Accéder au contenu principal

Amical Maroc-Congo : Les Lions de l'Atlas à la peine dans leur antre

Source : MAP
La sélection marocaine à eu de la peine à venir à bout de son homologue congolaise, se contentant d'un score nul (1-1), lors d'un match amical de football disputé, mercredi, au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat.

Devant un public peu nombreux, les Lions de l'Atlas ont été rattrapés par leurs principaux maux, à savoir une fébrilité défensive et une stérilité offensive qui leur ont été fatals lors des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010.



Ils ont ainsi été forcés à courir derrière le score après le but des Congolais par le biais de Matt Moussilou (18è), sur une erreur lamentable de Abdessalam Ouaddou, qui renvoie mal la balle à Nadir Miaghri.



Dominant cette rencontre, la première sous la direction du groupe de travail conduit par Lhassan Moumen, les Nationaux se sont offerts énormément d'occasions franches, mais n'ont pu concrétiser qu'une seule, d'une demi-volée de Karim El Ahmadi (44è), qui était à la réception d'un centre d'Aboucharouane.



Dès le coup d'envoi, l'équipe marocaine a pris l'initiative dans l'espoirs d'ouvrir tôt le score et rassurer le public marocain après les contre-performances en série des derniers mois. Mais les offensives marocaines, menées notamment par Boussoufa et Aboucharouane, actifs sur les flancs, manquaient d'efficacité et de touche finale.



Ainsi, Allaoui (17è min), Ouaddou (24è), Houssine Kherja (40è) et Boussoufa (41è) ont eu, tour à tour, des opportunités très nettes, mais les ont grossièrement ratées.



Pire encore, les Congolais parvenaient à donner des sueurs froides aux coéquipiers de Miaghri, notamment à travers des contre-attaques, dont la plus dangereuse a été le lob de Destin Papou Makita qui, servi au milieu des défenseurs marocains, rate la cage (4è).



Lors de la deuxième mi-temps, l'équipe marocaine était mieux organisée et plus menaçante, notamment après l'entrée en jeu de Zairi, Taarabt, Baha, Kabous et Chammakh. Les Nationaux ont fait l'essentiel, à savoir camper dans la zone congolaise, mais sans parvenir à trembler les filets de Barel Mouko.



Lors des dernières minutes, la rencontre a repris son équilibre, avec des attaques de part et d'autre. Taarabt, dynamique sur le flanc gauche, est passé à côté de l'exploit à trois reprises en huit minutes (85è, 86è et 90 + 3).



Miaghri, qui n'a pas été souvent sollicité, a dû, de son côté, déployer tout son talent à quelques minutes du sifflet final, notamment à la 83è minute sur une balle arrêtée de Mouithis Lys. Il a également été mis en danger à la 87è min sur une tête de Moussilou, dont la balle passe juste à côté du montant gauche.



Le match Maroc-Congo s'inscrit dans le cadre des préparatifs des Lions de l'Atlas pour leur prochaine rencontre des qualifications CAN-Mondial 2010, où ils affronteront le Togo le 5 septembre à Lomé.



Après trois matches, l'équipe marocaine occupe la troisième place avec deux points, derrière le Togo, deuxième avec 4 points et le Gabon, en tête avec 6 pts (avec un match en moins). Le Cameroun, qui compte également un match en moins, ferme la marche avec 1 point.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le