Accéder au contenu principal

Les clubs marocains à la conquête de l'Afrique

Source : Le Matin

C'est un week-end particulièrement chargé pour le football national en général. Hormis le championnat national qui poursuit son petit bonhomme de chemin dans toutes ses catégories, trois clubs marocains, et non des moindres, défendront leurs couleurs au sein du gotha africain. Wydad et FAR, notamment, sont des adversaires connus sur les tablettes continentales pour avoir été sacrés champions tant en champions League qu'en Coupe de la Confédération africaine (CAF).


Le Hassania d'Agadir, moins connu sur le Continent, aborde la compétition de la CAF en toute sérénité. Lors d'une précédente sortie, les Soussis avaient été «sortis» de la compétition à cause de leur inexpérience. L'encadrement technique des Gadiris a certainement tiré les leçons qui s'imposent et s'est préparé en conséquence. L'adversaire, le Dolphin du Nigeria, n'est pas commode, mais il est prenable.


Toutefois, chez lui, il est plus redoutable qu'on ne le pense. Et les représentants du Sud devront redoubler de vigilance. Chez eux, les clubs africains se sentent pousser des ailes par un public tout acquis à leur cause et un arbitrage dont il faut toujours se méfier.


Le Wydad, pour sa part, est rompu aux compétitions africaines. C'est un ex-champion d'Afrique. Un titre remporté de haute lutte en 1992, contre l'…ASEC d'Abidjan ! Le même club s'apprête à recevoir, aujourd'hui, les Rouges dans le cadre de la Champions League 2007. Une rencontre à forte odeur de revanche. Le grand club bidaoui part avec un handicap de taille celui de l'absence de son gardien titulaire, Hakim Mouzaki et de son suppléant.


Le prestigieux club casablancais comptera sur le savoir-faire, encore tendre, de son jeune keeper, El Baz, aligné devant le MAS. Un baptême du feu pour un bleu qui veut confirmer.
Les FAR, eux, seront opposés au redoutable club de Mazembe. Inutile de rappeler les progrès géants accomplis par le football congolais. Autrement dit, la mission des coéquipiers de Ouaddouch ne sera pas de tout repos !
Pas plus que celle du Wydad ou du Hassania, d'ailleurs.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le