Accéder au contenu principal

Transferts : Ibrahim Maaroufi pour deux ans au WAC


Maaroufi2eme recrue du mercato d'été, après Luis Jeferson, Ibrahim Maaroufi rejoint le Wydad pour deux saisons, un retour au pays pour ce rifain d'origine qui a grandit entre la Belgique, les Pays bas et l'Italie.



Formé à Anderlecht puis aux Pays bas, Ibrahim Maaroufi a ensuite été repéré par les detecteurs de l'Inter qui l'ont immédiatement intégré dans le centre de formation des jeunes du club italien. Rapidement ce dernier prend de l'ampleur et est intégré à l'équipe première ou il cotoit les grandes stars du championnat italien tels que Zlatan Ibrahimovic.



Lancé dans le bain à l'age de 16 ans, Maaroufi devient l'un des plus jeunes joueurs de l'Inter à porter le maillot de l'équipe première, mais ce qui était un rêve allait rapidement passer au cauchemar. En effet agé de moins de 20 ans, Maaroufi n'allait jamais réussir à s'imposer en équipe première de l'Inter et allait naviguer entre différents clubs hollandais, italiens et suisse avant de finir la saison passée aux Pays Bas au MVV Maastricht en seconde division hollandaise; la aussi Maaroufi n'allait que peu jouer.



Né le 18 juin 1989 et doté d'un physique intéréssant (1.83), Ibrahim Maaroufi a évolué dans plusieurs postes auparavant, que ce soit en attaque avec l'équipe nationale Belge ou au milieu de terrain avec l'Inter. En arrivant au Wydad il s'est présenté comme étant un milieu de terrain offensif ou défensif selon les besoins du coach.



De gros risques ...



Comme la saison passée, le comité du Wydad a décidé cette année de frapper fort et de recruter les meilleurs élèments afin de construire (ou recronstruire) la meilleure équipe qui soit. En recrutant Brahim Maaroufi, les décideurs Wydadis se sont surtout basés sur une ligne dans son CV qui indique "Inter de Milan", ils n'ont pas pris en considération que ce joueur a surtout bourlingué pendant 3 ans un peu partout en Europe sans jamais être retenu par une quelconque formation.



Espérons donc que Maaroufi sera un Lys Mouithys en puissance et non un Karim Miftal, que son talent existe vraiment et qu'il aura la pleine occasion de le prouver au Wydad.



wydad.com


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le