Accéder au contenu principal

Le derby magrébin accouche d’une souris : Benchikha a eu raison de Gerets

Source : Liberation Ma

ChamakhFinalement, le choc maghrébin n'a tenu qu'une seule promesse, celle qu'il s'est passé dans un esprit sportif, et dans une ambiance de fraternité et d'hospitalité. Une ambiance de rêve au Stade d'Annaba et dont les publics algérien et marocain méritaient mieux. Car au-delà du résultat de la rencontre, le spectacle n'était pas de la partie.


Un match plutôt tactique faussé par l'arbitre mauricien et lors duquel le coach Benchikha a su devancer le Belge Gerets. Certes l'arbitre a sifflé un penalty douteux et a commis des erreurs lors de ce duel, mais il convient de préciser que l'entraîneur national n'a pas eu une réaction positive d'autant plus que le but d'avance a été marqué en début de match. La tactique de prudence envisagée avant le début du match n'a pas changé. On avait l'impression d'être devant un entraîneur amateur. Pas de changements suite au penalty ni au niveau de la tactique ni au niveau des postes des joueurs. On attendait la seconde période pour voir Eric Gerets changer la manière de jouer de ses poulains, il n'en fut rien.


Il fallait attendre les vingt dernières minutes pour assister à quelques attaques des coéquipiers de Chamakh qui était esseulé tout au long du match au milieu de la défense algérienne. Dans sa déclaration de fin de match, Gerets a dit que "Chamakh n'a pas donné tout ce qu'on attendait de lui et que d'autres n'étaient pas en bonne forme. "En réalité, c'est Gerets qui n'était pas en forme et n'a pas su calmer ses poulains et les orienter vers une meilleure prestation.


On n'a rien à reprocher aux joueurs marocains. Ils se sont bien battus tout au long de la rencontre, mais la feuille de route de Gerets pour arriver au but de l'adversaire était erronée. Et tout le monde s'attendait à un exploit personnel et exceptionnel d'un joueur pour acculer les Algériens au partage des points.


Il est vrai que l'arbitrage a, volontairement ou involontairement, commis des erreurs, parfois importantes mais au-delà du résultat, la question qui se pose est de savoir si l'on dispose d'un Onze national capable de hisser le Maroc aux devants de la scène footballistique continentale. Gerets en est-il capable ? On ne peut le juger tout de suite mais il y a parfois des signes qui ne trompent pas ! La situation dans le groupe D s'est équilibrée suite à la défaite des deux anciens leaders. Les quatre formations disposent de quatre points chacune et les prochaines journées s'annoncent décisives.



Déclarations



Eric Gerets (sélectionneur marocain) :

"Nous avions eu un début difficile après un penalty +ou pas+ car le but nous a déstabilisés et nous a pris à la gorge. Nous avons essayé de revenir dans le match mais nous n'avons pas réussi à cause de l'arbitrage et d'autres circonstances qui ne nous ont pas permis de faire notre jeu et de produire un bon football. Je ne reproche pas grand chose à mes joueurs qui se sont battus jusqu'à la fin du match, même si Chamakh n'a pas donné tout ce qu'on attendait de lui et que d'autres n'étaient pas en bonne forme. L'équipe algérienne a très bien joué. Elle avait faim et avait la chance de bénéficier d'un penalty. Après, ils ont bien défendu et réussi à gagner.On recommence donc à zéro dans ces éliminatoires et ça sera une grande bataille pour la qualification".



Abdelhak Benchikha (sélectionneur algérien):

"Il m'a été difficile devant la grande équipe marocaine de gérer le match avec trois joueurs blessés, en plus de la pression subie en raison de l'obligation du résultat. L'équipe marocaine a été très entreprenante mais nous avons réussi à gagner et à remettre les compteurs à zéro dans notre groupe.

Toutefois, le but intervenu très tôt a influé sur la qualité du spectacle, a tué le match, puisqu'il a fallu apporter les correctifs nécessaires au fur et à mesure, quitte à accepter la domination de l'adversaire. Il a fallu aussi gérer tactiquement et assurer, d'où toute la difficulté. Maintenant qu'on s'est replacé, on va redistribuer les cartes".



Ahmed Kantari (défenseur marocain):

"L'arbitre n'a pas protégé nos joueurs offensifs pour qu'ils puissent s'exprimer et c'est inadmissible. On s'attendait à ce que l'équipe algérienne nous mette la pression et nous étions prêts à un combat physique. Dans les premières minutes, il y a eu un but suspect et l'arbitre n'a rien fait pour arranger les choses. En deuxième mi-temps, nous avons vu que l'équipe algérienne s'est complètement désunie et on a eu beaucoup d'opportunités pour revenir à la marque que nous n'avons pas réussi à concrétiser".



Houcine Kharja (capitaine de la sélection marocaine) :

"C'est un match que nous avons perdu à cause d'un penalty qui n'en était pas un. En première période, nous n'avons pas été brillants, mais en seconde mi-temps, nous avons mieux joué et créé des occasions sans pour autant réussir à égaliser. Bravo à l'équipe algérienne qui a été beaucoup plus agressive. Nous n'étions pas assez protégés par l'arbitre qui n'a pas été à la hauteur du match.

Antar Yahia (joueur algérien): "C'était un grand plaisir de recevoir nos frères marocains dans une bonne atmosphère et je pense que le match retour se déroulera dans des conditions similaires".



Jamal Mesbah (joueur algérien):

"Nous avons fait un bon match que nous avons gagné. On a réussi à récupérer les trois points perdus en Centrafrique et c'est l'essentiel".



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le