Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2006

Presse nationale: le Maroc signe sa plus médiocre participation

Source : MAP La presse marocaine estime à l'unisson, lundi, qu'avec deux nuls blancs, une défaite et une stérilité hors pair (aucun but inscrit durant les trois matchs), le Onze national a signé sa plus médiocre participation en Coupe d'Afrique des Nations. Sous le titre "Mascarade", le bihebdomadaire sportif "Al Mountakhab" relève que l'équipe nationale a conclu "d'une manière catastrophique" son parcours de la CAN-2006 en concédant le nul devant l'outsider du groupe A, la Libye, pour sortir en fin de compte par la petite porte. Le fait que les Lions de l'Atlas quittent la compétition sans victoire, ni but, ni âme suscite plusieurs interrogations sur la cause du déclin de cette équipe construite par Baddou Zaki, indique "Al Mountakhab", ajoutant que tout le monde est d'accord pour pointer du doigt la Fédération royale marocaine de football (FRMF) comme premier responsable. Même constat pour "Assabah"

Le carnet de Walid Regragui (3)

Source : Liberation fr «Peut-être que nous n'avions plus faim» «Ça y est ! On rentre. Peut-être qu'au fond de nous on n'y croyait pas, on a été très moyens. On aurait pu perdre le match et rentrer chez nous piteusement. Si on avait pris un but, on aurait terminé derniers du groupe. Pas de surprise : on n'a pas gagné un match, on ne mérite pas de passer. C'est peut-être le premier match contre la Côte-d'Ivoire qui nous a fait mal. On joue bien mais on perd. On ne s'est pas posé les bonnes questions, on s'est vus trop beaux, je ne sais pas... La qualité, on l'a, c'est certain, mais les petits détails nous ont manqué. Trois entraîneurs se sont succédé en trois mois. En outre, on n'a pas eu la préparation idéale. On a joué trois matchs amicaux au Maroc en dix jours, ce qui a occasionné des blessures, de la fatigue et un surcroît de pression. Peut-être, enfin, que nous n'avions plus faim, on s'est embourgeoisés. Nous avions l'équipe

Grogne du public marocain

Source : Liberation Ma Après avoir été vice-champion d’Afrique à Tunis 2004, le Onze national n’a pu aller au-delà du tour inaugural de la 25ème CAN qui se déroule actuellement en Egypte. Défaits d’entrée par la Côte d’Ivoire (1-0) et accrochés par l’Egypte (0-0), les Nationaux ont raté, faute de qualification tant que les dés ont été jetés, l’occasion de pouvoir se rattraper et de boucler leur parcours, plus ou moins, sur une bonne note en croisant le fer avec la Libye. L’heure a été à la mauvaise prestation, au zéro pointé pour que la sélection marocaine quitte ce tournoi continental par la petite porte sans le moindre succès ni le moindre but. En football, il ne faudrait pas se leurrer ou nourrir de faux espoirs, tant que le désordre est semé, l’on ne peut récolter que les déconfitures. Faire porter le chapeau à l’entraîneur et aux joueurs, c’est se moquer du monde et prendre le public marocain pour un candide gobant toute explication manquant de sens, proférée par un fédéral. L

GNFE1- 16ème journée : les résultats

Source : Maroc Football Voici les résultats de la 16éme journée du championnat national Football d’élite, disputée dimanche: Raja Casablanca - J. Laayoune 3 - 2 Ittihad Tanger - AS Salé 2 - 0 Hassania Agadir - Olympic Safi 2 - 1 COD Meknès - Moghreb Tétouan 2 - 1 Mohammédia - Wydad Casablanca 0 - 1 Difaâ El Jadida - MC Oujda 1 - 0 Olympique Khouribga - FAR Rabat Reporté Union Touarga - I. Khémisset Reporté Classement 1. Wydad Casablanca 34 Pts 2. Raja Casablanca 30 Pts 3. FAR Rabat 27 Pts (1 match en retard) 4. El Jadida 27 Pts 5. Agadir 27 Pts 6. Khouribga Pts 25 (1 match en retard) 7. Meknès 23 Pts 8. Olympic Safi 19 Pts 9. AS Salé 19 Pts 10. J. Laayoune 19 Pts 11. MC Oujda 18 Pts 12. Moghreb Tétouan 16 Pts 13. Khémisset 16 Pts (1 match en retard) 14. Tanger 15 Pts 15. Mohammedia 11 Pts 16. Union Touarga 10 Pts (1 match en retard)

CAN 2006 : La presse marocaine n'est pas tendre

Source : AFP La presse marocaine a qualifié dimanche de "grande déception" et de "catastrophique" l'élimination du Maroc de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) dès le 1e tour, les Lions de l'Atlas quittant l'Egypte par la "petite porte". Sous le titre: "Grosse déception", le journal Le Matin a estimé que ce "résultat catastrophique a plongé l'ensemble des sportifs marocains dans une grande déception". Il est "consécutif à la gestion calamiteuse de l'équipe nationale après son élimination en Coupe du monde 2006". "Le onze national n'aura récolté que deux points, pis il n'aura inscrit aucun but en 270 minutes de jeu", a noté ce quotidien selon lequel les hommes de l'entraîneur Mohamed Fakhir - recruté à la hâte quinze jours avec la CAN après le départ du Français Philippe Troussier - "ont manqué de fraîcheur physique et d'homogénéité". Le journal Assahra, sous

Ils reviennent bredouilles pour la sixième fois

Source : MAP Pour la sixième fois de l'histoire de leur participation à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), les Lions de l'Atlas ont plié bagage dès le premier tour pour rentrer bredouilles de la 25-ème édition de cette compétition africain. Un triste épilogue africain qui rappelle les déceptions des éditions 1972 au Cameroun, 1978 au Ghana, 1992 au Sénégal, 2000 au Ghana et Nigeria, et 2002 au Mali. Pourtant, les vice-champions d'Afrique en titre ont entamé la compétition avec motivation et n'ont cédé leur premier match devant la Côte d'Ivoire que par un seul but, avant de tenir tête au pays hôte. Mais leur dernier match a été catastrophique (0-0). Devant une équipe libyenne pleine de confiance et bien répartie sur le terrain, les hommes de M'hamed Fakhir, qui ne disposaient que de chances infimes pour la qualification aux quarts de finale, ont joué sans conviction ni concentration, et ont même frôlé le pire. En fin de compte, le "miracle" qu

Tête baissée, le Maroc quitte la compétition

Source : RFI Le Maroc quitte la compétition sur une terne impression : un match nul 0-0 face à la Libye au stade militaire du Caire, lors de la dernière journée du premier tour. Durant toute cette compétition, il aurait fallu que les « Lions de l’Atlas » retrouvent leur enthousiasme d’il y a deux ans. Ils n’y sont pas parvenus. Tête baissée, le regard un peu éteint, Mohamed Fakhir regagne à petits pas les vestiaires. La CAN, c’est fini pour lui et pour son équipe. Ambiance morose dans les rangs des « Lions de l’Atlas ». Comme elle semble loin, l’épopée de la CAN 2004 en Tunisie ! Les Marocains avaient alors atteint la finale. Deux ans plus tard, c’est la désillusion. Les joueurs entraînés par Mohamed Fakhir terminent à la troisième place de leur groupe. Un transistor dans les oreilles Il faut dire que les espoirs de qualification s’étaient passablement amenuisés avec la défaite face à la Côte d’Ivoire, lors du premier match, puis avec le match nul face à l’Egypte. Pour les Marocains

Baddou Zaki pressenti par la fédération libyenne

Source : MAP La Fédération libyenne de football (FLF) cherche à s'attacher les services de l'ex-entraîneur des Lions de l'Atlas, Baddou Zaki, rapporte samedi une source médiatique. "Zaki s'est montré favorable à l'idée, mais demandé de rencontrer un responsable de la Fédération libyenne", a affirmé le journal "Al-Fajr Al-Jadid", citant une source de la FLF. La Fédération libyenne a également approché l'entraîneur égyptien Mahmoud Al Jaouhari, mais ce dernier ne semble pas intéressé par cette offre en raison de son engagement avec la Fédération jordanienne, indique la même source. "L'entraîneur de l'équipe libyenne, le Croate Ilija Loncarevic, et ses assistants, ont décidé de regagner leur pays dimanche matin, ce qui démontre qu'ils n'ont plus aucun lien avec la sélection", ajoute le journal. L'élimination précoce des "Verts" de la phase finale de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) en Egyp

La Juventus sur la piste de Chamakh

Source : Maroc Football La Juventus de Turin suit avec intérêt la coupe d’Afrique des Nations qui se déroule en ce moment en Egypte. En effet, les recruteurs des Bianconeri seraient sur les pistes de deux joueurs africains participant à la CAN, il s’agit du Marocain Marouane Chamakh et de l’Ivoirien Yaya Touré. A 23ans, Touré, qui évolue au club grec de l’ Olympiakos, est considéré comme l’un des meilleurs jeunes milieux de terrain en Europe. Il est notamment pisté par Lyon, Arsenal et Manchester United. Les bonnes prestations du jeune Ivoirien en coupe UEFA lui ont valu l’intérêt de la vieille damme. Alors que le jeune prodige Marocain Chamakh, attaquant des girondins de Bordeaux, avait marqué la fenêtre des transferts estivale avec les intérêts de plusieurs clubs dont l’olympique lyonnais, et ses exploits avec les lions de l’Atlas lui ont aussi valu dernièrement l’intérêt de la Juve qui cherche à se procurer ses services dés la fin de saison. Fabio Capello continuera à superviser

Aujourd'hui au Caire : Duel à distance Maroc-Egypte

Source : l'équipe La Côte d'Ivoire déjà qualifiée pour les quarts de finale affronte l'Egypte (17h00 GMT) samedi au Caire qui n'a besoin que d'un nul pour passer. La seconde place se jouera également dans l'autre match, disputé au même moment, et qui opposera le Maroc, qui n'a plus son destin entre ses mains, à la Lybie, déjà éliminée. Forte de ses deux succès contre le Maroc (1-0) et la Lybie (2-1), la Côte d'Ivoire est la seule équipe du groupe A à avoir déjà son billet en poche pour les quarts de finale de la compétition. Néanmoins, Henri Michel, le sélectionneur des Eléphants, ne devrait pas pour autant faire tourner son effectif. La faute à un troisième match contre l'Egypte qui déterminera la première place du groupe d'une importance cruciale. «Contre l'Egypte, samedi, les Eléphants doivent oublier qu'ils sont qualifiés et essayer d'obtenir au pire des cas un match nul, qui nous assurerait de terminer en tête du groupe A» a ins

Gnfe-1 : le championnat reprend ses droits

Source : MAP Après deux semaines de trêve, le championnat de première division du Groupement national de football d'élite (GNFE-1) reprendra ses droits dimanche prochain avec les matches de la 16è journée, le souci majeur étant, pour les mieux classés, de conforter leur position et de continuer sur leur lancée, et pour les menacés, d'améliorer leur classement. Ce répit aurait permis certainement aux équipes qui mènent le bal devant de bien récupérer et d'affûter leurs armes pour mieux négocier ce virage crucial pour la suite des compétitions, et aux mal lotis de revoir leurs calculs dans l'optique de se prémunir contre davantage de contre-performances qui pourraient les condamner aux enfers. Le Wydad de Casablanca, sacré champion d'automne haut la main, avec une avance confortable de quatre points sur ses poursuivants immédiats, entamera cette phase retour par un déplacement peu laborieux chez ses voisins du Chabab Mohammedia, avant-derniers. Les "Rouges&

Maroc-Libye et Côte d’Ivoire - Egypte : Résoudre la difficile équation de la qualification

Source : Liberation Ma Les matchs Maroc-Libye et Egypte-Côte d’Ivoire qui se joueront samedi (17Gmt) resemblent fort à une équation difficile à résoudre. En effet, les coéquipiers de Talal Kerkouri sont devant un véritable dilemme : ils doivent battre les Libyens (3-0) et espérer une défaite des Egyptiens avec au moins un (2-0) face à la Côte d’Ivoire. Si le football n’est pas une science exacte, les Pharaons qui accueillent cette 25e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) ne semblent pas prêts à céder et espèrent, bien entendu, aller le plus loin possible dans cette compétition. Le Maroc qui a été battu lors de la première journée par la Côte d’Ivoire (1-0), n’a pu faire mieux qu’un nul contre l’Egypte et ce malgré un bon rendement technique. Seul point qui fait défaut à l’EN, c’est l’absence d’un véritable finisseur. Les coéquipiers de Youssef Safri présentent un jeu élaboré mais échouent lors de la conclusion devant les portiers adverses. Chamakh a reconnu ce fait en décl

