Accéder au contenu principal

Jaouad Zaïri: « Notre peuple nous soutient »

Source : Football365.fr

Aurélien CANOT pour Football365.fr


Finaliste de la dernière édition, le Maroc se présente en Egypte avec un nouveau sélectionneur et de nouveaux appelés. Ce qui n’empêche pas Jaouad Zaïri, en manque de temps de jeu avec Sochaux, de croire aux chances des Lions de l’Atlas pour la victoire finale.


Jaouad Zaïri, comment le Maroc a-t-il préparé cette Coupe d’Afrique ?
Comme nous l’avons fait pour la dernière édition. Nous avons disputé trois matchs amicaux. Nous avons un nouveau sélectionneur, M’Hamed Fakhir. Donc nous essayons de nous adapter du mieux que nous pouvons et bien travailler physiquement. Comme il y a aussi de nouveaux joueurs, il s’agit également de créer des affinités entre nous. Nous allons essayer d’être solidaires et de bien nous concentrer pour le premier match contre la Côte d’Ivoire.


Ce premier choc face à l’un des grands favoris de l’épreuve va vous permettre d’entrer de plain pied dans le tournoi…
Oui, bien sûr. De toute façon, le déclic viendra dès ce premier match. Pour nous, cela sera avantageux ou désavantageux. Comme cela avait déjà été le cas lors de la dernière CAN : nous avions pris un bon départ contre le Nigeria et nous avions l’impression que plus rien ne pouvait nous arrêter. C’est vrai que ce match sera très important, même sûrement le plus important. Et notre objectif premier sera de battre les Ivoiriens. Nous verrons ensuite comment se déroulent les choses.


Que retenez-vous de votre parcours de finalistes de la dernière édition ?
Plein de choses. Nous avons fait beaucoup de bons matchs avec un bon fond de jeu : nous avons été solidaires avec notamment un gros match contre l’Algérie. Beaucoup de souvenirs me reviennent. Nous étions passés par plusieurs sentiments : nous avons connu des moments tristes, d’autres de joie. C’était super. Nous avons pu remarquer que cette Coupe d’Afrique commençait à devenir très importante dès lors que vous passez le premier tour.


Sentez-vous le Maroc capable de refaire la même prestation en Egypte ?
Je ne préfère pas parler à l’avance. C’est comme pour la CAN en Tunisie : personne ne nous voyait passer le premier tour et aller aussi loin. Nos résultats viendront de nous-mêmes, de notre envie… Nous avons tous le même objectif. Si tout le monde veut faire les efforts et veut de nouveau aller le plus loin possible, nous pouvons encore faire quelque chose de bien. Nous avons les joueurs pour. Après, cela se joue dans la tête.


« Nous sommes davantage attendus maintenant »


Cette année, vous ne pourrez plus bénéficier d’un certain effet de surprise…
C’est vrai que nous sommes un peu plus attendus maintenant. Après, nous nous trouvons dans un groupe où l’Egypte et la Côte d’Ivoire seront attendus eux aussi. Cela va être assez tendu. Un match reste un match. Nous connaissons cette équipe ivoirienne avec tous ses joueurs évoluant en Europe. Notre force est de ne pas se focaliser sur nos adversaires mais sur nous-mêmes. Si nos joueurs sont bien physiquement et dans leur tête, nous pouvons bien jouer au football et faire quelque chose de bien là-bas.


Que vous inspire ce groupe A ?
Nous sommes quand même dans le « groupe de la mort », donc cela va être assez disputé. D’autant plus que nous sommes avec l’Egypte, le pays organisateur. Cela fait un gros match en plus. De toute façon, jouer des matchs comme ça pour un joueur professionnel, c’est exceptionnel. Nous n’attendions que ça. Après, il peut aussi y avoir des surprises, c’est clair. Une équipe comme la Libye n’a rien à perdre et va venir pour essayer d’embêter l’une des trois autres équipes.


Sur le plan individuel, cette épreuve vous offre l’opportunité de briller sous le maillot qui vous tient le plus à cœur…
Exactement. A chaque fois que je viens en équipe nationale, c’est pour mouiller le maillot. Porter le drapeau du Maroc à la CAN, c’est quand même quelque chose et beaucoup de personnes aimeraient être à notre place. Nous nous devons donc de faire du mieux que nous pouvons sur le terrain. Notre peuple nous soutient et nous jouons aussi pour lui et nos familles. C’est différent mais c’est toujours un plaisir de jouer pour mon pays.


Cela sera aussi pour vous l’occasion de retrouver avec le Maroc le temps de jeu dont vous avez été privé à Sochaux ces derniers temps…
Oui, voilà. Je n’ai pas pu m’exprimer ni confirmer en club depuis le début de saison. Je suis en manque de confiance et j’espère retrouver tout cela durant cette CAN.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le