore approché. Il a toujours dit et répété, « Avec Zaki l’équipe nationale est bien lotie, on n’a pas besoin de moi pour l’instant, et d’ailleurs je préfère a

Gagner la coupe de la CAF pour redorer le blason du football marocain

Source : Liberation Ma De joueur de l’ombre, il s’est imposé comme le milieu de terrain qui ferait le bonheur de n’importe quel club. Depuis son arrivée aux FAR lors de la saison 2003, Hafid Abdessadek a confirmé au fil des rencontres son savoir-faire et son abnégation au profit du groupe. Pourvu d’un jeu aussi stylé qu’efficace, Hafid Abdessadek a été de toutes les campagnes des Militaires. Il a contribué à la double consécration des FAR, championnat et Coupe du Trône, et son ambition ne se limite pas à ses deux sacres majeurs sur le plan national. Tout comme ses coéquipiers des FAR, il nourrit l’espoir de ravir la Coupe de la CAF, un titre africain qui sera le deuxième dans l’histoire du club après la Coupe d’Afrique des clubs champions, remportée par la génération dorée des Militaires des années quatre-vingts. Vingt ans plus tard, les FAR se trouvent à deux actes de ce sacre suprême. L’adversaire des Nationaux est un vieux routier du circuit continental, l’équipe nigériane de Dolp

GNFE1 : Le Wydad à la recherche d'une sixième victoire consécutive

Source : MAP Invincible, le Wydad de Casablanca, leader du Championnat national de première division de football (GNFE-1), devra affronter samedi l'Ittihad de Khémisset qui peine à trouver ses marques avec une seule victoire. Le Wydad de Casablanca, solide leader du Championnat national de première division de football (GNFE-1) avec cinq succès en autant de journées, défendra son invincibilité samedi à Khémisset face à l'Ittihad de Khémisset, en match comptant pour la 7-ème journée programmée pour le week-end. Les "Rouges", en tête avec 15 points et un match en moins (contre les FAR), animent de grandes ambitions de continuer sur leur lancée victorieuse. Le club zemmouri, qui peine à trouver ses marques avec une seule victoire depuis le démarrage de la saison, ne semble pas disposer des armes nécessaires lui permettant de barrer la route à ses adversaires du jour. Les coéquipiers du portier Nader Lamyaghri, qui se sont imposés loin de leurs bases à deux reprises

Badou Zaki s’explique

Source : Maroc Football Pour la première fois depuis sa démission Badou Zaki s’est exprimé sur les motivations de son départ dans un entretien fleuve au bihebdomadaire Al Mountakhab. L’ancien sélectionneur des lions de l’Atlas dément les informations selon lesquelles il aurait été démissionné. « je suis parti pour des raisons personnelles que j’ai le droit de ne pas évoquer et aussi parce que mon époque est finie après avoir constitué pendant trois ans une équipe qui revenait de loin ». A la question pourquoi « vous n’avez pas démissionné juste à la fin du match Maroc Tunisie » Badou Zaki explique que sa décision a été prise en ce moment et que le Président de la FRMF lui a demandé de revenir sur sa démission mais il a refusé. Housni Bensilmane lui a alors demandé de retarder l’annonce de son retrait en attendant la réunion du bureau fédéral seul habilité à l’accepter. A ses détracteurs il répond en laissant les chiffres parler d’eux-mêmes : « Pendant trois ans l’équipe nationale

Philippe Troussier honneuré d'être le coach des lions de l'atlas

Source : MAP Le technicien français Philippe Troussier dont la candidature a été retenue mercredi à Rabat par le bureau fédéral de la FRMF, en remplacement de Badou Zaki, démissionnaire, a exprimé sa satisfaction et sa fierté de se voir confier la responsabilité d'entraîner une grande équipe comme celle du Maroc. Dans une déclaration à la MAP, Troussier a indiqué qu'il est "très honoré d'être entraîneur en charge des Lions de l'Atlas", soulignant que c'est "le premier sentiment qu'il a ressenti après avoir été choisi par la Fédération royale marocaine de football (FRMF)". "C'est un bonheur et une fierté d'être entraîneur de la sélection marocaine qui est en progression constante et dispose d'énormes potentialités individuelles", a affirmé Troussier avant de préciser qu'il ne ménagera aucun effort pour contribuer à faire évoluer le football marocain. Dans la même foulée, celui qu'on surnomme le "Sorcier bl

Avis des professionnels marocains sur Troussier

Source : Le Matin Après la désignation par le bureau fédéral du nouvel entraîneur national, nous avons contacté les cadres marocains pour recueillir leurs réactions à chaud. Voici ce qu'ils ont dit : Abdallah Blinda, ex-entraîneur de l'équipe nationale : “Evidemment je suis contre ! Je sui à cent pour cent pour le cadre marocain. Il y en a beaucoup qui sont d'une grande compétence. Je ne suis pas pour un cadre étranger. Je le dis haut et fort ! Et puis comment peut-on s'en prendre à l'entraîneur et laisser le bureau fédéral impuni. Il ne faut pas que la Fédération trouve en l'entraîneur le bouc émissaire. Il faut qu'elle rende des comptes, elle aussi. C'est inadmissible ce qui s'est passé ! Après l'élimination du Maroc, la FRMF se devait de tenir une conférence de presse. Et non pas faire endosser tout à Zaki. Il faut qu'on soit clair ! je ne le défends pas. Mais quand même ! Il ne devait pas partir tout seul. Tout le bureau aurait dû mett

Tous les stades du programme «MAROC 2010» sont maintenus

Source : MAP "Aucun projet des stades programmés pour 2010 n'est réellement à l'arrêt", a affirmé M. Karim Ghallab, ministre de l'Equipement et des Transports, ajoutant que tous les travaux sont maintenus même s'il existe "quelques problèmes liés à l'activation de la mise en place des crédits". M. Ghallab, qui s'exprime dans un entretien publié mercredi dans le quotidien L'Economiste, a notamment fait part d'une "restructuration financière" de la Caisse Marocaine des marchés (CMM) et de la mise en place, au sein de la même Caisse, d'un fonds de garantie de 100 millions de dirhams financé à 50 pc par la CDG et 50 pc par le secteur bancaire. Selon le ministre, l'un des problèmes de l'entreprise marocaine concerne la faiblesse de sa capacité financière. " C'est dans ce sens, a-t-il dit, que l'un des axes fondamentaux inscrit dans le contrat-programme signé entre le gouvernement et le secteur des BTP (

Combien coûte un entraîneur étranger

Source : Aujourd'hui Avec le salaire d’un entraîneur étranger, on peut aisément recruter un technicien national pour chaque joueur de l’équipe nationale. Dans ce métier difficile, la différence de traitement entre les locaux et les étrangers relève de l’abysse. Avant sa démission, Didier Deschamps coûtait à la Principauté 250T000 euros par mois. Des émoluments qu’il ne manquerait pas de faire valoir à ceux qui voudraient le voir entraîner les Lions de l’Atlas. Beaucoup plus modeste, Badou Zaki valait 300T000 dirhams par mois. En 1994, Abdallah Blinda qui a conduit l’équipe nationale au mondial américain percevait en tout et pour tout 100T000 dirhams. Somme jugée élevée par la presse au lendemain de la débâcle (2 à 1) face à l’équipe d’Arabie Saoudite. Le français Henri Michel, demi-finaliste avec les Bleus en 1986 et qui a failli de justesse propulser le Maroc au deuxième tour du Mondial français, était payé 40T000 euros. Presque cinq fois moins que ce que touchait Didier Des

Phillipe Troussier nouveau sélectionneur du Maroc

Source : Maroc Football L’entraîneur Français Phillipe Troussier vient d’être désigné par la Fédération royale Marocaine de football pour remplacer Badou Zaki au poste de sélectionneur national. L’information vient d’être rendue officielle par l’agence de presse marocaine MAP qui annonce la présentation officielle du nouveau sélectionneur à la presse nationale ce mercredi. Phillipe Troussier faisait partie de plus de 25 entraîneurs, dons la fédération marocaine étudiait les candidatures pour diriger les lions de l’Atlas lors le prochaine Coupe d’Afrique des Nations en Egypte. Le choix de Troussier est motivé par sa grande connaissance du football Africain et en particulier du football Marocain. En effet, l’une de ses premières expériences sur le banc de touche furent en deuxième division marocaine aux côtés crédit agricole de salé puis aux côtés du FUS de rabat avant de briller avec plusieurs clubs et sélections africaines. Il a notamment conduit le Burkina Faso vers une troisième p

GNFEI : Le WAC allonge le pas

Source : Liberation Ma La sixième journée du championnat de première division du Groupement national de football, disputée en fin de semaine, a profité pleinement au Wydad de Casablanca qui a allongé le pas sur ses poursuivants immédiats. Le WAC qui compte toujours un match en moins contre les FAR, prévu initialement ce mercredi puis reporté à une date ultérieure, s'est contenté du strict minimum en accueillant l'Olympique de Safi. En s'imposant sur le court score d'un but à zéro, signé Saïdi dès le premier quart d'heure du jeu, les Rouge et Blanc ont conforté leur position de leader avec un total de quinze points, soit quatre longueurs d'avance sur l'ASS, désormais seul club dauphin. Les Slaouis ont parfaitement négocié leur virée du côté de Mohammédia, acculant le Chabab local au nul blanc. Il s'agit donc du deuxième point glané cette saison par l'équipe fédalie qui demeure lanterne rouge et qui aura fort à faire pour tirer son épingle du jeu.

Complexe Prince Moulay Abdallah : Le dernier survivant

Source : Le Matin La dégradation des installations sportives est l'une des grandes préoccupations de nos clubs. Que le grand Raja ou WAC, pour ne citer que ces équipes historiques, soient obligés de chercher un terrain de compétition hors de Casa, a de quoi faire retourner dans sa tombe, Père Jégo. Rabat, la capitale, a vécu le même calvaire, il y a dix ans, ce qui ne veut pas dire qu'elle est actuellement bien lotie. Bien au contraire ! Le stade du FUS souffre toujours de la précarité de ses installations, celui du Stade Marocain garde jalousement sa petite tribune datant de la 2e guerre mondiale, le terrain du Barid abrite une école de football après la dissolution des sections sportives des PTT, le terrain Yacoub El Mansour se résume en une pelouse accidentée et à un semblant de tribune à ciel ouvert. Quant au Stade de la Marche Verte de Salé, il sera démoli l'été prochain, dans le cadre du projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg. Reste seulement le Complex

Troussier, Metsu et Fakhir pressentis pour diriger les Lions de l'Atlas

Source : MAP Les entraîneurs français Philippe Troussier et Bruno Metsu ainsi que le cadre marocain M'hamed Fakhir sont pressentis pour prendre en mains les destinées des Lions de l'Atlas en succession de Badou Zaki, démissionnaire, apprend-on auprès d'une source de la Fédération royale marocaine de football... Selon la même source, Troussier et Metsu comptent parmi les candidats étrangers les plus proches pour se voir confier la direction de la sélection nationale puisqu'ils répondent aux critères requis, notamment les qualifications, l'expérience et leur connaissance du football africain. Les deux entraîneurs avaient en effet déjà dirigé des clubs et sélections au niveau continental. Dans ce cadre, la commission fédérale chargée de procéder à des démarches pour le choix d'un nouvel entraîneur national, présidée par le premier vice-président de la FRMF, M. Mohamed Aouzal, aura des contacts avec Troussier et Metsu en vue de discuter avec eux des modalités de

Maroc-Egypte pour la 4e fois en phases finales de la CAN : Avantage aux Lions de l'Atlas

Source : Al bayane Les sélections marocaine et égyptienne s’affronteront pour la quatrième fois de leur histoire en phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, et ce le 24 janvier prochain dans le cadre du 1er tour de l’édition 2006 (groupe A) qu’organise le pays des «Pharaons» du 20 janvier au 10 février. La première confrontation entre les deux équipes remonte au 2è tour de la CAN-76 à Addis Abeba. Les Marocains, futurs vainqueurs du trophée, l’avaient emporté sur le score de 2-0, buts de Faras et Zahraoui. Marocains et Egyptiens eurent rendez-vous pour la deuxième fois en demi-finale de la CAN-86 au Caire et les Pharaons s’étaient imposés par un seul but (1-0), oeuvre de Taher Abou Zayd. La troisième confrontation avaient eu lieu au 1er tour de l’édition 1998 au Burkina Faso et les Lions de l’Atlas avaient gagné 1-0 grâce au but mythologique de Mustapha Hadji. A propos de ses autres adversaires du 1er tour, le Maroc avait rencontré la Côte d’Ivoire à deux

GNFE1 6ème journée : les résultats

Source : Maroc Football Voici les résultats des rencontres de la sixième journée du Championnat national GNFE 1, disputée samedi et dimanche : Wydad Casablanca - O. Safi 1 - 0 Hassania Agadir - I. Tanger 2 - 2 Moghreb Tétouan - FAR Rabat 0 - 1 COD Meknès - Jeunesse Laayoune 1 - 1 O. Khouribga - Raja Casablanca 1 - 2 Union Touarga - MC Oujda 2 - 1 DH. El Jadida - I.Khemisset 1 - 0 C. Mohammedia - AS. Salé 0 - 0 Classement Pts 1. Wydad Casablanca 15 (un match en retard) 2. AS Salé 11 3. FAR Rabat 10-(un match en retard) 4. O. Khouribga 10 5. Raja Casablanca 9 (un match en retard) 6. DH. El Jadida 9 7. Moghreb Tétouan 8 8. Ittihad Tanger 8 9. Hassania Agadir 7-(un match en retard) 10. O. Safi 7 11. CODM Meknès 7 12. MC Oujda 6 13. Jeunesse Laayoune 6 14. Union Touarga 5 15. I. Khémisset 4 16. C. Mohammédia 2

Henri Michel de retour au Maroc ?

Source : Maroc Football La fédération royale marocaine de football (FRMF) serait entrain de finaliser la signature d’un contrat avec l’entraîneur français Henri Michel pour prendre en charge la sélection Marocaine, rapporte le quotidien Marocain Al-alam. Henri Michel serait selon le journal capable de sacrifier une participation en coupe du monde en Allemagne avec les éléphants de la côte d’ivoire pour entraîner les lions de l’Atlas. La raison semble-t-il est l’humiliation et les menaces qu’il a eu de la part des supporters ivoiriens après la défaite subie par les compatriotes de Didier Drogba à Abidjan face au Cameroun en éliminatoires du Mondial. Si la signature du contrat se confirme, Henri Michel retrouverait un pays qu’il connaît très bien. Il a en effet été sélectionneur du Maroc entre 1996 et 2000, avec qui a il a participé à deux coupes d’Afrique des nations et une coupe du monde en France en 1998. Il a également entraîné le Raja de Casablanca avec qui il a gagné la coupe de

CAN 2006 : le Maroc capable de réussir de bons résultats

Source : MAP L'équipe nationale marocaine est capable de réussir de bons résultats lors de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) de football, qui aura lieu du 20 janvier au 10 février prochain, a assuré M. Said Belkhyat, membre du bureau fédéral de la Fédération royale marocaine. "Le onze national, avec ses jeunes joueurs, est capable de réussir de bons résultats à même de faire oublier aux Marocains l'élimination imméritée du Mondial-2006", a-t-il déclaré à la MAP, au terme du tirage au sort pour la constitution des groupes de la CAN-2006, effectué jeudi soir au Caire. Le Maroc évoluera dans le groupe A qui comprend également l'Egypte, la Côte d'Ivoire et la Libye. Le nouvel entraîneur qui va être désigné "très prochainement" en remplacement de Badou Zaki, démissionnaire, sera appelé à aller de l'avant avec l'équipe nationale "qui regorge d'éléments jeunes et doués pour démontrer que la sélection marocaine demeure toujours

Jaouad Zairi : « Je demande à partir »

Non aligné depuis un mois et demi avec Sochaux, mis à l'écart de la sélection marocaine, Jaouad Zaïri va mal. L'attaquant annonce son intention de partir vite s'il ne joue pas... MONTBÉLIARD. Bel entraînement matinal et ensoleillé hier, Jaouad Zaïri aligne quelques « gri-gri » dont il a le secret mais le coeur, semble-t-il, n'y est plus. L'international marocain ne peut cacher un visage un peu triste, pas vraiment dans son tempérament. Pour Zaïri, c'est, en effet, la série noire. Titularisé une seule fois (face à Marseille) et n'ayant à son crédit que quatre apparitions en match officiel depuis le début de la saison, Jaouad Zaïri n'est plus rentré dans un match du FC Sochaux depuis le 11 septembre, justement la date de Sochaux-OM. Depuis, le désert total, le dribbleur marocain ne semble plus faire partie des plans actuels... « Je ne comprend pas » Une période de mise à l'écart qu'il tente de vivre avec toute la philosophie nécessaire. « Je me

Sixième journée du championnat du GNFE I : une revanche dans l'air !

Source : Le Matin HUSA-IRT, CODM-JSM, WAC-OCS et MAT-FAR donneront aujourd'hui le coup d'envoi à la sixième journée du championnat du GNFE I qui reprend avec le retour des FAR qui ont obtenu leur place en finale de la Coupe de la CAF et du Raja, éliminé en demi-finale de la Ligue des champions d'Afrique et qui vient de se séparer de son entraîneur roumain Alexander Moldovan. Le Wydad, leader de la compétition avec, au compteur, douze points et qui était de repos dimanche dernier, son match contre les FAR ayant été reporté, reçoit l'Olympic de Safi dont les résultats sont des plus “renversants”. En effet, l'équipe safiote qui subit des revers à domicile, les compense par des exploits à l'extérieur. Face au WAC, encore invaincu en championnat et qui n'a même pas concédé de nul, les hommes d'Aziz Amri réussiront-ils à créer la surprise ? Rien n'est moins sûr lorsqu'on connaît la solidité et l'homogénéité des “Rouges” en ce début de saison. Le

Un marocain en finale de la champions league

Source : Maroc Football L’arbitrage marocain est toujours à l’honneur au niveau Africain. Aux côtés d’El Guezzaz, l’arbitre marocain présélectionné dans la zone Afrique pour officier des matchs de la prochaine coupe du monde en Allemagne, c’est un autre referee national, non moins connu, qui vient d’être désigné pour arbitrer la finale de la champions league Africaine. En effet la confédération africaine de football (CAF) vient de désigner Abderahim Al-Arjoun pour diriger le match aller de la finale de la ligue des champions africaine qui opposera l’équipe Tunisienne de l’Etoile du Sahel à son homologue Egyptienne d’Al Ahly. Abderahim Al-Arjoun n’est pas à sa première expérience dans la compétition. Il a en effet déjà dirigé la finale de l’édition 2001 qui avait opposé Al-Ahly et le Sun Downs et qui été remporté par les égyptiens par 3 buts à 0. Al-Arjoun sera épaulé, dans la finale de cette année, par ses deux compartiotes Ahmed Belkhater et Mohamed Ayoub.

Tirage/CAN-2006: Les groupes

Source : AFP Le plateau réuni pour la 25e Coupe d'Afrique des Nations de football (20 janvier-10 février) étant exceptionnel, le tirage jeudi au Caire au pied des Pyramides a donné naissance à trois groupes relevés et un groupe plus facile, celui de la Tunisie. En effet, seul le tenant du titre s'en sort bien mais, comme à son habitude, le sélectionneur français des Tunisiens Roger Lemerre a écarté de son chemin d'un revers méprisant tous les journalistes qui tentaient de l'interroger. Pourtant avec comme adversaires dans le groupe C la Zambie, en phase de reconstruction, et l'Afrique du Sud et la Guinée en pleine crise de résultats, la Tunisie a été la plus chanceuse et paraît être l'équipe pour qui l'accession aux quarts de finale (deux premiers de chaque groupe) semble la plus aisée. Dans le groupe A, l'Egypte, l'organisateur n'a pas la tâche facile puisqu'il affronte le Maroc, la Libye et surtout la Côte d'Ivoire pour une revanche