Le sans-faute de Mohamed El Guezzaz

Source : Liberation Ma Si l’équipe nationale n’a pas tourné à plein régime, compromettant au plus haut point ses chances de qualification au tour des quarts de finale de cette 25ème CAN égyptienne, (défaite contre la Côte d’Ivoire (1-0) et nul blanc face à l’Egypte, il n’en est aucunement le cas côté arbitrage marocain. Le referee Mohamed El Guezzaz, considéré par la commission d’arbitrage continentale comme étant l’un des plus expérimentés et des plus aptes, a été crédité de la meilleurs notre attribuée jusqu’ici. El Guezzaz, qui a officié le premier match du Cameroun contre l’Angola (groupe “B”), a dirigé les débats de cette partie de main de maître et ses décisions ont fait l’unanimité. Ce match s’est soldé sur une victoire des Camerounais par trois buts à un. Signalons que Mohamed El Guezzaz, officiant dans cette CAN en compagnie de son homologue Abderrahim El Arjoune, est toujours retenu dans la liste prédifinitive des arbitres qui seront présents lors des phases finales du Mondi

La Côte d'Ivoire vise la première place du groupe A

Source : Le Matin Le sélectionneur de la Côte d'Ivoire Henri Michel vise la 1re place de son groupe et estime, mercredi, au lendemain de la victoire contre la Libye en Coupe d'Afrique des nations 2006 de football, que ses joueurs devront «oublier qu'ils sont qualifiés», samedi contre l'Egypte. La Côte d'Ivoire, en tête du Groupe A, est qualifiée pour les quarts de finale après ses deux victoires en deux matches face au Maroc (1-0) et la Libye (2-1). Q: Malgré sa qualification déjà acquise, la Côte d'Ivoire est méconnaissable depuis le début de la CAN. Comment cela s'explique-t-il ? R: «Nous sommes arrivés ici avec dans la poche une qualification historique pour la Coupe du monde. Tout le monde nous classe parmi les vainqueurs potentiels. Nous cultivons encore ce complexe vis-à-vis de ça et, la crispation aidant, nous n'avons pas encore retrouvé notre football. Mais si nous jouons mal et que l'on gagne les matches, tant mieux pour nous et tant pis

La gestion désastreuse de la FRMF coûte cher au Onze national

Source : l'économiste Pour gagner, il faut marquer. S’il y a une règle que tout le monde connaît en football, c’est bien celle-là. Mais les lions de l’Atlas ne l’ont manifestement pas compris. Conjugué à la première défaite (0-1) contre les éléphants ivoiriens, le dernier match nul blanc face aux Egyptiens compromet sérieusement les chances du Onze national pour une qualification au second tour de la CAN 2006. Les lions de l’Atlas semblent avoir perdu tout appétit, puisqu’en deux matchs, ils n’ont marqué aucun but. Pour passer en quart de finale, ils doivent gagner contre la Libye par trois buts d’écart et attendre que les pharaons perdent leur match face à des Eléphants déjà qualifiés. Bref, cela relèverait du miracle. Au-delà des choix tactiques de l’entraîneur M’hamed Fakher et des prestations des joueurs nationaux, il faudrait chercher les causes profondes de ce «quasi-échec» ailleurs que sur un terrain de foot. Penchons-nous plutôt sur le charivari qui a secoué l’équipe nati

Transferts : Jamal Alioui prêté à Metz

Source : Eurosport Le jeune défenseur marocain Jamal Alioui, qui évolue à Crotone en Serie B, rejoint Metz jusqu'à la fin de saison sous forme de prêt. A l'essai depuis quelques jours à Metz, le défenseur franco-marocain Jamal Alioui devrait être prêté à au club lorrain jusqu'à la fin de la saison. Formé à Lyon, l'actuel joueur de Crotone en Serie B, âgé de 23 ans, devrait passer la visite médicale vendredi avant de parapher son contrat. Un renfort de poids pour la formation de Joël Müller puisque Alioui a participé aux JO d'Athènes et à la CAN 2004 sous les couleurs marocaines.

