Accéder au contenu principal

Badou Zaki mérite mieux, beaucoup mieux

Source : L'opinion

Au niveau de la presse sportive et de certains grands connaisseurs du football, jamais un garçon comme le gardien Sinouh n’a trouvé grâce dans leurs jugements ou commentaires car la côte du wydadi Nadir, Lemyaghri était très forte.


Aujourd’hui, on est inondé d’e-mails et de lettres nous demandant pourquoi Sinouh « irréprochable » n’a-t-il pas été maintenu par Zaki.


Sûrement parce que ce jeune gardien n’a jamais été mis en confiance alors qu’un Nadir était porté aux nues.


C’est comme ça... Aujourd’hui, on regrette mais n’est-ce pas trop tard ? Et puis ne faut-il pas en tirer les leçons pour l’avenir et éviter de juger les gens sentimentalement.


Pour la dernière fois, analysons le deuxième but encaissé par les Marocains. Au départ, le Tunisien qui allait envoyer ce centre tir se dirigeait vers la ligne de corner. Walid Regragui l’a suivi un peu trop mollement, comme s’il ne le prenait pas au sérieux. On a eu l’impression que Regragui aurait pu courir plus vite. Bon. Le Tunisien avant que Regragui n’arrive sur lui, centre, Regragui s’oppose, mais le ballon le survole comme il va survoler toute la défense marocaine et finir dans les filets pour un deuxième but auquel même Lemerre ne croyait pas.


Ainsi s’envole le rêve du Mondial sur une accumulation de petits détails, ou de grosses erreurs comme vous voulez.


Certains détracteurs de Zaki, ont vu dans ce but venu de nulle part, comme un signe du ciel pour que notre football soit enfin débarrassé de Zaki ?


Zaki, justement est devenu, ou plutôt il continue à être l’objet d’une curée d’une rare violence.


Mais, en dehors d’attaques plus ou moins gratuites voire d’ordre personnel, on ne voit pas ce qu’on peut lui reprocher techniquement.


Car, tous les micros-trottoir l’ont confirmé, le public a plutôt apprécié le jeu de l’équipe et son comportement durant le match, ce qui fait que ceux qui étaient venus sur ces chaînes de télé pour « tuer » Zaki, ont été bien vite à court d’arguments.


Maintenant, on peut refaire, après coup, tous les matches du monde, et dire, après coup, ce qu’il aurait fallu faire et ne pas faire.


C’est facile.


N’est-ce pas Youmir ?


Justement, Youmir, il a, sur TVM, parlé d’une réunion des entraîneurs marocains à laquelle Zaki n’est pas venu. Et, il déclare « c’est dommage !... ». Sous entendu, s’il était venu, on aurait pu le conseiller.


Et bien, Zaki a plutôt bien fait de ne pas venir, car à cette réunion, certains techniciens ont passé leur temps à l’insulter.


C’est comme on vous le dit.


Cette ambiance détestable autour de Zaki, ne date pas d’aujourd’hui, mais elle est installée depuis que ce jeune garçon a été nommé à la tête de l’équipe nationale.


Seulement les détracteurs qui avaient violemment critiqué jusqu’aux choix des joueurs actuels (joueurs que tout le monde encense, aujourd’hui) n’avaient pas trouvé l’occasion de répandre leur venin.


Avec l’élimination, ils pensent que l’occasion est bonne.


Pour notre part, nous disons ici bien clairement que Zaki doit rester avec cette équipe jusqu’à la CAN 2006.


Que la FRMF s’implique avec lui, serait une bonne chose, jusque-là elle a juste réussi à lu créer un problème avec son ami Naciri (on y reviendra, Incha Allah).


On voudrait qu’en dehors de l’argent la fédé lui donne vraiment les moyens de travailler. On ne doit pas le laisser seul avec tous les problèmes, mais sa présence reste nécessaire, mettre n’importe quel coach avec cette équipe nationale là serait catastrophique.


Si on ne comprend pas cela, alors tant pis...


Par Najib SALMI

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le