Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2008

Baddou Zaki favori au poste d’entraîneur

Source : Aujourd'hui Baddou Zaki est favori au poste d’entraîneur de l’équipe nationale, poste qu’il avait occupé pendant quasiment trois années et où il avait réussi à qualifier l’équipe nationale à la finale de la CAN 2004. Très prochainement, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) dévoilera le nom du futur sélectionneur national qui, dit-on serait marocain ; alors qu’on pensait qu’aucun entraîneur marocain n’est officiellement candidat pour coatcher les Lions de l’Atlas. A ce jour, la direction technique nationale est assurée par l’entraîneur Fathi Jamal, une mission qui lui a été dévolue en 2006 par le Bureau fédéral, et qui s’ajoute à sa qualité d’entraîneur de l’équipe olympique. Six figures nationales, grâce à leur palmarès prestigieux, pourraient fort probablement occuper ce poste. Il s’agit de Baddou Zaki, grand favori et sollicité par un grand nombre de supporters nationaux, Fathi Jamal, l’entraîneur national intérimaire, Mustapha Madih, à la tête des FAR,

La FRMF s'accorde un court délai de réflexion avant la désignation d'un nouvel entraîneur

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé de s'accorder un "court délai de réflexion" avant la désignation du nouvel entraîneur de l'équipe nationale, en remplacement du Français Henri Michel, limogé le 7 février courant. Cette décision a été prise à la suite d'une réunion, tenue mardi à Rabat, entre le bureau fédéral et les représentants de l'Amicale nationale des entraîneurs, dans le cadre des concertations relatives à la désignation du sélectionneur national et de son staff. "Après un large échange de points de vue, il a été convenu de s'accorder un court délai de réflexion" pour l'examen "des propositions consensuelles retenues", indique la FRMF dans un communiqué. La même source précise que le bureau fédéral "annoncera incessamment" les résultats de ces consultations. L'ancien entraîneur des Lions de l'Atlas, Henri Michel, a été limogé au lendemain de l'élimination des Lio

La coupe du monde 2010 était faite pour le Maroc, selon le Daily Telegraph

Source : MAP Le quotidien britannique, Daily Telegraph, a critiqué la décision de la FIFA de confier l'organisation de la coupe du monde 2010 à l'Afrique du sud, pays en proie à de sérieux problèmes, en particulier sur le plan des infrastructures et de la sécurité. Le journal souligne, ainsi, que de nombreux problèmes entravent les préparatifs de l'Afrique du sud pour l'organisation de la compétition planétaire, relevant que "la folie d'avoir ignoré la candidature du Maroc devient de plus en plus évidente". "Si la FIFA a eu raison de confier à l'Afrique l'organisation d'une coupe du monde, la folie d'avoir ignoré la candidature du Maroc devient de plus en plus évidente", indique le quotidien dans un article intitulé "la coupe du monde 2010 était faite pour le Maroc". Le quotidien note que les responsables de la FIFA devaient faire montre de réalisme. "La candidature du Maroc était complète", indique le journ

Ligue des champions: FAR bat SC da Praia (CPV) 3 à 0

Source : MAP L'équipe des FAR a battu le Sporting Club da Praia du Cap Vert par 3 buts à 0, en match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions d'Afrique de football, disputé samedi soir au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. L'équipe des FAR a battu le Sporting Club da Praia du Cap Vert par 3 buts à 0, en match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions d'Afrique de football, disputé samedi soir au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. Les buts des "Militaires" ont été inscrits par Abderrazak Lemnasfi (33è) sur penalty, Mehdi El Bassel (38è) et Mustapha Allaoui (45è). L'équipe des FAR a dû évoluer à dix pendant une bonne partie de la deuxième mi-temps, après l'expulsion d'El Bassel (50è mn) pour cumul de deux cartons jaunes. Le match retour aura lieu le week-end du 29 février au 2 mars prochain.