Le carnet de Walid Regragui (2)

Source : Liberation fr « On veut sortir par la grande porte » « La rencontre de mardi contre l'Egypte (0-0) était le match de la mort pour nous. On a donné tout ce qu'on pouvait. En vain. Nous nous devions de gagner. Sur le strict plan du résultat, nous ne sommes pas déçus de partager le score avec le pays organisateur. On a juste encore plus de regrets par rapport au premier match. Si on avait fait match nul contre les Ivoiriens, on aurait encore les cartes en main. Là, on va sûrement passer à la trappe. On ne se fait pas d'illusions. Je ne vois pas comment la Côte-d'Ivoire, déjà qualifiée pour les quarts, peut battre les Egyptiens. Samedi, ils vont sûrement faire tourner leur effectif. Mardi, en première mi-temps, je me suis ouvert le crâne en sautant pour faire une tête, et après le repos, j'ai pris un gros coup de boule. Là, j'étais comme un boxeur. Pendant un quart d'heure, je n'y voyais plus rien. J'avais un voile devant les yeux, je ne pouv

Le marocain Yacine Abdessadki revient à Strasbourg

Source : MAP L'international marocain Yacine Abdessadki, sociétaire de Toulouse, club de ligue 1 française de football, revient ce lundi au Racing club de Strasbourg où il doit signer pour deux ans et demi, rapporte le quotidien "Le Parisien". Bien connu des supporters alsaciens, Abdessadki, 25 ans, milieu excentré formé par le Racing, n'avait pas répondu favorablement en juin dernier à la proposition de Strasbourg de prolonger son contrat, préférant signer en faveur de Toulouse où il n'a pas réussi à convaincre le staff technique qui ne l'a titularisé qu'à sept reprises. Nostalgique, le Marocain a donc tout fait pour revenir à Strasbourg qui croit toujours au maintien même si l'espoir est très mince.

Transferts: Ouaddou annonce son départ

Source : football365 Dans les colonnes de Ouest-France, Abdeslam Ouaddou a indiqué qu’il allait quitter Rennes, si possible avant la fin du mercato. Il indique avoir quatre pistes sérieuses venant de Russie, d’Espagne et d’Italie. Le Marocain Ouaddou espère ne plus être rennais au 31 janvier. Blessé, il ne pourra pas finir la CAN avec le Maroc et pense désormais à son avenir. Un avenir qui ne passe plus par Rennes : « Je vais sûrement partir et si possible avant la fin du mercato. Même si on me propose une prolongation, je ne suis pas sûr d'accepter... Je ne nie pas les contacts. Quatre pistes sérieuses. On va voir comment les choses se goupillent. La blessure est un paramètre à prendre en compte. Ensuite, il existe des questions d'indemnités de transfert. À partir du moment où le club ne me propose rien alors qu'il me reste seulement cinq mois de contrat, il me paraît normal d'étudier les offres venant de Russie, d'Espagne ou d'Italie. Je dois penser à mon ave

La Libye limoge son entraîneur, l'Egypte « sûre » de se qualifier

Source : PANA Press Le président de la Fédération libyenne de football, Gamal Al-Gaafari, a annoncé le limogeage de l'entraîneur de l'équipe nationale de la Libye, le Croate Ilija Loncarevic, après leur match contre le Maroc. "Nous avons pris cette décision après la défaite contre la Côte d'Ivoire synonyme de l'élimination de l'équipe", a-t-il déclaré à la PANA. Le technicien croate n'était pas en bons termes avec la FLF et certains joueurs dont le meneur de jeu et capitaine de l'équipe, Tarek Al-Tayeb. La Libye a perdu ses deux premiers matches de la CAN, d'abord contre l'Egypte par zéro but à trois, en match d'ouverte, puis contre la Côte d'Ivoire mardi par un but à deux. Par ailleurs, le sélectionneur de l'équipe égyptienne, Hassan Chéhata, s'est excusé auprès du public pour le nul concédé face au Maroc mardi et a promis de progresser et de faire une meilleure prestation face à la Côte d'Ivoire. "Je compren

Déclarations après Maroc - Égypte

Source : M'hamed Fakhir (sélectionneur du Maroc): "Le match a été équilibré, à l'image des dernières rencontres entre les deux équipes. Ce fut un bon match, mais la seule chose qui a manqué ce sont les buts. Mais les gardiens ont été très bons. L'espoir est toujours là. Mathématiquement, nous avons encore une chance mais cela ne dépend pas de nous. Nous ferons de notre mieux pour tenter de nous qualifier". Marouane Chamakh (attaquant du Maroc): "La qualification ne dépend pas de nous maintenant. On est obligé de gagner (face à la Libye), mais on doit attendre les résultats de l'autre match Egypte-Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, nous avons mieux joué que lors du premier match, on a eu beaucoup d'occasions, mais on n'a pas su les concrétiser". Shawki Gharib (entraîneur-adjoint de l'Egypte): "On doit féliciter le Maroc qui a extrêmement bien joué. C'est une équipe très forte qui n'a pas perdu de match pendant les qual

Le Maroc se complique la tâche

Source : SportS.fr Malgré tous leurs efforts, les Marocains n'ont pu faire mieux que match nul (0-0) contre l'Egypte, lors de la deuxième journée du groupe A. Du coup, les "Lions de l'Atlas" ne possèdent plus leur destin en mains en vue d'une qualification pour les quarts de finale de la CAN. Le finaliste de la dernière édition doit désormais battre la Libye lors de la dernière journée et compter, dans le même temps, sur un faux-pas des "Pharaons" devant leur public contre des "Eléphants" ivoiriens déjà qualifiés. Pas facile... Le rêve marocain risque de tourner court en Egypte. Tombés dans le groupe de la mort en compagnie, notamment, de la Côte d'Ivoire et de l'Egypte, deux potentiels vainqueurs de la compétition, les "Lions de l'Atlas" survivent encore mais ne maîtrisent plus leur destin à l'issue de la deuxième journée. Vaincus par les Eléphants ivoiriens sur un penalty de Didier Drogba (0-1), lors de la p

Le maroc peut commencer à faire ses valises

Source : football365 - Tenu en échec par l’Egypte après avoir été battu par les Ivoiriens samedi, le Maroc a sérieusement compromis ses chances de disputer les quarts. Tandis que la Côte d’Ivoire obtient son billet, les Marocains devront eux croiser très fort les doigts pour passer. - Finaliste malheureux de la dernière édition, le Maroc courait le risque mardi en cas de défaite de quitter l’épreuve dès le premier tour. Pour leur entrée dans le tournoi, les Marocains avaient en effet été battus par la Côte d’Ivoire. - Face à la Libye, l’Egypte avaient débuté la compétition en fanfare en inscrivant trois buts aux pauvres Alejandro puis Ghazalla. Mais avant d’affronter le Maroc, les Egyptiens n’avaient toujours pas inscrit le moindre but sur une action de jeu. Le jeu Grosse pression des Egyptiens dès les premières minutes. Mido et ses partenaires se ruent sur le but marocain mais ne se montrent pas vraiment dangereux. Le Maroc laisse passer l’orage et revient progressivement dans la

Chamakh : ce serait dommage de ne pas aller au 2e tour

Source : MAP L'international marocain et sociétaire des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh, a estimé qu'il "serait dommage" que les Lions de l'Atlas, finalistes de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2004) en Tunisie, n'aillent pas au deuxième tour de la CAN-2006 en Egypte. Le match Egypte-Maroc est "une rencontre capitale", a-t-il dit dans un entretien publié mardi dans le quotidien français "Le Parisien". "Ce qui m'inquiète le plus, c'est l'aspect extra-sportif. Les Egyptiens sont chez eux et ils ne peuvent pas ne pas passer le premier tour. Mais ce sera du 50/50", a signalé l'attaquant bordelais, soulignant toutefois qu'il "ne faut pas être complexés et tout donner pour ne surtout pas avoir des regrets" comme "nous en avons quelques uns sur le premier match" face à la Côte d'Ivoire. Les finalistes d'il y a deux ans sont "plus matures" et "dans deux ou t

Egypte-Maroc: Le match de l’ultime chance

Source : Liberation Ma Le Maroc affrontera ce mardi l’Egypte au stade du Caire à 18h00 GMT (18h00 à Rabat, 19h00 à Paris, 20h00 au Caire, 13h00 à Montréal, 12h00 MDT) Toute issue autre que la victoire est synonyme presque d’une élimination directe. La blessure de Abdeslam Ouaddou étant sérieuse, il ne sera pas aligné. Des incertitudes demeurent quant à la participation de Jaouad Zaïri et Hicham Aboucharouane au match de ce soir. Le Onze national affrontera ce soir à partir de 18 heures Gmt au stade du Caire son homologue égyptien pour le compte du deuxième match du groupe “A” de cette 25e CAN. Un match de grande importance où l’enjeu est de taille pour l’équipe marocaine. Toute issue autre que la victoire est synonyme presque d’une élimination directe du vice-champion d’Afrique. Après avoir concédé une défaite contre la Côte d’Ivoire lors du premier match (1-0), les coéquipiers du capitaine Noureddine Naybet sont tenus plus que jamais de rectifier le tir et n’avoir qu’un

Maroc-Egypte: Ouaddou absent, Zaïri probable

Source : MAP Le défenseur de l'équipe marocaine, Abdessalam Ouaddou, absent lors de la première journée pour blessure, ne pourra pas aussi jouer les deux prochains matches contre l'Egypte, mardi, et la Libye, samedi, de la CAN-2006, Groupe A, a annoncé lundi le médecin de la sélection nationale. Le sociétaire du club français de Rennes, qui souffre d'une blessure à la cuisse gauche, ne s'est pas totalement rétabli, a affirmé le Dr. Zahi dans une déclaration à la MAP. L'autre joueur marocain blessé, Jawad Zairi, qui a participé à la séance d'entraînement de lundi matin à huis-clos, commence à récupérer et pourrait donc faire son entrée dans la compétition, a-t-il assuré. Le médecin de l'équipe nationale a indiqué que la blessure de Mohamed Armoumen à la cheville n'est pas inquiétante, précisant que tous les autres joueurs se portent bien. Mardi soir au stade international du Caire, la sélection marocaine, battue par la Côte d'Ivoire au premier m

Le carnet de Walid Regragui

Source : Liberation fr « On est arrivés mercredi au Caire et on a surtout songé à récupérer. Jeudi, on a fait un entraînement léger et puis le match est arrivé vite. On réside au Concorde Salam, un hôtel assez chic et pas loin du stade. Samedi, on s'est levé à 9 heures, repas à 10 heures puisqu'on jouait à 14 heures. C'était un peu bizarre de manger à cette heure-là mais ce sont les aléas de la compétition. Les jours précédents, il faisait plutôt doux. Mais comme toujours en Afrique, le jour du match je ne sais pas si le soleil aime le football, il est venu se lever juste au-dessus du terrain, comme par hasard, et après il a fait vraiment chaud. On dirait que le soleil s'est invité au match, il avait envie de voir une bonne rencontre... Malgré la défaite 1-0 samedi face à la Côte-d'Ivoire, on est contents de notre prestation sur le plan du jeu. On s'attendait à une meilleure opposition de leur part, on les a trop respectés. On a eu la maîtrise du ballon. Il

CAN 2006: Le Maroc n'a pas d'autre choix que la victoire

Source : MAP L'entraîneur de la sélection marocaine de football, M'hamed Fakhir, a indiqué, dimanche au Caire, que son équipe, battue samedi par la Côte d'Ivoire (1-0), n'a d'autre choix que de remporter les deux prochains matches du premier tour de la CAN-2006 en Egypte, contre le pays hôte et la Libye. Lors du match contre la Côte d'Ivoire "nous avons laissé échapper une victoire qui était à notre portée, en ratant les multiples occasions de but qui se sont présentées à nous", a dit Fakhir lors d'une conférence de presse tenue suite à une séance d'entraînement de l'équipe nationale. "Malgré la défaite, nous gardons toutes nos chances de qualification au deuxième tour, mais nous devons disputer de bons matches devant l'Egypte et la Libye", a souligné Fakhir. Les joueurs sont très motivés pour se racheter, même si le prochain adversaire, l'Egypte, sera appuyé par des dizaines de milliers de ses supporters, a assuré

Vaincre n’est pas convaincre

Source : RFI La Côte d’Ivoire a marqué les trois points de la victoire (1-0), grâce à un penalty transformé par le capitaine Didier Drogba. Mais les Marocains auraient dû, au minimum, obtenir le point du match nul. L’affiche était alléchante. D’un côté la bande des néo-mondialistes emmenée par ses étoiles Drogba et Kalou ; de l’autre les finalistes de la dernière édition avec en figure de proue Marouane Chamakh. C’était sûr, on devait assister à un spectacle de qualité, placé sous le signe de l’offensive et du beau football. Autant le dire d’emblée, la partie a été très loin de tenir la promesse que les spectateurs s’étaient faite à eux-mêmes. Passe que les deux équipes se soient observées pendant une bonne vingtaine de minutes. Passe encore qu’il y ait eu quelques maladresses, chacun devant retrouver ses propres marques sur le terrain. Mais quelle déception ! Sept corners à un Du côté des Ivoiriens, on ne souriait pas après la victoire, bien conscient qu’on était d’avoir raté son

Déclarations aprés Match: Côte d'ivoire - Maroc

Source : MAP M'hamed Fakhir (entraîneur de la sélection marocaine): "Je tiens tout d'abord à féliciter les équipes égyptienne et ivoirienne ainsi que mon collègue Henri Michel, pour leur victoire. Le match était alléchant et nous avons dominé l'essentiel des débats et créé plusieurs occasions de but, mais la chance n'a pas été de notre côté. Naturellement je suis mécontent pour le résultat mais satisfait de la prestation d'un groupe que je préside depuis trois semaines seulement. Ns chances restent intactes pour la qualification au 2è tour, mais nous devons bien négocier les deux prochaines rencontres contre l'Egypte et la Libye". Henri Michel (entraîneur de la sélection ivoirienne): "Je ne peux qu'être satisfait de ce résultat, car ce n'était pas facile de battre une excellente équipe comme celle du Maroc, composée de jeunes joueurs talentueux. Les trois points empochés, nous devons chercher sérieusement à étoffer notre actif lors du

Entrée ratée des Lions de l'Atlas

Source : MAP L'équipe nationale marocaine de football a raté son entrée en compétition de la 25è Coupe d'Afrique des nations (CAN-2006) de football en Egypte (Gr.A), en perdant son premier match contre la Côte d'Ivoire, samedi au Caire, sur le score de 1-0. Les Lions de l'Atlas ont eu affaire à un adversaire prenable, mais ils se sont fait une grosse frayeur face aux coéquipiers de la vedette de Chelsea Didier Drogba, concédant ainsi la défaite à un moment où ils auraient pu obtenir au moins un match nul. La rencontre, officiée par l'arbitre sud-africaine Jérome Damon, a démarré sur un rythme d'enfer, les protégés de M'hamed Fakhir se portant à l'assaut du camp adverse dès les premières minutes dans l'objectif d'inscrire tôt un but susceptible de les libérer de la pression, ce qui leur a permis de dominer légèrement les débats. Mais les Ivoiriens, conscients de la délicatesse de leur mission en dépit de leur costume de favoris, ne vont pas ta

CAN 2006: Le Maroc affronte aujourd'hui la Côte d'Ivoire

Source : 2M C’est aujourd’hui Samedi que le Maroc joue son premier match de la 25e édition de la Coupe d’Afrique des Nations contre la Côte d’Ivoire La rencontre est programmée à 12h00 GMT (12h00 à Rabat, 13h00 à Paris, 14h00 au Caire, 8h00 au Canada/Atlantic, 7h00 à New York). Blessés, Abdeslam Ouaddou et Jaouad Zaïri ne prendront pas part au Match. L'Egypte (groupe du Maroc) a parfaitement débuté sa Coupe d'Afrique en dominant la Libye (3-0). Les buts égyptiens ont été inscrits par Mido (17e)Mohamed Abo Tareka (22e) et Ahmed Hassan (78e) Le Maroc, véritable révélation de la précédente édition, entame son aventure au pays des Pyramides, face à la Côte d'Ivoire, la formation la plus suivie au Caire. Ce match est la parfaite illustration de la confrontation de deux pôles footballistiques rivaux : le pôle des puissances traditionnelles et celui des équipes en ascension. Cette CAN promet d'être la plus relevée dans l'histoire du football africain. Le somm