Accéder au contenu principal

Mondial 2006: Une élimination difficile à digérer

Source : Maroc Football

Le Maroc ne participera pas aux phases finales de la coupe du monde Allemagne 2006. L’élimination des lions de l’Atlas, bien qu’attendue, est une grosse déception pour tout le pays.


Pour se qualifier le Maroc devait revenir avec une victoire du Stade Radès. L’international marocain Marouane Chamakh allume la flamme de l'espoir de qualification dès la 2ème minute en inscrivant le premier but de la rencontre. Mais un espoir vite amoindri cependant avec l’égalisation du Brasilo-Tunisien Jose Clayton treize minutes plus tard suite à un penalty très généreusement accordé par l’arbitre égyptien Esam ABD EL FATAH. Entre temps, et pour la première fois dans ces préliminaires, la tactique tunisienne basée exclusivement sur les contre-attaques semble ne pas tenir la route. Les lions de l’Atlas ont imposé le rythme et la qualification paraissait plus qu’envisageable. Quand Marouane Chamakh rajoute un deuxième but à la 43ème minute c’est le silence dans le stade Rades et l'indicible sentiment qu'il ne serait pas possible d'inverser le score.


De retour des vestiaires après la pause, changement de décor, les marocains reculaient quelques peu pour tenter de garder le score laissant aux tunisiens l’occasion de monter en puissance. Les locaux repartaient pied au plancher et se voyaient récompensés par un but incroyable après un tir lointain de Adel Chédli qui finit au fond des filets marocains grâce au concours de la défense marocaine notamment Talal El Karkouri à qui l’œuvre a été attribuée. C’est alors que les champions d’Afrique ont décidé d’user de tous les artifices pour gagner du temps. Les gestes anti-sportifs et les simulations se multiplient et c’est Aziz Ben Askar, expulsé par un arbitre égyptien très moyen, qui en fera les frais. L’arbitre siffla la fin de la rencontre sur le score de 2-2 les lions de l’Atlas quittent le terrain et abandonnent définitivement la compétition : Ils ne feront pas partie des nations conviées au Mondial 2006.


Le Maroc, seule équipe africaine invaincue durant le préliminaires, est donc éliminé et ne disputera pas la Coupe du Monde FIFA 2006. Après un an et demi de compétition, 10 matchs disputés, cinq victoires et cinq matchs nuls, on a le droit de s’interroger et de se poser la question : qu'est ce qui nous a manqué pour la qualification ?


Un point seulement sépare la Tunisie du Maroc de quoi nous faire regretter les nuls concédés face au Malawi et au Kenya. « La tactique n'est pas tout, Je suis mon instinct » dixit le coach national. Et c’est là son drame. Il passe à côte de la métamorphose du football professionnel qui repose plus que jamais sur des schémas tactiques complexes et s’appuie sur le positionnement des joueurs et leur capacité à pratiquer un jeu homogène et cohérent. Résultat, tout au long de éliminatoires, on a vu une équipe nationale sans tactique définie, sans logique de jeu et de sélection. Des joueurs, pourtant très jeunes, qui paraissaient usés sans imagination, souvent à bout de souffle. La polémique avec Naybet tombée à un très mauvais moment et amplifiée par des journalistes en mal de sujets en a rajouté une couche. Nourredine Naybet qui a tant donné au football marocain a gâché sa sortie et risque d’entrer dans les annales … par la porte de service.


L’élimination de l’équipe du Maroc sera dure à avaler mais il faut savoir raison garder. Cette équipe n'est pas morte et enterrée. Au delà du sort du sélectionneur national Badou Zaki, qui est peu de chose désormais, il incombe à la Fédération Royale Marocaine de Football d’apporter tout de suite les réponses aux questions que soulèvent l’élimination des Lions de l’Atlas. A commencer par mettre en place tous les moyens qui permettront au football marocain de rebondir et de renaître de ses cendres pour que le sourire revienne sur les visages des supporters marocains affligés par le résultat de ce soir.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le