Hicham Aboucharouane meilleur joueur de l'Espérance de Tunis en 2007

Source : MAP L'international marocain Hicham Aboucharouane a été désigné meilleur joueur de l'Espérance de Tunis (EST) pour l'année 2007, par les supporters du club tunisien de football. L'international marocain Hicham Aboucharouane a été désigné meilleur joueur de l'Espérance de Tunis (EST) pour l'année 2007, par les supporters du club tunisien de football. Aboucharouane, qui a rejoint l'équipe "Sang et Or" lors de la phase retour de la saison 2006-2007, a recueilli 204 points (24 pc). Il a été sacré sur la base d'une notation des supporters, régulièrement attribuée par Internet aux joueurs après chaque match. L'attaquant marocain a devancé le milieu défensif Ahmed El Hami (117 pts) et le gardien de but de l'EST et de la sélection tunisienne Hamdi Kasraoui (112 pts). Il a reçu le prix du meilleur joueur samedi soir, à la fin du match de championnat tunisien (16è journée) de son équipe face à l'ES de Zarzis (victoire 1-0 de l

Le Défenseur Marocain victime d'insultes racistes en Ligue1

Source : l'équipe Un «spectateur» messin ayant proféré des insultes racistes et insulté le défenseur valenciennois Abdeslam Ouaddou a été interpellé samedi soir. Ouaddou avait tenté de monter dans une des tribunes du Stade Saint-Symphorien à la mi-temps afin d'obtenir des explications. Il a été averti pour son comportement par l'arbitre du match. « Tout au long de la première mi-temps, une personne en tribune n'a cessé de tenir des propos racistes, très durs, dont je vous épargnerai les mots. Ce ne sont pas des mots à entendre», raconte celui qui est de l'avis général l'un des joueurs les plus sympathiques de la Ligue 1. «J'ai été à plusieurs reprises en faire part à l'arbitre, qui m'a dit de rester dans mon match. Mais, à plusieurs reprises, la personne a continué. Je suis sorti du match en allant en tribune. Je sais que ce sont des choses qui ne se font pas en tant que capitaine, de professionnel et j'aimerais m'excuser auprès des enfants

Champions League Arabe : Les clubs Marocains en quête de victoires

Source : Le Matin Le Raja en quête de revanche Le Raja de Casablanca qui évolue en groupe A affrontera, le 20 février, l'ES Sétif. Une rencontre à haut risque. L'équipe de Verts avait déjà perdu son match aller contre le club algérien. Une revanche à domicile s'impose. Ainsi, six joueurs ont été ajoutés à la liste pour ce match. Il s'agit du keeper Yassine Had, des milieux de terrain Hassan Daoudi et Said Fettah et des attaquants Pape Ciré Dia, auteur d'un doublé face au JSM, André Senghor et Tahar Dogmi. Le WAC prépare sa prochaine sortie arabe C'est sous un ciel gris que l'équipe du Wydad de Casablanca s'est rendue mercredi dernier à El Jadida pour un stage de concentration afin de préparer son prochain match de Ligue des champions arabes. Les Wydadis partiront vendredi à l'aéroport Mohammed V pour se rendre à Damas où ils devront croiser le fer avec les joueurs d'Attaliâ. Traversant une période de turbulence en raison des résultats in

Le Maroc chute dans le classement FIFA

Source : MAP L'équipe marocaine de football, éliminée au premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2008) au Ghana, a perdu neuf rangs au classement FIFA, publié mercredi, se plaçant 48è mondial et 9è sur le plan continental. Ce classement est marqué par le bond du Ghana, désormais 14è et première nation africaine après avoir gagné 29 places. Demi-finaliste de la CAN-2008 qu'il a organisé sur son sol, le Ghana devance sur le continent africain le finaliste de la CAN, le Cameroun (17è, +8) et l'autre demi-finaliste, la Côte d'Ivoire (24è, +14). L'Egypte, vainqueur dimanche dernier de la CAN pour la sixième fois de son histoire, la deuxième d'affilée, pointe à la 29è place (+6). Le "Top 10" mondial a peu bougé car les grandes nations ont disputé peu de matches depuis un mois. L'Argentine reste en tête pour le cinquième mois consécutif, alors que seule la Grèce y fait son entrée (10è, +1) au détriment de la Croatie (12è, -2). Le procha

L'Egypte au firmament

Source : Eurosport En finale de la CAN, l'Egypte a battu le Cameroun (1-0) et conserve son bien. C'est le sixième titre continental des Pharaons. Un record. Une performance incontestable surtout, face à des Lions Indomptables pas assez endurants et consistants dans le jeu. EGYPTE - CAMEROUN : 1-0 But : Abou Trika (76e) Le travail paie toujours. Et le mérite est souvent récompensé. Cela tombe bien finalement pour l'Egypte. La sélection dirigée par Hassan Shehata a tout simplement su marier ces deux valeurs pour les rendre parties intégrantes de son football. Le tout dans une certaine discrétion, impératif sine qua none pour ne pas s'éteindre en cours de compétition, comme bon nombre de favoris de la CAN. Le Cameroun avait déjà pu mesurer tout le sérieux de la formation égyptienne lors des phases de poules. Cette fois, les Lions Indomptables ont eu droit à une confirmation sèche et douloureuse. Mais toujours avec cette "Egypte touch" dans le résultat : avec m

Fathi Jamal provisoirement à la tête des Lions de l'Atlas

Source : MAP Le technicien marocain Fathi Jamal a été désigné provisoirement entraîneur de la sélection nationale, après la résiliation du contrat du Français Henri Michel, a annoncé, jeudi à Rabat, M. Mhamed Aouzal, vice-président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Fathi Jamal, directeur technique national (DTN) et entraîneur de l'équipe marocaine olympique, va assumer ses fonctions pendant une période d'un mois, en attendant la désignation d'un nouveau sélectionneur, a précisé M. Aouzal à la presse au terme de la réunion du bureau de la FRMF. Il conduira le onze marocain lors de la rencontre amicale contre la Belgique, en mars prochain, a-t-il ajouté.

Les pharaons, des leçons à apprendre

Source : Maroc Football Le onze égyptien a littéralement écrasé les éléphants de Côte d'Ivoire dans le cadre de la demi finale de la CAN Ghanéenne. Grâce à un score sans appel de 4-1, les protégés de Hassan Chehata ont à nouveau démontré la supériorité du football égyptien à l'échelle africaine, et là dessous, notre team national a peut être des leçons à prendre. Une stabilité au niveau de l'encadrement Rappelez vous, Hassan Chehata était déjà là avant les phases finales de la CAN 2006, il a conduit son équipe au sacre africain et le voilà entrain de les conduire vers un deuxième sacre successif. Un championnat local d'un très haut niveau Al Ahly, Zamalek, Enbi, l'équipe militaire et autres clubs égyptiens jouent souvent les premiers rôles dans les championnats arabes et africains. Et l'équipe nationale égyptienne est l'une des rares équipes africaines qui cherche encore ses joueurs dans les clubs locaux, et pour cause, vingt des vingt trois joueurs qui part

Henri Michel démis de ses fonctions d'entraîneur du Onze national

Source : Le Matin La FRMF est restée confrontée à la problématique globale et structurelle de la relève du football national, de ses dirigeants et de son encadrement. Henri Michel n'est plus l'entraîneur de l'équipe nationale de football du Maroc. Il a été relevé de ses fonctions, jeudi 7 février, par la fédération royale marocaine de football (FRMF). Dans une déclaration à la presse, Mohamed Aouzal, membre du bureau fédéral, a affirmé que cette décision a été prise, en raison du manque de résultat et surtout du comportement extra-sportif qu'il a manifesté lors de la conférence de presse qu'il a tenue le 31 janvier après son retour du Ghana". Henri Michel qui devrait assister à la réunion du bureau fédéral pour expliquer les raisons de l'élimination du onze national en coupe d'Afrique, n'a pas répondu favorablement à la convention de la fédération, préférant briller par son absence. Selon, Aouzal, la décision de mettre un terme au contrat d'H

La Belgique affronte le Maroc en amical le 26 mars

Source : 7sur7 La sélection marocaine de football disputera un match amical contre la Belgique le 26 mars prochain à Bruxelles, a-t-on appris mardi à Rabat auprès de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Ce match a été proposé par l'Union belge de football bien avant le début de la CAN 2008 au Ghana et le Maroc a récemment notifié son accord pour disputer cette rencontre, selon la même source. L'équipe du Maroc a été éliminée dès le 1e tour de la CAN 2008. Cette prestation médiocre a été ressentie comme une "honte" par le pays. Certains journaux ont par ailleurs dénoncé la décision de l'entraîneur, le Français Henri Michel, de se maintenir à la tête des Lions de l'Atlas malgré la rapide élimination au Ghana.