Paul Le Guen et Deschamps candidats au poste de sélectionneur

Source : AFP Les Français Paul Le Guen, Didier Deschamps et Philippe Troussier figurent parmi la vingtaine de candidats étrangers au poste de sélectionneur de l'équipe du Maroc de football, pour succéder au Marocain Badou Zaki, démissionnaire, a-t-on appris jeudi auprès de la Fédération marocaine (FRMF). "Ces candidatures ont été déposées et une commission que préside le premier vice-président de la FRMF, Mohamed Aouzal, commencera à les examiner dès samedi ou lundi prochains", a-t-on indiqué de même source. "Le choix d'un entraîneur français domine les débats au sein de la FRMF", a-t-on ajouté. Le Guen, Deschamps et Troussier sont actuellement libres. Leur dernier club était respectivement Lyon, Monaco, et Marseille (L1). Troussier a en outre entraîné par le passé les sélections du Japon, de l'Afrique du sud et du Nigeria. Par ailleurs, un accord de principe a été conclu au sein de la FRMF pour la la désignation du Marocain Naser Largette comme dir

L'entraîneur du Raja de Casablanca limogé

Source : l'équipe Le Raja Casablanca s'est séparé jeudi de son entraîneur, le Roumain Alexandre Moldovan. C'est la troisième fois que les deux parties se séparent. En 1997, Moldovan était parti après le titre de champion alors qu'en 2002, il s'était fait limoger car son équipe produisait un jeu jugé pas assez attractif. Le Raja était à l'époque leader avec sept points d'avance... La défaite contre l'Etoile du Sahel (0-1) le week-end dernier en Ligue a été de trop pour les dirigeants du club. Moldovan, qui avait pris la succession de Henri Stambouli, était en poste depuis le mois de juillet. En Championnat, le Raja ne pointe qu'à la 8e place.

Naybet règle ses comptes !

Source : Le Matin A la suite de l'élimination du onze national du Mondial d'Allemagne, les commentaires analysant l'échec, disséquant le parcours de la sélection marocaine dans cette double qualification Coupe du monde- Coupe d'Afrique, sont allés bon train. Le coup de grâce est arrivé avec le match de la dernière rencontre contre la Tunisie à Radès. Les déboires de l'ex-sélectionneur national Badou Zaki vont débuter avec la déchirure qui s'est installée entre lui et son capitaine Noureddine Naybet. Avant cette séparation, les deux hommes se jetaient des fleurs à chaque déclaration. Zaki affirmait que Naybet " était irremplaçable et qu'il relevait pratiquement de l'impossible de trouver un joueur suppléant Naybet. Un joueur qui avait dans les jambes trois Coupes du monde, quatre Coupes d'Afrique et pas moins de deux cents rencontres de haut niveau. " Naybet, lui, ne tarissait pas d'éloges à l'égard de son coach. Après la démissio

Jeux de la Francophonie : Le Maroc représenté par quatre disciplines

Source : Liberation Ma Quatre disciplines représenteront le Maroc aux Jeux de la Francophonie dont les phases finales auront lieu du 7 au 17 décembre prochain au Niger. Il s'agit du football, de l'athlétisme, de la boxe et du judo, quatre sports, qui de par le passé, ont toujours réussi à ramener leur pactole de médailles dans ce type d'échéance. Pour le football, il convient de rappeler que le Onze national est le tenant du titre lors de l'édition canadienne. Au Niger, les membres fédéraux ont décidé de dépêcher la sélection des moins de vingt ans qui sera conduite par l'entraîneur Fethi Jamal. Après la demi-finale du Mondial des juniors l'été dernier aux Pays-Bas, Fethi Jamal et ses poulains seront animés par le vif désir de réaliser un probant parcours et de fouler l'une des trois marches du podium dans ce tournoi francophone. L'athlétisme ne sera pas en reste. A Niamey, l'occasion se présentera pour les jeunes champions avides de goûter aux dist

Classement FIFA : le Maroc gagne une place

Source : Maroc Football Malgré sa non qualification à la prochaine coupe du monde en 2006, le Maroc a gagné une place au dernier classement mondial des sélections publié ce Mercredi par la Fédération internationale de football. Les lions de l’Atlas se placent désormais à la 35éme place avec 659 points. La meilleure progression, côté africain, est celle du Ghana, nouveau qualifié au mondial, qui a gagné onze places et se retrouve désormais à la 51éme place. Les leaders au niveau du continent sont le Cameroun et le Nigeria qui se positionnent ex æquo à la 23éme place suivis par la Tunisie (27é), de l’Egypte (32é) et du Sénégal (34é). Au niveau du monde arabe, le Maroc reste quatrième derrière la Tunisie, l’Arabie Saoudite et l’Egypte. Voici l’essentiel du classement FIFA du mois d’Octobre : 1- Brésil 840 points 2- Pays- Bas 797 3- République tchèque 783 4- Argentine 778 5- France 776 6- Mexique 769 7- Etats- Unis d'Amérique 768 8- Espagne 764 9- Angleterre 75

Badou Zaki dit avoir démissionné par conviction personnelle

Source : PANA Press L'entraîneur de l'équipe nationale de football du Maroc, Badou Zaki, qui a présenté lundi dernier sa démissionà la Fédération royale marocaine de football (FRMF), a affirmé que son départ de la direction des "Lions de l'Atlas" a été motivé par "une conviction personnelle", loin de toute pression ou imposition quelle qu'elle soit. Dans un entretien au journal sportif marocain Al Mountakhab (La sélection en arabe), à paraître jeudi, M. Zaki a tenu à préciser qu'il avait informé le président de la FRMF, le général Hosni Benslimane, de sa démission étayée de toutes les justifications, deux jours après le retour de Tunisie. M. Zaki a été la cible de critiques de la presse nationale depuis l'élimination des "Lions de l'Atlas" du Mondial, après le match nul (2-2) le 8 octobre face à la Tunisie à Radès. Cependant, a t-il indiqué, M. Benslimane lui avait proposé de poursuivre sa mission à la tête du onze marocain j

Tirage au sort de la CAN2006 jeudi au Caire

Source : Xinhua La coupe d'Afrique des nations de football (CAN) se jouera du 20 janvier au 10 février 2006 en Egypte. Seize équipes sont qualifiées pour les phases finales de cette compétition et les poules seront connues jeudi prochain. Les équipes qualifiées sont celles du Togo, du Sénégal, de la Zambie, de l'Angola, du Nigeria, du Zimbabwe, de la Tunisie, du Maroc, de la Guinée, du Ghana, de l'Afrique du Sud, de la République démocratique du Congo, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, de la Libye et de l'Egypte, précise-t-on. Le jeudi prochain, chacune de ces formations saura avec qui elle évoluera dans son groupe après le tirage au sort qui aura lieu au Caire. On sait qu'il y aura quatre poules dont deux sont déjà connues. L'Egypte, pays organisateur, sera en tête de la poule A. Quant à la Tunisie, détentrice du titre, elle sera la tête de poule dans le groupe C. On sait également que les rencontres du groupe A se joueront au Caire. Les équipes du group

Communiqué de la FRMF

Source : FRMF Le bureau fédéral a tenu une réunion au siège de la FRMF le lundi 17 octobre 2005 au cours de laquelle il a débattu les points suivants inscrits à l’ordre du jour : 1. Activités des équipes nationales 1.1. Equipe nationale « A » L’entraîneur national Badou Ezaki a présenté sa démission de ses fonctions. Cette démission a été acceptée par le bureau fédéral qui a désigné une commission présidée par le premier vice président de la FRMF pour prospecter et proposer au bureau fédéral dans les plus brefs délais des candidatures pour le poste d’entraîneur national. Le bureau fédéral a également décidé de mettre fin aux fonctions de l’ensemble de l’encadrement technique de l’équipe nationale « A ». 1.2. Equipe nationale des moins de 20 ans En vue de la participation du Maroc aux prochains Jeux de la Francophonie prévus du 7 au 17 décembre 2005 au Niger, le bureau fédéral a décidé de confier la responsabilité de la constitution et la préparation de l’équipe nationale des m

La démission de Zaki acceptée à l'unanimité par le bureau Fédéral

Source : MAP Le bureau fédéral de la Fédération royale marocaine de Football (FRMF) a accepté à l'unanimité la démission du sélectionneur de l'équipe nationale "A", M. Badou Zaki, a déclaré le secrétaire général de la Federation, M. Ahmed Ammor. Dans une déclaration à la presse, au terme de la réunion mensuelle du bureau fédéral de la FRMF, M. Ammor a indiqué que le bureau fédéral a décidé de mettre fin aux fonctions de l'ensemble de l'encadrement technique de l'équipe nationale "A" qui avait travaillé avec Baddou Zaki. Il a ajouté qu'une nouvelle commission présidée par le 1er vice-président de la FRMF, M. M'hamed Aouzal, a été désignée pour prospecter et proposer au bureau fédéral dans les plus brefs délais des candidatures pour le poste du nouvel entraîneur qui prendra en main les destinées de la sélection nationale en perspective des phases finales de la Coupe d'Afrique des nations prévues en Egypte du 20 janvier au 10 février p

Badou Zaki démissionne

Source : AFP L'entraîneur de la sélection marocaine, Baddou Zaki, a démissionné lundi une semaine après l'élimination de l'équipe du Maroc du Mondial-2006 en Allemagne, a indiqué le porte-parole de la Fédération royale marocaine de football Hamed Amor. "Après tout ce qu'il a donné à la sélection nationale et devant la compétition très dure qui s'annonce lors de la Coupe d'Afrique des nations (du 20 janvier au 10 février 2006) en Egypte, il a préféré démissionner", a-t-il dit. Son contrat courait jusqu'à la CAN-2006, pour laquelle le Maroc s'est qualifié, mais Zaki a été la cible de critiques de la presse depuis l'élimination des Lions de l'Atlas du Mondial, après le match nul (2-2) le 8 octobre face à la Tunisie à Tunis. "Cette démission a été acceptée à l'unanimité par le bureau fédéral et une commission a été constituée pour entreprendre des démarches en vue de la désignation dans le splus brefs délais d'un nouvel ent

Cinquième journée GNFE1 : Les résultats

Source : Maroc Football La cinquième journée du championnat national GNFE1 a été marquée par la troisième victoire consécutive de l’olympique Khouribga qui a battu la jeunesse Massira sur son terrain. Cette journée a été amputée de deux matchs (FAR - Wydad Casablanca, et RCA - Hassania Agadir) qui ont été reportés en raison de la participation de l’AS FAR et du RAJA dans les compétitions africaines. Résultats: Ittihad Tanger - Union Touarga : 2-0 Jeunesse Massira - Olympique Khouribga : 0-3 ASS. Salé - CODM. Meknès : 2-1 Ittihad Khemisset - Chabab Mohammedia : 0-0 OCS Safi - DHJ El Jadida : 2-2 Mouloudia Oujda - Moghreb Tétouan : 2-2 FAR - Wydad Casablanca: Reporté Raja Casablanca - Hassania Agadir: Reporté. Classement 1- Wydad Casablanca : 12 points 2-ASS Salé : 10 points -Olympique Khouribga : 10 points 4-Moghreb Tétouan : 8 points 5-FAR : 7 points -OCS Safi : 7 points 7-Difaa El Jadida : 6 points -Hassania Agadir : 6 points -Ittihad Tanger : 6 points -COD Meknès : 6 poin

Erreurs de coaching fatales pour le Raja : Le hara-kiri de Moldovan

Source : Le Matin Encore une fois, de fatalse erreurs de coaching, ont conduit le Raja de Casablanca à l'élimination. Dominant leur sujet en première mi-temps, les “Verts” ont submergé l'Etoile du Sahel et se sont créé une multitude d'occasions qu'ils ont ratées soit par excès de précipitation soit par malchance. Les Tunisiens, écrasés par l'ampleur de l'enjeu, se sont montrés indécis et sans panache face à une équipe du Raja où les Zemmama, Fofana et Alloudi ont donné le tournis à la défense de l'Etoile. Sur une pelouse de très grande qualité, qui n'a rien à voir avec celle du complexe Mohammed V, les “Verts” ont confectionné un football chatoyant et de très belle facture. Et avec un peu plus de réussite, le Raja aurait pu terminer la première mi-temps avec, au moins, un but d'avance. Mais il a fallu que le sieur Moldovan vienne mettre son grain de sable dans une machine rajaouie qui fonctionnait à merveille. En effet, personne n'a compris