Accéder au contenu principal

Une nouvelle déception pour le footbal Marocain

Source : Le Matin


MarocLa sélection marocaine des joueurs locaux n'ira pas au Soudan, après le match nul (2-2) à Casablanca face aux Aigles de Carthage. Ces derniers se qualifient avec l'avantage des deux buts inscrits à l'extérieur.



Les Aigles de Carthage sont qualifiés pour les phases finales de la deuxième édition du championnat d'Afrique des nations des joueurs locaux, grâce au match nul (2-2) réussi à Casablanca.



Cette rencontre qui s'est déroulée, samedi au complexe sportif Mohammed V, a montré une nouvelle fois les limites du football marocain et de ses techniciens incapables de tenir un résultat qui est en leur faveur. Il faut dire que tout avait bien commencé pour les joueurs de Mustapha El Haddaoui qui ont ouvert le score à la 31e minute sur penalty, transformé magistralement par Amine Errbati, suite à une faute de Khalid Korbi sur Faouzi Abdelghani à la limite de la surface de réparation. L'équipe marocaine aurait pu corser l'addition six minutes plus tard (38e) si le tir croisé de Adil Karrouchy, bien servi sur le côté gauche de la surface de réparation tunisienne, n'avait pas raté sa cible. Un but qui -s'il avait été marqué- aurait été de grand secours pour les nationaux. Ces derniers allaient essuyer, à la reprise, une marée rouge des Tunisiens, qui, dos au mur, ont décidé de jouer leur va-tout.



De retour des vestiaires les Tunisiens se sont montrés très entreprenants en créant plusieurs occasions face au fléchissement des joueurs marocains qui erraient sur la pelouse.

Le tournant du match se produit à la 76e minute. Sabeur Khelifa, seul devant Nadir Lemyaghri égalise sur un smash de la tête. Sept minutes plus tard, l'arbitre libyen, Tamuni Salah Walid accordera un penalty aux joueurs tunisiens transformé avec sang-froid par Mehdi Merieh. L'équipe marocaine parvient à égaliser par l'intermédiaire de Rachid Souleimani à la 85e minute.



Ce but n'a servi à rien puisque le match nul (2-2) qualifie les Tunisiens qui ont réussi ce qu'ils venaient chercher au Maroc c'est-à-dire une qualification pour la coupe d'Afrique des joueurs locaux prévue en 2011 au Soudan.

En fin de match, Sami Trabelsi a déclaré au Matin du Sahara : "Lors du Match à Sousse, j'ai senti que les Marocains ont cru tout gagner avec le nul ramené de la Tunisie. J'ai demandé à mes joueurs de rester concentrés. J'ai dit que certainement, ils vont fléchir et c'est ce qui est arrivé. Nous avons donc saisi l'occasion".



De son côté, Mustapha El Haddaoui, au lieu d'assumer pleinement la responsabilité de son échec, justifie ce résultat par le manque d'expérience et le peu de matchs joués en guise de préparations pour les deux rencontres avec la Tunisie. "L'expérience nous a manqué. Pendant un moment, nous n'avons pas su diriger le match. Mais pour moi, mes joueurs sortent de ce match la tête haute. Nous n'avons pas de regrets à formuler concernant la rencontre.

Le match n'était surtout pas facile que ça soit pour les Marocains ou pour les Tunisiens. L'expérience a fait la différence", a-t-il analysé à la fin de la rencontre.



Le Maroc encore absent

Le Championnat d'Afrique des nations des joueurs locaux (CHAN) est une compétition internationale de football en Afrique dont la première édition a eu lieu en 2009 à Abidjan (Côte d'Ivoire).

Il est organisé par la Confédération africaine de football (CAF) tous les deux ans en alternance avec la CAN, et seuls les joueurs évoluant dans un club de leur pays peuvent y participer. La RD Congo est la première équipe à remporter cette compétition grâce à sa victoire 2 à 0 en finale face au Ghana. L'idée du CHAN est née en septembre 2007 à Johannesburg en Afrique du Sud au cours d'une première réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football, et est confirmée en janvier 2008, avant la CAN 2008. Très prisé, l'objectif de la CAF est de créer une belle vitrine pour les footballeurs des championnats africains et donner aux joueurs locaux une chance de s'exprimer sur le plan international.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le