Oublions le mondial 2010 et repensons le football national

Source : Liberation Ma L’année 2010, n’est pas si loin que ça. C’est pour bientôt. Et la question qui doit tarauder dès à présent les esprits des responsables du football national, plus précisément des personnes qui s’occupent de la sélection première, est de savoir si la qualification à la CAN angolaise est une fin en soi ou un premier objectif qui doit être suivi par de probants résultats dans cette échéance continentale ? Apparemment, se fixer des objectifs à des échéances à court et moyen termes, ce n’est pas le fort des dirigeants fédéraux. Pour ces derniers, l’importance est que la sélection marocaine soit présente dans les phases finales de la Coupe d’Afrique des nations. Qu’il y ait résultat ou pas, cela c’est une autre paire de manche. Une fois la déconvenue au rendez-vous, ils s’ingénieraient, comme toujours, à trouver les prétextes et les justifs pour faire tourner la page. Faute de changer de décideurs, chasser les fédéraux, ils reviendraient au galop, il est grand temps

Abdeslam Ouaddou : L'ambiance au sein du groupe n'était pas bonne

Source : l'équipe Régulièrement cité parmi les favoris, le Maroc a complètement raté sa CAN en se faisant sortir dès le premier tour. Abdeslam Ouaddou, le défenseur de Valenciennes et des Lions de l'Atlas, pointe le doigt sur les conflits d'égo qui ont rongé la sélection de l'intérieur. Et se dit prêt à jouer les Casques Bleus. « Abdeslam, comment la brillante équipe qu'on avait vu tenir la France en échec au mois de novembre (2-2) a-t-elle pu rendre une copie aussi terne deux mois plus tard ? Je vois plusieurs raisons à cela. Déjà, il faut être honnête, je crois que nous nous sommes vus trop beaux. Je m'explique : le Maroc s'était qualifié facilement. Puis il y a eu ce mini-stage en France, avec le match contre les Bleus et le succès face au Sénégal. Début janvier, nous avons battu la Zambie et l'Angola en matches amicaux, et enfin nous frappons un grand coup lors de notre première rencontre au Ghana face à la Namibie (5-1). Il y a sans doute eu un ex

Récit des quarts de finale de la CAN 2008

Source : Eurosport Les Pharaons ont souffert Grâce à son succès contre l'Angola (2-1), l'Egypte, tenante du titre, reste en course pour remporter son sixième trophée. Les Pharaons ont fait preuve d'expérience pour dominer une formation angolaise pourtant séduisante. Ils affronteront jeudi la Côte d'Ivoire dans un duel au sommet. EGYPTE - ANGOLA : 2-1 Buts : Hosni (24 s.p.) et Zaki (38e) pour l'Egypte. Manucho (26e) pour l'Angola. Et une étape de plus. Une ! Engagée dans la conquête d'un sixième sacre, bien que détenant déjà le record de victoires dans la compétition (5), l'Egypte a franchi lundi l'obstacle Angola non sans éprouver certaines difficultés. Face à la jeunesse et à la fougue angolaises, les Egyptiens ont su faire preuve de maîtrise pour s'imposer de justesse et ainsi rester en course pour un formidable doublé. Mais que les tenants du titre ont dû lutter pour vaincre cette étonnante formation angolaise. Même s'ils sont les pre

Appel à la démission du général Hosni Benslimane

Source : AFP Déçue par l'élimination précoce de l'équipe du Maroc lors de la CAN-2008 au Ghana, la presse marocaine a appelé dimanche à la démission des dirigeants de la Fédération marocaine de football, et en particulier celle de son président, le général Hosni Benslimane. Cet appel a été exprimée par les hebdomadaires marocains indépendants Le Canard Libéré, Le journal et Al Ayam. "S'il y a des personnes qui doivent rendre des comptes avant de partir, ce sont les dirigeants de la fédération qui ont montré depuis longtemps leur incapacité chronique à mettre à niveau le football national", estime Le Canard Libéré. "Incontestablement, les premiers responsables (de l'élimination) ne sont autre que les dirigeants de la fédération (...) Le patron de la gendarmerie (le général Hosni Benslimane ndrl) est le seul maître à bord", souligne Le Journal, croyant savoir que des "changements sont dans l'air. Benslimane devra partir et être remplacé par