Accéder au contenu principal

Badou Zaki s’explique

Source : Maroc Football

Pour la première fois depuis sa démission Badou Zaki s’est exprimé sur les motivations de son départ dans un entretien fleuve au bihebdomadaire Al Mountakhab.


L’ancien sélectionneur des lions de l’Atlas dément les informations selon lesquelles il aurait été démissionné. « je suis parti pour des raisons personnelles que j’ai le droit de ne pas évoquer et aussi parce que mon époque est finie après avoir constitué pendant trois ans une équipe qui revenait de loin ».


A la question pourquoi « vous n’avez pas démissionné juste à la fin du match Maroc Tunisie » Badou Zaki explique que sa décision a été prise en ce moment et que le Président de la FRMF lui a demandé de revenir sur sa démission mais il a refusé. Housni Bensilmane lui a alors demandé de retarder l’annonce de son retrait en attendant la réunion du bureau fédéral seul habilité à l’accepter.


A ses détracteurs il répond en laissant les chiffres parler d’eux-mêmes : « Pendant trois ans l’équipe nationale a disputé 22 rencontres officielles et n’en a perdu qu’une seule. Ce n’est pas un bilan négatif ». Il récidive et impute la responsabilité de l’élimination du Maroc à l’arbitre égyptien et à l’arbitrage africain en général qui selon lui était un adversaire impossible à vaincre.

Mis à part l’échec de qualification au mondial 2006, Badou Zaki reste fier de son bilan. Il rappelle l’état de l’équipe du Maroc au moment où il a pris ses fonctions en 2002 et le compare avec celle d’aujourd’hui. L’ex-sélectionneur des lions de l’Atlas estime qu’il a rempli, dans un temps record, son contrat en construisant une équipe « solide et redoutée » à en juger par son parcours spectaculaire lors de la CAN 2004. Cette équipe a non seulement procuré la fierté et la joie aux marocains mais il a aussi apporté « une manne financière » importante au pays et a été « courtisée par plusieurs sponsors ».


Concernant certains joueurs qui l’auraient trahit, Badou Zaki refuse même d’y penser et rappelle qu’il a toujours travaillé avec eux dans la loyauté et le respect réciproque. Il se maîtrise et évite de parler du « cas Naybet » préférant prendre sur lui et ne pas répondre à sa provocation.


Interrogé sur son avenir, il se montre plus évasif : « Je vais consacrer du temps à ma famille et le futur me dira ce qu’il me réserve ». Avant de préciser qu’il poursuivra son métier d’entraîneur.


Invité à conclure l’entretien, Monsieur badou Zaki réponds en ces termes qui raisonnent comme un testament : «Je demande aux marocains de croire que j’ai fait l’impossible pour assurer une place au Maroc dans le mondial 2006. J’ai pris en considération tous les paramètres et les facteurs au gramme prés. J’ai subis des coups et des attaques personnelles et j’arrivais à prendre sur moi. Notre élimination n’est pas la fin du monde nous aurons d’autres occasions pour participer au mondial si nous saurons nous maîtriser et veiller sur nos projets futurs. Aujourd’hui c’est la fin d’une époque : Celle de Badou Zaki pas celle des lions de l’Atlas. Je redis et je répète que le staff technique a fait un travail honorable. Je souhaite une bonne chance aux lions de l’Atlas à la CAN 2006 et Mille mercis au formidable public marocain qui m’a constamment soutenu et m’a donné l’énergie et la volonté qui étaient nécessaires pour tenir et aller de l’avant »

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le