Accéder au contenu principal

Champions League Arabe : Les clubs Marocains en quête de victoires

Source : Le Matin

Le Raja en quête de revanche


Le Raja de Casablanca qui évolue en groupe A affrontera, le 20 février, l'ES Sétif. Une rencontre à haut risque. L'équipe de Verts avait déjà perdu son match aller contre le club algérien. Une revanche à domicile s'impose.


Ainsi, six joueurs ont été ajoutés à la liste pour ce match. Il s'agit du keeper Yassine Had, des milieux de terrain Hassan Daoudi et Said Fettah et des attaquants Pape Ciré Dia, auteur d'un doublé face au JSM, André Senghor et Tahar Dogmi.



Le WAC prépare sa prochaine sortie arabe

WACC'est sous un ciel gris que l'équipe du Wydad de Casablanca s'est rendue mercredi dernier à El Jadida pour un stage de concentration afin de préparer son prochain match de Ligue des champions arabes.

Les Wydadis partiront vendredi à l'aéroport Mohammed V pour se rendre à Damas où ils devront croiser le fer avec les joueurs d'Attaliâ. Traversant une période de turbulence en raison des résultats insatisfaisants enregistrés ces dernières semaines au championnat national, les Wydadis prépareront leur rencontre face au club syrien dans un climat de doute. En effet, les Rouges continuent de cumuler les contre-performances comme c'était le cas lors de la dernière journée du GNFE-1. Les Wydadis, rappelons-le, ont été tenus en échec par la lanterne rouge du championnat, le FUS de Rabat. N'arrivant pas à briser le signe indien, la formation rouge occupe actuellement la sixième place au classement général à cinq longueurs derrière son «frère-ennemi», le Raja de Casablanca.


Très en retard pour disputer le titre en championnat, les «Rouges» auront intérêt de rebondir en Ligue des champions pour éviter une éventuelle tempête, surtout que son entraîneur Jean Michel Cavalli est actuellement dans le collimateur. Le coach serait, selon certains, à deux doigts d'être remercié. Ces derniers jours, il y avait même des rumeurs parlant d'un éventuel remplacement de M. Cavalli. Même si des noms tels que Fakhreddine Rajhi et Zaki Baddou ont été donnés comme candidats probables pour succéder au technicien français, rien n'est encore sûr. Cependant, l'intéressé avait démenti sur le site officiel du club «Wydad.com» toute information affirmant qu'il serait sur le point d'être démis de ses fonctions. «Je suis encore à ce jour l'entraîneur du Wydad et je vais continuer mon travail», a-t-il lancé. Une déclaration intervenue à la veille d'une réunion des membres du comité du club casablancais qui n'avait toutefois abouti à aucune décision. En tout cas, en raison de la mauvaise forme des Wydadis, la situation de l'entraîneur français est de loin d'être confortable. Soulignons que le Wydad évolue dans le groupe «B» en compagnie de l'équipe algérienne de l'USM Alger, la formation syrienne d'Attaliâ et le club égyptien d'El Geish.


Même si les «Rouges» occupent la première place avec deux victoires et une défaite, leur prochain match contre l'équipe d'Attaliâ, prévu le 19 février, revêt une importance particulière. Déjà contesté par un public non satisfait des résultats fluctuants des «Rouges» en championnat national, Jean Michel Cavalli devra miser le tout pour le tout lors de ce match s'il veut gagner un peu de crédibilité lui permettant ainsi de se conforter dans son poste d'entraîneur du WAC. En ce moment, le comité du club casablancais cherche par tous les moyens à faire sortir l'équipe de l'état de morosité et de colère des supporters. Il vient de nommer Rachid Daoudi, ancien joueur international du Wydad, adjoint du coach français.
Une victoire face aux Syriens d'Attaliâ devra donner une véritable bouffée d'oxygène aux «Rouges».

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv