Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2004

La rigueur marocaine contre le vaudou béninois

Source : Associated press Le Maroc, auréolé de sa victoire initiale face au Nigeria, va continuer de vouloir flamber samedi face au Bénin, son deuxième adversaire dans le groupe D du premier tour de la 24e Coupe d'Afrique des Nations. Cette rencontre sera celle des extrêmes, entre d'une part la rigueur marocaine, et de l'autre la magie noire, l'appel aux esprits capables de déstabiliser les meilleures formations du monde. Car le Bénin est considéré comme le berceau du culte vaudou. Sur le papier, le Maroc partira favori. Le but de Youssef Hadji lui a permis de terrasser le Nigeria (1-0), deux fois sacré dans la CAN, alors que le Bénin s'est incliné 2-0 face à l'Afrique du Sud lors de son premier match. Mais les Lions de l'Atlas ont surtout confirmé leur grande cohésion défensive, puisqu'il n'ont toujours pas encaissé de but dans cette CAN, leur cage étant déjà restée inviolée lors des six matches des éliminatoires. "Nous avons confirmé notre so

Les Egyptiens ne doivent s'en prendre qu'à eux-mêmes

Source : RFI Les Pharaons ne savent toujours pas marquer des buts. Dominateurs tout au long de la partie, ils ont été battus sur un contre meurtrier à quelques minutes du coup de sifflet final. Présenté légitimement comme un match à hauts risques, la rencontre entre l'Algérie et l'Egypte a tourné à la catastrophe pour les Pharaons. Ils ont eu beau camper dans la moitié de terrain algérienne pendant près de quatre-vingt dix minutes, jouer à onze contre dix après l'expulsion de Maamar Mamouni à la 64ème minute, ils se sont révélés totalement incapables de contourner une équipe d'Algérie massivement regroupée en défense. On savait deux choses avant la rencontre: d'une part que les Egyptiens possèdent un des footballs les plus élaborés du continent, très certainement le plus européen d'Afrique dans la circulation du ballon et l'harmonisation de ses trois lignes; d'autre part qu'il a toujours eu de grosses carences dans la finition. Mido, pas plus qu

Youssef Hadji parle du premier match de la CAN

Source : INTERVIEW avec Youssef Hadji. Fraternité Matin (Abidjan) Propos recueillis à Monastir par H. FOMBA Vous attendiez-vous à cette victoire sur le Nigeria ? Nous avons très bien travaillé durant le stage de préparation. Par conséquent, nous sommes capables de battre tout adversaire qui se dressera sur notre chemin. Non, je ne suis pas surpris par ce succès. Je savais qu'on avait un bon coup à jouer face à une équipe d'expérience mais qui manque de vivacité. L'entraîneur a d'ailleurs joué sur le jeu rapide en fin de match pour venir à bout des Super Eagles. Hadji entre et fait la différence. Etes-vous le joueur providentiel du Maroc ? Je n'aime pas les superlatifs. L'entraîneur m'a gardé sur le banc. J'ai accepté la décision dans l'intérêt du groupe. Je suis rentré pour faire mon boulot et j'ai réussi à marquer. C'est une victoire du groupe, c'est une victoire du Maroc. La force de ce groupe, c'est sa grande solidarité. Nous

Belle victoire des Lions de l'Atlas

Source : Menara Le Maroc qui a fait l'essentiel du jeu face au Nigéria a bien réussi son entrée dans la Coupe d'Afrique des Nations. Le onze national s'est imposé par 1 but à 0. D'entrée de jeu, les hommes de Badou Zaki ont pratiqué un football total empêchant les Nigérians de développer leur jeu. Très vite, les Marocains se sont montrés dominateurs et se sont créés de belles occasions à l'image de Chamakh seul devant le portier nigérian qui a placé son coup de tête à côté. Dominer n'est pas gagner. Malgré de nombreuses occasions les Marocains ont toutefois péché dans la finition. Mais heureusement, la délivrance intervient à la 77 ème minute lorsque sur un centre de Kissi, Youssef Hadji qui a fait son entrée en deuxième période parvient à se retourner et à placer le ballon au fond des filets. En fin de match, le onze national a également été sur le point d'inscrire un deuxième but mais le ballon n'a pas franchi la ligne de but. Le Maroc réalise donc

Talal El-Karkouri parle du Maroc à la CAN

Source : Eurosport Le Maroc fait son entrée dans la Coupe d'Afrique des Nations face au Nigeria, mardi, pour le premier match du groupe D. Le défenseur des Lions de l'Atlas, Talal El-Karkouri, dresse ses ambitions avec la sélection dans l'optique du Mondial 2010 et prédit que cette CAN pourrait réserver des surprises. Interview ! TALAL EL KARKOURI, quelles sont les ambitions du Maroc dans cette CAN ? T. E-K. : Je ne peux pas vous dire quelles sont les chances du Maroc, ni des autres pays. Vous savez, la CAN a changé. Avant, il y avait des petites équipes. Aujourd'hui, il n'y a plus de petites équipes. Toutes les équipes possèdent des joueurs professionnels qui jouent en Europe. Avant ils étaient dans leur pays et jouaient dans le championnat amateur mais, là, ils jouent tous en Europe. Ils ont appris beaucoup de choses. Ils ont de l'expérience. Ils connaissent les joueurs adverses parce qu'ils jouent contre eux le reste de l'année. On a quand même l&

Maroc - Nigeria : Un sacré coup parfaitement jouable !

Source : L'opinion La CAN de Tunisie a bien débuté et les débuts ont été prometteurs avec de belles pelouses et aussi un bon arbitrage. C'est assez rare pour ne pas être signalé dans cette CAN différente des précédentes où forcément les favoris n'auront pas la part belle comme on l'a constaté lors des premiers matchs. Le Maroc lui fait partie des outsiders avec une équipe jeune, talentueuse, et qui a tous les atouts pour faire une belle CAN. Les Zairi, Kerkouri, Chemmakh, Youssef Hajji, Moha, Bidodane et autres joueurs confirmés comme Naybet valent certainement les meilleurs. Le baptême de feu pour la plupart se fera contre le Nigeria, un des plus grands noms du football africain. A priori, nos joueurs n'ont pas de complexe à se faire surtout si l'on se réfère aux derniers résultats des Aigles Verts. Bon, on nous rétorquera que le Nigeria a souvent battu ces derniers temps le Maroc mais depuis, notre équipe a été renouvelée alors que les Aigles Verts

CAN 2004 : le Onze national en lice dès demain à Monastir face au Nigeria

Source : Le Matin Le Onze national entrera en lice demain à Monastir en cette 24e édition de la Coupe d'Afrique des nations où les Lions de l'Atlas, à part leur sacre d'Addis Abeba, n'ont jamais réussi à briller. Bien au contraire, l'équipe du Maroc a souvent déçu à ce niveau de la compétition bien qu'elle ait comporté en son sein d'illustres footballeurs qui ont fait les beaux jours aussi bien des équipes marocaines qu'étrangères. L'on se rappelle, en effet, que la génération des Haddaoui, Timoumi, Bouderbala, Khaïry, Krimau, Zaki, Dolmy, Byaz, pour ne citer que ceux-ci, avait constitué une équipe performante qui fit sensation en Coupe du monde au Mexique en 1986, accédant au second tour ce qui fut une première dans les annales du football africain. Pourtant, cette magnifique formation ne put jamais s'imposer à l'échelon africain pas plus que celle qui participa avec brio au Mondial 1998 de France. Là aussi, les Bassir, Camach

La candidature du Maroc au service de l'Afrique

Source : MAP M. Saad Kettani, président-délégué de l'association marocaine chargée de la candidature du Maroc pour l'organisation du Mondial 2010, a affirmé jeudi à Tunis, que cette candidature est au service de l'Afrique. Présentant le dossier marocain pour l'organisation de cet événement sportif mondial, à l'occasion de la tenue de l'Assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF), M. Kettani a mis l'accent sur les divers potentialités, infrastructures et équipements dont dispose le Maroc, trait d'union entre les différents continents, terre d'hospitalité, de convivialité, et de tolérance. A l'aide de projection, Il a rappelé le rôle que le Maroc a toujours joué dans le rapprochement des peuples et la promotion du dialogue entre les civilisations et les cultures. Les performances de ses athlètes ont forcé l'admiration au niveau international, a-t-il affirmé. Le Maroc, grande nation de football, était le premier pays afric

Issa Hayatou : Le Maroc m'a beaucoup aidé, je n'oublierai jamais cela

Source : MAP Tunis, 22/01/04 - M. Issa Hayatou, réélu lors de l'Assemblée générale de la Confédération africaine de football, jeudi à Tunis, pour un cinquième mandat de quatre ans à la présidence de la CAF, a souligné que le Maroc a toujours été à ses côtés depuis qu'il est à la tête de la Confédération. "Je suis un homme comblé et je tiens à remercier le Maroc qui s'est associé à ma candidature", a-t-il dit dans une déclaration à la MAP, à la suite de sa réélection. "Le Maroc m'a beaucoup aidé, je n'oublierai jamais cela", a ajouté M. Hayatou, 57 ans, qui avait été élu président de la CAF, pour la première fois, à Casablanca en mars 1988 en marge de la 15-ème édition de la Coupe d'Afrique des nations qui s'était déroulée au Maroc. Il s'est déclaré fier et très content de la confiance placée en lui, ajoutant qu'il va essayer de "tout faire pour ne pas décevoir". "Je m'attendais à gagner, mais je n'étais p

Issa Hayatou réélu à la présidence de la CAF pour un 5e mandat

Source : AFP La réélection du Camerounais Issa Hayatou pour un cinquième mandat de quatre ans à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), jeudi, lors de l'assemblée générale de la CAF à Tunis, a pris des allures de plébiscite. Le seul challengeur de M. Hayatou, 57 ans, le Botswanais Ismael Bhamjee, n'a recueilli que six voix sur les 52 votants. Absent de la salle lors de l'élection comme le prévoit le règlement, M. Hayatou a été chaleureusement acclamé à son retour au sein de l'assemblée. La création d'académies régionales, le réaménagement de compétitions et la lutte contre le dopage figurent au rang des actions que le Camerounais a indiqué vouloir entreprendre lors de ce nouveau mandat. Présent à la tribune, non loin de M. Hayatou, le président de la FIFA Joseph Blatter a pu apprécier l'emprise du Camerounais sur le football africain. Les deux hommes, qui se sont affrontés pour la présidence de la FIFA en 2002, ont visiblement enterré l

Coupe du monde 2010: Blatter se prononce contre les cnadidatures communes

Source : Associated press Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a confirmé jeudi qu'il souhaitait des candidatures individuelles à l'organisation de la Coupe du monde 2010, portant ainsi un coup aux espoirs de la Libye et de la Tunisie, qui souhaitaient coorganiser la compétition. «Seule une fédération soutenue par son gouvernement sera capable d'organiser la Coupe du monde», a déclaré Blatter depuis Tunis, où il a assisté au congrès de la Confédération africaine de football. Le comité exécutif de la FIFA attribuera l'organisation du Mondial 2010 le 15 mai 2004. Avec la Tunisie et la Libye, l'Afrique du Sud, l'Egypte et le Maroc se sont aussi portés candidats. Le tournoi 2010 sera le premier organisé en Afrique. Le Japon et la Corée du Sud ont coorganisé le Mondial 2002, mais la FIFA a plusieurs fois affirmé que l'expérience ne serait pas renouvelée.

Avant de s'affronter face à la FIFA pour 2010, Maroc et Afrique du Sud joueront leur qualification en CAN 2004

Source : L'opinion Grands favoris pour l'organisation du Mondial-2010 de football et oeuvrant depuis le 30 septembre dans les couloirs, l'Afrique du sud et le Maroc seront également opposés sur un terrain de sport à l'occasion de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) en Tunisie (24 janvier-14 février). Ces deux nations, qui travaillent d'arrache-pied pour séduire la Fédération internationale (FIFA) afin d'être le premier pays africain à recevoir la Coupe du monde, figurent en effet dans le groupe D, qualifié naturellement de "groupe de la mort", en compagnie du Nigeria et du Bénin. Si une de ces deux places fortes ne passait pas le stade du premier tour, cela aurait une influence certaine, au moins sur le plan psychologique, même si la FIFA n'entend pas mélanger les résultats sportifs sur le terrain et le cahier des charges imposé aux candidats. Expérience Fort de l'expérience de trois candidatures malheureuses (1994, 1998 et 200

FIFA : Un siège en or pour le Maroc

Source : Aujourd'hui Deux jours avant l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations le samedi 24 janvier, les yeux seront braqués sur la capitale tunisienne qui connaîtra les 22 et 23 courant la tenue de la 15ème assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF). Une assemblée qui sera ponctuée par l’élection du président et de neuf autres membres du comité exécutif de cette instance. Un Marocain est en lice pour l’un des deux postes réservés à la zone Nord, en l’occurrence Saïd Belkhayat qui brigue un troisième mandat. Il est en concurrence avec quatre candidats, représentant les quatre autres pays de l’Afrique du Nord. Il s’agit de Mohamed Rawrawa, président de la Fédération algérienne de football, Selim Chiboub, président de l’Espérance de Tunis et du comité d’organisation de la CAN, le Libyen Abdelmajid Bouchouya et l’Egyptien Hani Abou Rida, trésorier de sa fédération nationale. Et pourtant, le candidat marocain est optimiste quant à l’issue de ce scrutin. «

CAN 2004 : Le groupe de la mort

Source : Aujourd'hui Maroc, Nigeria, Afrique du Sud et Bénin sont les protagonistes du groupe D. leurs duels feront sans aucun doute le plaisir des fans du football qui suivront cette Coupe d’Afrique des nations dont le coup d’envoi sera donné samedi prochain. Le Nigeria part en pole-position. C’est que la Tunisie réussit très bien aux « Super Eagles » qui ont remporté leur dernière CAN au stade Al Manzeh en 1994. Mais ce sacre fait partie à présent du passé. Le présent de cette sélection, jadis célèbre par ses Amokachi, Amunike, Finidi, Okocha, Oliseh, Adepoju, Okechukwu ou encore Rufaï est plutôt fait de médiocrité. Ces derniers mois, les Nigérians ont trouvé de grandes difficultés à se qualifier à ces phases finales. Mais à Monastir où ils joueront leur premier match contre les Lions de l’Atlas mardi prochain, les Aigles Verts, conscients de la nécessité de redorer leur blason, sont capables de ressortir leurs griffes. Les Marocains, seconds favoris de cette po

Tous avec Haj Saïd Belkhayat : Notre candidat à l'exécutif de la CAF et de la... FIFA !

Source : L'opinion « 10 ans au MAS, et trois grands trophées remportés ! » C'est bien ce 22 janvier que va avoir lieu à Tunis cette réunion des officiels de la CAF pour décider de l'élection d'un quatrième membre à l'exécutif de cette grande institution footballistique de notre continent. Ce meeting revêt cette fois-ci une bien grande importance pour notre pays, puisque l'espoir - très grand et surtout inconditionnellement légitime - repose sur la candidature de Haj Saïd Belkhayat à ce poste. L'échéance est d'autant plus importante que cette fois-ci, notre candidat aura logiquement toutes les chances de son côté pour convoiter par la même occasion - et surtout - une place au sein des instances les plus culminantes du soccer universel : celles de la FIFA. Vous en conviendriez alors que ce n'est certainement pas à chaque CAN que notre pays a le plaisir de plaider pour un poste de cette envergure. Voilà pourquoi toutes nos forces vives - celles veillan

Le Maroc prêt à représenter dignement l'Afrique lors de la Coupe du monde 2010

Source : Associated press PARIS (AP) -- Saad Kettani, le président de la candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde de football 2010, a réagi jeudi aux récents propos tenus par Winfried Schaefer, l'entraîneur du Cameroun, jugeant l'Afrique incapable d'organiser une compétition d'une telle envergure. «Je voudrais inviter M. Winfried Schaefer à venir découvrir le 'nouveau Maroc»', explique Kettani dans un communiqué. «Nous sommes certains que s'il découvre le Maroc, il changera d'opinion». Wienfried Schaefer avait déclaré la semaine dernière dans le journal allemand 'Welt am Sonntag' à propos de l'organisation de la Coupe du monde 2010, promise à l'Afrique par la Fédération internationale de football (FIFA): «L'Afrique du Sud présente des problèmes de sécurité. De plus, les autres candidats manquent des infrastructures nécessaires pour abriter une telle compétition, en commençant par les stades et en finissant par le

GNF I : Un duel Suisse à Meknès

Source : Aujourd'hui Après deux week-ends de repos, les clubs de première division du Groupement national de football (GNF I) reprennent le chemin des terrains. Le coup d’envoi de la deuxième moitié de la compétition sera donné ce dimanche avec le déroulement de six rencontres comptant pour la 16ème journée. Le match phare de cette fin de semaine opposera à Meknès le CODM au Wydad de Casablanca. Ce dernier, déçu après sa défaite dimanche dernier face aux FAR en finale de la coupe du Trône 2002-2003, se déplacera à la capitale ismaïlienne en ayant pour principal objectif d’effacer ce mauvais souvenir. Cette confrontation est également importante puisqu’elle opposera deux entraîneurs suisses, Raul Savoy (CODM) et Michel Decastel (WAC) pour qui les trois points revêtent une grande importance. D’autant qu’une victoire lors de ce match opposant les Meknassis, 3èmes, et les Casablancais, 5èmes, permettra aux deux formations de grignoter des places en haut du classement. L’Olympique Khou

CAN 2004 : les dés sont jetés

Source : Aujourd'hui Le contingent qui défendra les couleurs nationales à la Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu du 24 janvier au 14 février est connu. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) en a envoyé la liste mercredi 14 janvier, date limite imposée par la Confédération africaine de football (CAF). Pour finaliser cette liste, le sélectionneur national, Baddou Zaki, a éliminé deux joueurs présélectionnés pour la concentration des Lions de l’Atlas qui se tient tout au long de cette semaine à Marbella en Espagne. Il s’agit du défenseur central de Strasbourg (Ligue 1), Abdelilah Fahmi et du demi des FAR, Ali Bouab, tous deux blessés. Le premier a été écarté en raison d’une blessure contractée en championnat français. D’ailleurs, le doute persistait quant à la participation de l’ancien rajaoui aux phases finales de la CAN. Son entraîneur au sein du club français, Antoine Kombouaré, avait nourri ces doutes-là. «Est-ce qu'il va y aller? A ma connaissance non, mais

M. Kettani: Le Maroc a franchi avec succès deux étapes et entamé avec confiance et optimisme la troisième

Source : MAP Le Président-délégué du Comité national chargé de la candidature du Maroc à l'organisation des phases finales de la Coupe du monde 2010 de football, M. Saâd Kettani, a affirmé que le Maroc a réussi à franchir avec succès deux étapes et entamé la troisième avec plus de confiance et d'optimisme. S'exprimant lors d'une rencontre avec la presse lundi soir au siège de l'Association Maroc-2010 à Casablanca, M. Kettani a indiqué que le Maroc avait déposé le 30 septembre dernier auprès de la fédération internationale de Football (FIFA) un dossier technique bien ficelé qui a été élaboré par une équipe marocaine de professionnels soutenue par des experts étrangers de renom, précisant que ce dossier a été bien apprécié par les responsables de la FIFA qui l'ont qualifié de "remarquable". M. Kettani a également affirmé au cours de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence notamment du premier vice-président de la Fédération Royale Marocaine d

Coupe du Trône : la 7ème des FAR et la 5ème du Raja

Source : 2M Le Raja de Casablanca a remporté sa cinquième Coupe du Trône en dominant le Moghreb de Fès (2-0). L'équipe des FAR a aussi décroché son septième sacre face au Wydad (1-0). Le Raja indomptable Le Raja de Casablanca a remporté sa cinquième Coupe du trône en dominant, dimanche au complexe Prince Moulay Abdallah à Rabat, le Moghreb de Fès par deux buts à zéro. Cette finale, plaisante et spectaculaire avec du suspens en première période, n'a jamais été cadenassée ni placée sous le signe de la prudence. C'était un challenge de plus pour ces deux équipes qui livreront une belle bataille en dépit de l'écroulement des joueurs du MAS en seconde mi-temps devant un Raja impressionnant physiquement sur le plan collectif. Les hommes de Henri Michel, dominateurs, ont démontré un appétit d'ogre dans le combat en milieu de terrain étouffant les Fassis dans ce secteur de jeu. En effet, ces derniers n'ont jamais réussi à éviter de tomber dans la toile tissée par les

Les olympiques au Qatar

Source : Aujourd'hui Pour préparer leur parcours qualificatif, l’équipe nationale olympique se déplacera jusqu’au Qatar où ils participeront au tournoi international de l’Amitié. Programmée du 12 au 22 janvier courant, la troisième édition de cette compétition réunira quelques-unes des sélections les plus en vue sur la scène footbalistique internationale. La Corée du Sud, le Paraguay et la Suisse seront ainsi les adversaires directs de l’équipe de Mustapha Madih qui évoluera dans le groupe B, alors que le groupe A de cette compétition internationale comprend le Qatar, le Japon, le Danemark et la Norvège. A cet effet, le sélectionneur national olympique a fait appel à 21 joueurs. Plusieurs d’entre eux figurent sur la liste de Mustapha Madih pour la première fois. C’est le cas notamment de Karim Azizou, sociétaire du FC Bordeaux, de Rachid Bouarbia (Dijon) et du militaire Ahmed Ajedou. Les professionnels évoluant dans des championnats arabes feront également partie d

Appel aux pays arabes : à soutenir la candidature du Maroc

Source : Le Matin Le ministre saoudien de la jeunesse et des sports le Prince Soltane Ibn Fahd Ibn Abdelaziz a appelé les pays arabes à soutenir la candidature du Maroc pour l'organisation du Mondial 2010 de football. Dans un point de presse samedi au Koweit, en marge de la 16e édition de la Coupe du Golfe de Football, le Prince Soltane Ibn Fahd Ibn Abdelaziz, cité par la presse saoudienne, a réitéré le soutien total de son pays à la candidature du Maroc, affirmant appuyer l'appel du Prince Héritier, vice-président du conseil des ministres le Prince Abdallah Ibn Abdelaziz à soutenir la candidature marocaine. Après avoir souligné que la décision de son pays de soutenir le Maroc fait suite à un examen approfondi de la question, le responsable saoudien, également président des Unions arabe et saoudienne de Football a indiqué avoir évoqué cette question avec le président de la Fédération Internationale de Football (FIFA), M. Joseph Blatter et le président de l'Union asiatique

Mondial 2010: La candidature du Maroc défendue en Océanie

Source : 2M Les responsables de l'Association en charge de la promotion de la candidature du Maroc au Mondial de football en 2010 ont défendu mardi leur dossier à Auckland (Nouvelle Zélande) auprès des responsables de la Confédération de football de l'Océanie (OFC). La délégation conduite par M. Youssef Benchekroun a été la première, parmi les candidats à la coupe du monde de football de 2010, à rencontrer les représentants du groupement océanique réunis à l'occasion d'une réunion du comité exécutif de cette confédération, indique un communiqué parvenu à la MAP. La délégation marocaine a mis en avant les points forts de la candidature et montré les trois stades existants, les stades en cours de construction et les trois autres terrains prévus. La solution financière "unique en son genre", retenue par Maroc 2010 a été également mise en valeur. M. Benchekroun a par ailleurs invité les délégués de l'Océanie à visiter le Maroc pour se rendre compte du "ha

promotion de “Maroc 2010” lors du Dakar

Source : Le Matin Le passage du Dakar par notre pays aura , entre autres, été un vecteur inespéré pour le soutien à la candidature du Maroc pour l'organisation des phases finales de la Coupe du monde en 2010. L'impressionnante caravane qui a effectué un séjour des plus inoubliables dans le Royaume, n'a pas tari d'éloges à l'égard de l'accueil, de la sécurité, de la rapidité et de l'efficacité des services. Autrement dit, le passage par le Maroc a subjugué tous les participants, d'abord par la magie des régions traversées et la difficulté de l'itinéraire et ensuite par la légendaire hospitalité qu'on ne trouve nulle part ailleurs. Le partenariat Sochatour-Dakar, a donné un sérieux coup de pouce à l'Association Maroc 2010, via un point de presse auquel ont été conviés les journalistes accompagnant cette course et dont les échos parviennent aux endroits les plus retirés du globe. La montgolfière de 18 m de hauteur, au-dessus du Dakar, n'a pa

Dakar 2004 : la promotion de Maroc 2010

Source : Menara Le Maroc a profité de la présence de centaines de journalistes de la presse sportive du monde entier au Rallye Paris-Dakar pour lancer, lundi dans le ciel de Ouarzazate, une montgolfière aux couleurs de sa candidature à l'organisation du Mondial de football en 2010. Cette montgolfière d'une hauteur de 18 mètres a été lancée à l'occasion de l'arrivée de la deuxième étape marocaine du Rallye-raid Dakar 2004 à Ouarzazate et du rassemblement gigantesque des concurrents et de la caravane de journalistes et des assistants techniques de l'épreuve, a-t-on appris à Lisbonne auprès du cabinet de marketing portugais qui a monté cette opération de promotion. Plusieurs participants à cette prestigieuse course auto-motos ont pu survoler à bord de ce ballon de 220 Kg le site où le Français Stéphane Peterhansel a remporté lundi la cinquième étape du Dakar-2004, au volant de sa Mitsubishi, entre Errachidia et Ouarzazate. La promotion de la candidature marocaine au

CAN-2004 : Les 24 'lions' de Marbella

Source : 2M L'entraîneur des Lions de l'Atlas Badou Zaki a dévoilé, lundi, une liste de 24 joueurs présélectionnés qui seront en stage du 10 au 17 janvier courant à Marbella (Espagne) dans le cadre de la préparation de la Coupe d'Afrique des Nations Tunisie-2004 (24 janvier-14 février). Le coach national arrêtera la liste des vingt deux joueurs de la CAN le 14 janvier lors de ce stage qui s'achèvera par une rencontre amicale contre une équipe hollandaise de 2ème division. Avant de rallier la Tunisie, le Onze national sera en concentration de trois jours au centre de football de Maamoura du 20 au 22 janvier. La liste des présélectionnés comprend dix huit professionnels, dont le capitaine de l'équipe Noureddine Naybet qui participera à sa cinquième phase finale de cette compétition après les éditions de 1992, 1998, 2000 et 2002. Six joueurs évoluant en championnat national dont les gardiens Lamyaghri et Jermouni, le défenseur Ali Bouab, le milieu Nabil Mesloub et l&

Les points sur les « i »

Source : L'opinion La Coupe d'Afrique des Nations à Tunis, rendez-vous important, mais il ne peut pas nous faire oublier le Congrès de la C.A.F où Issa Hayatou remet son poste de président en jeu, et où les membres africains qui feront partie du bureau exécutif de la CAF vont être élus. Depuis plusieurs années, le représentant de la zone Afrique du Nord au sein de la FIFA, est le Tunisien Slim Aloulou. Aujourd'hui la place va être libérée et les candidats sont nombreux à s'y presser. Il y a un Algérien (le président de la fédération lui-même) un Egyptien, un Tunisien (Slim Cheboub, président de l'Espérence Sportive de Tunis) et Saïd Belkhayat, représentant le Maroc. De tous ces candidats, et nous le disons sans chauvinisme aucun, Saïd Belkhayat est le plus légitime. L'homme a pour lui sa grande expérience acquise à la C.A.F, et il possède aussi l'envergure, la personnalité et le savoir-faire pour représenter le football mondial ; même le président de la fé

Un partout dans la rencontre Maroc - Ouganda

Source : Maroc 2010 L'éqiupe nationale olympique s'est contentée aujourd'hui d'un match nul contre l'équipe Ougandaise à Kampala. Le match s'est achevé avec le score de un partout. L'équipe Marocaine à été la première à marquer par Bouabid Bouden, mais les Ougandais on réussi à égaliser trois minutes après ce but. Cette rencotre rentre dans le cadre des qualifications aux Jeux Olympiques d'Athènes qui auront lieu en 2004.

En cas d’aboutissement de la candidature marocaine : Accor prêt à accélérer ses activités au Maroc

Source : Le Matin Le directeur général du Groupe touristique Accor Maroc, M. Marc Thépot, a annoncé que son Groupe sera «prêt à accélérer le rythme» de ses activités au Maroc en cas d’aboutissement de la candidature marocaine pour le Mondial 2010. Accord Maroc sera «prêt à accélérer le rythme et le programme de développement» de ses activités au Maroc, dès lors que l’organisation de la Coupe du monde de football 2010 sera confiée au Royaume, a dit M. Thépot dans un entretien au journal «Al Bayane», publié mardi. Il a aussi assuré que le Groupe touristique ne compte pas modifier sa stratégie au Maroc et poursuivra ses projets de développement. «Nos projets n’ont pas changé. Nous gardons l’objectif de développer des hôtels en propriété dans le cadre de RISMA (Groupe Accor)», a-t-il ajouté, précisant qu’en 2004 le Groupe projette notamment l’extension de la capacité d’accueil de l’hôtel Sofitel Marrakech (+88 chambres en mars prochain) et le démarrage du projet Casa City Center (+750 c

Ce samedi en éliminatoires des J.O d’Athènes : Le onze olympique vise les trois points du succès

Source : Le Matin «Nous visons les trois points du succès ce samedi à Kampala», telle est la déclaration de l’entraîneur national olympique, M. Mustapha Madih à la veille du départ de son équipe à destination de la capitale de l’Ouganda mercredi dernier. En effet, dit-il,«on va jouer d’une manière plus offensive avec deux attaquants en pointe aidés par un milieu offensif tout en restant vigilants en défense». En revanche, ajouta-t-il, contre l’Angola, qui venait de battre l’Ouganda en déplacement, «on a du choisir la sécurité en renforçant davantage notre défense et notre milieu du terrain. Ce qui nous a permis de ramener un précieux nul blanc». Le onze national olympique qui est arrivé jeudi matin à Kampala après un vol de 14 heures par avion spécial affrontera, comme on le sait, son troisième adversaire, l’Ouganda dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires des jeux olympiques qui auront lieu à Athènes l’année prochaine. Certes, cet adversaire est, sur le papier, du moin

Maroc 2010 : les chantiers entamés

Source : Aujourd'hui Le verdict de la FIFA tombera le 20 mai 2004 à Paris, à l'occasion du centenaire de l'organisation internationale. Autrement dit, dans exactement cinq mois et demi. Outre le Maroc, quatre autres pays africains sont en lice pour l'organisation de cet événement, en l’occurrence l'Afrique du Sud, la Tunisie, l'Egypte et la Libye. Après les visites des commissions de la Fédération internationale dans chaque pays candidat, le temps est aux délibérations. Le dossier marocain est apparemment assez consolidé pour être convaincant, non dans les années qui viennent, mais d’ici le mois de mai 2004. Sur le plan des infrastructures, les stades de Marrakech, Agadir et Tanger seront fin prêts avant 2005. Les chantiers sont désormais ouverts. L’autoroute Casablanca-Marrakech à travers Settat sera complètement terminée, ainsi que la partie nord. Un certain nombre d’hôtels et de centres commerciaux dont l’hôtel Marhaba de Casablanca et le centre qui se trouv