Accéder au contenu principal

Belle performance des Lions de l'Atlas à Belfast

Source : MAP


Maroc lionsLa sélection nationale de football, éclatante d'énergie, a confirmé, mercredi, son embellie face à l'Irlande du nord en ramenant un nul (1-1) aux allures de victoire du stade de Windsor Park à Belfast.



Emmenés pour la première fois par le sélectionneur belge Eric Gerets, les Lions de l'Atlas ont donné du fil à retordre aux Irlandais, qui ont éprouvé des difficultés à absorber les engouffrés du superbe trio Chemmakh-Hadji-Chadli.



En dépit de l'absence pour blessure de El Hamdaoui, Boussoufa et Basser, la sélection nationale a livré un beau spectacle grâce à un jeu organisé et axé sur Nacer Chadli (FC Twente/Pays-Bas), qui a harcelé la défense adverse et le portier Jonathan Tuffey.



Appelé pour la première fois en équipe nationale, Chadli a orchestré plusieurs montées en attaque délivrant parfois des balles très dangereuses.



Ses tentations étaient soutenues, de temps en temps, par Adil Hermach qui préférait, une fois bien positionné, tirer de loin.



La première mi-temps aurait pu déboucher avec plus de concentration sur un score avantageux pour les Marocains qui ont failli ouvrir la marque à la 25e minute par Youssef Hadji qui, seul devant le gardien, a préféré le tir, mais sa balle a été repoussée avec succès par Tuffey.



A la reprise de la seconde mi-temps, l'équipe nationale a haussé encore plus le ton en réalisant une entrée fracassante avec beaucoup de réalisme. La récompense n'a pas tardé lorsque Marouane Chamakh a profité d'une balle ratée au pied du gardien remplaçant Alain Blainly pour ouvrir le score en faveur des siens (55e).



Juste quatre minutes plus tard, le capitaine Hermach, en pointe, était sur le point de doubler la mise sur une longue frappe très puissante qui a trompé le malheureux gardien, mais a trouvé finalement la transversale.



Alors que le match touchait à sa fin, les Irlandais ont obtenu un penalty sur une faute contestable de Rachid Slimani. La mission a été confiée à Rory Patterson qui a arraché de justesse le nul (86e).



Ce match constitue le premier test d'envergure pour le technicien Gerets qui a, d'ores et déjà, une vision plus claire sur l'ossature de sa future équipe titulaire pour les prochaines échéances internationales.



La sélection marocaine disputera un second match amical contre son homologue libyenne, le 9 février prochain à Tanger.



Ces deux rencontres s'inscrivent dans le cadre des préparatifs des Lions de l'Atlas pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2012).



Après deux journées (0-0 à domicile contre la Centrafrique et victoire 1-0 en Tanzanie), le Maroc occupe la deuxième place du groupe D avec quatre points, devancé à la différence de buts par la Centrafrique.



Pour son prochain match des qualifications, le Maroc se produira face à l'Algérie le 25 mars prochain.



Eric Gerets (entraineur-sélectionneur du Maroc): "Je crois que la réaction de mes joueurs dans les vestiaires après le match veut tout dire. Ils ont été déçus de ne pas avoir gagné le match. Nous méritions largement la victoire. Nous avons créé de belles occasions de but. Nous avons montré que nous pratiquons un bon football et faire circuler le ballon mieux que l'adversaire du jour. Le pénalty sifflé par l'arbitre était pénible. Je suis globalement satisfait de la manière dont mon équipe a joué".



Nigel Worthington (entraineur d'Irlande du nord): "Le match a été un bon test pour mon équipe contre une équipe bien organisée. Les marocains ont dominé le match mais nous avons fait montre d'une bonne résistance. C'était un match difficile".



Nadir El Miyaghri:
"Le match nul reste un résultat positif, qui nous aidera à affronter les prochains matchs avec optimisme. C'était une occasion pour le coach national de connaitre de près les joueurs".



Houcine Khraja: "l'arbitre nous a privé d'une victoire amplement méritée. Nous avons dominé le match durant lequel nous avons confirmé notre lancée suite à la victoire ramenée de la Tanzanie dans le cadre des éliminatoires de la coupe d'Afrique des Nations (CAN-2012)".



Marouane Chamakh:
"Malgré le but d'égalisation concédé à la fin de la rencontre suite à un pénalty, ce premier match sous la houlette de Gerets a été un bon test. Le résultat était néanmoins positif pour l'état d'esprit du groupe".


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le