Accéder au contenu principal

Victoire amplement méritée de l'OCK contre les Algériens de Sétif

Source : Liberation Ma

Samedi, matin, les boulevards de la capitale du phosphate étaient bien animés. On y voyait partout des supporters khouribguis drapés de grands drapeaux aux couleurs de leur club fanion. Un seul langage: le match OCK-Entente Sportive Sétif d'Algérie, une seule direction: le complexe OCP. Le déferlement était tel qu'on se demandait s'il restait des places pour les retardataires. Dépireux et ses poulains sont entrés sur l'aire de jeu sous les applaudissements des spectateurs. Les visiteurs ont été touchés par l'accueil chaleureux qui leur a été réservé.

OCK

Et c'est devant quelque 5000 spectateurs que les phosphatiers ont affronté la formation de l'ESS d'Algérie en match aller de la Ligue des Champions d'Afrique de football dans une rencontre qui s'annonçait difficile.


Ce derby maghrébin a tenu ses promesses et s'est soldé par la victoire de l'OCK par deux buts à zéro.


Le match débuta sur les chapeaux de roue. L'Olympique très encouragé prit les devants tout au long de la première partie imposant son style et son football raffiné, mais ratant par excès de précipitation plusieurs occasions, notamment, par Nejmi et Treiki (18'et 22'). A la 25', des supporters jetèrent des fumigènes sur l'aire de jeu, l'arbitre Burkinabais, Ilboudo Serges se dirigea vers le 4ème arbitre, Achik Radouane et faillit arrêter le match. Les coéquipiers de Bezghoudi dominaient littéralement leurs adversaires cantonnés en défense. Ainsi, consécutif à un corner botté par Baqlal, Amzil, auteur d'un très bon match, dont la frappe de tête heurta violemment le poteau droit de Hadjaoui (30') manqua de chance. Bien que dominé, les Algériens ne laissèrent aucune occasion pour menacer les buts de Boudlal par le biais de Serey (34') et Badache (43'). Les Khouribguis héritèrent d'une frappe de balle arrêtée, Ouarrad le capitaine centra dans la surface de réparation, un cafouillage, Mdarhri profita d'un flottement de la défense et logea le cuir au fond des filets de Hadjaoui (45'). Ce but libéra les supporters et provoqua le délire dans le stade.


Après la pause, on s'attendait à un réveil des visiteurs, malheureusement, les amis de Adiko se cantonnaient toujours en défense et leur seul attaquant Ziaya était esseulé.


Le jeu continuait avec un seul dominateur. Les locaux survoltés, accélérèrent le rythme en faisant exploser littéralement leur adversaire. Les phosphatiers pressés de porter le coup de grâce aux Sétifiens ratèrent lamentablement des opportunités franches de but à l'image de Souari et Largou 70' et 78'. Les Stéfiens essayaient par tous les moyens pour revenir au score, face à une défense locale bien soudée autour du puissant Mdarhri. La 80' vit le canon tir de Treiki rebondir sur le poteau gauche de Hadjaoui.


Sept minutes après, l'ESS riposta par le biais de Maiza qui faillit tromper la vigilance de Boudlal. Suite à une frappe de balle arrêtée, bien bottée par le capitaine Ouarrad, Amzil sauta plus haut que les défenseurs algériens et doubla la mise pour les siens (90'). Les hommes de Dépireux préservèrent leurs filets vierges jusqu'au sifflet final. Certes, un résultat satisfaisant, mais qui ne met pas l'OCK à l'abri des surprises du match retour à Sétif. Le prochain déplacement du onze khouribgui en Algérie ne se fera pas sans embûches pour de multiples raisons ; le gazon artificiel de troisième génération, une équipe accrocheuse et le 12ème joueur, le public sétifien. D'où la nécessité pour les phosphatiers de comprendre l'importance de l'enjeu et de l'évaluer à sa juste valeur.Henri Dépireux:


“Rencontre tactique”


«Avant le match, j'ai dit que la partie se jouerait sur de petits détails. La rencontre était très tactique, il était préférable pour nous que l'adversaire sorte de sa réserve. On a créé de nombreuses occasions franches, mais on n'a pas concrétisé. Nous étions les meilleurs sur les balles arrêtées. On a pu inscrire deux buts, deux tirs au poteau et un but refusé sur un hors-jeu discutable. On a battu l'une des meilleures équipes de l'Afrique. Je remercie mes joueurs de leur prestation, c'était mon meilleur match depuis mon arrivée à l'OCK. Bien que le match retour soit difficile, nous le négocierons avec confiance. Ce qui me tracasse trop, c'est l'effectif, je n'ai pas la formation des FAR, du Raja ou du WAC, les blessures, les sanctions et le gazon synthétique. »

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv