Accéder au contenu principal

Le carnet de Walid Regragui (2)

Source : Liberation fr

« On veut sortir par la grande porte »


«La rencontre de mardi contre l'Egypte (0-0) était le match de la mort pour nous. On a donné tout ce qu'on pouvait. En vain. Nous nous devions de gagner. Sur le strict plan du résultat, nous ne sommes pas déçus de partager le score avec le pays organisateur. On a juste encore plus de regrets par rapport au premier match. Si on avait fait match nul contre les Ivoiriens, on aurait encore les cartes en main. Là, on va sûrement passer à la trappe. On ne se fait pas d'illusions. Je ne vois pas comment la Côte-d'Ivoire, déjà qualifiée pour les quarts, peut battre les Egyptiens. Samedi, ils vont sûrement faire tourner leur effectif.



Mardi, en première mi-temps, je me suis ouvert le crâne en sautant pour faire une tête, et après le repos, j'ai pris un gros coup de boule. Là, j'étais comme un boxeur. Pendant un quart d'heure, je n'y voyais plus rien. J'avais un voile devant les yeux, je ne pouvais plus continuer. Depuis, je me suis rasé le crâne pour les points de suture. J'ai encore mal à la tête, mais ça va mieux.


Le match contre la Libye promet d'être bizarre. D'un côté, on n'y croit pas trop, et en même temps, on n'a pas le droit de lâcher. On ne sait jamais... On va essayer de se faire plaisir, de montrer un beau visage et de sortir par la grande porte. Que tous les observateurs se disent qu'on méritait mieux... Si on est éliminé, cela va nous faire bizarre. La compétition aura été très courte par rapport à la dernière où nous étions allés en finale.


Désormais, notre sort n'est plus entre nos pieds. Dans l'équipe, il n'y a pas de problèmes entre les joueurs locaux et les «expatriés». Le seul hiatus, c'est peut-être qu'on a moins d'affinités par rapport aux différences culturelles. On a grandi en France, on a une autre mentalité, mais la cohabitation se passe bien. J'ai connu pire il y a quelques années. Les joueurs issus de l'immigration étaient isolés dans le groupe.



Je dispute ma deuxième CAN. Gamin, je rêvais de jouer pour les Lions de l'Atlas. Je me souviens de la Coupe d'Afrique 1988 au Maroc. Avec mon père, je suivais tous les matchs à la radio nous n'avions pas assez d'argent pour avoir la parabole et dans les journaux.»


Propos recueillis par Rico RIZZITELLI


Lire aussi- Le carnet de Walid Regragui (1): Le Soleil aime le Football

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv