Accéder au contenu principal

El Hamdaoui, un Lion dans l’Arena

Source : FIFA


MounirSi Mounir El Hamdaoui était un produit, son directeur marketing aurait un slogan publicitaire tout trouvé : c'est celui qui en parle le moins qui en marque le plus. Taiseux devant une presse à laquelle il ne goûte guère mais expressif sur les terrains, timide en public mais chaleureux en privé, l'attaquant marocain de l'Ajax Amsterdam est un "artiste", dixit Louis van Gaal. Un esthète à la facilité technique tellement déconcertante qu'elle peut irriter.



Mounir, son outil d'expression c'est son pied. Le droit de préférence. "Car le gauche dispose, dirons-nous, d'une grosse marge de progression ", taquine poliment l'entraîneur du Bayern Munich, avec qui le néo-Amstellodamois a relancé sa carrière à Alkmaar. Depuis trois ans, l'attaquant des Lions de l'Atlas rugit sur les pelouses de son pays natal : 61 réalisations en 92 matches, ça vous classe un serial buteur.



Le 31 août 2007, dernier jour du marché des transferts, l'AZ prend le pari de relancer l'ancien fils prodigue de l'Excelsior Rotterdam, accablé par les blessures depuis deux saisons et son départ de son club formateur. El Hamdaoui sort alors de neuf mois d'infirmerie à Willem II après deux échecs à Tottenham et Derby County. Prudent, Van Gaal propose à son nouvel attaquant de rempiler pour une saison à Tilburg, mais Mounir refuse et file à Alkmaar. Du temps, à 23 ans, il estime en avoir déjà trop perdu. "Sa première saison a été difficile, la concurrence était beaucoup plus fort qu'à Willem II et Mounir avait du retard physiquement", se souvient van Gaal pour FIFA.com. Sans s'imposer comme titulaire indiscutable, le Marocain réveille pourtant un talent en sommeil : 7 buts en 23 matches.



"Grand passeur, pas seulement buteur"

Brillant avec l'Excelsior pendant quatre ans (32 buts en 74 matches), El Hamdaoui retrouve un cocon chez le futur champion. La réserve des Spurs, les pépins successifs d'un corps fragile : El Hamdaoui ne met pas la poussière sous le tapis, il passe un sacré coup d'aspirateur. Une nouvelle carrière commence. Champion en 2009, meilleur buteur (23 réalisations) et meilleur joueur d'Eredivisie, le chouchou de l'AZ Stadion nargue les caïds de la ligue.



Appelé en sélection, le nouveau Lion parade. Le départ de van Gaal pour la Bavière n'altère pas son efficacité, avec 20 buts en 2009/10, El Hamdaoui confirme. L'Ajax fait la belle affaire l'été dernier. L'AZ a besoin de regonfler sa trésorerie dans l'urgence et pour quelque 5 millions d'euros, Martin Jol offre une belle revanche à celui qu'il avait écarté du groupe professionnel à Tottenham cinq ans plus tôt.



"Obtenir un tel joueur pour un prix aussi bas, c'est un sacré gros coup", commente aujourd'hui van Gaal, pas avare en compliments pour son ancien protégé. "Il est incroyablement doué et très technique. Son pied gauche n'est pas aussi bon mais ce qu'il fait avec l'extérieur du droit équivaut à des gestes de gaucher. C'est l'un des attaquants les plus dangereux que je connaisse, il marque tout le temps et sait donner la balle quand il le faut. Car Mounir est aussi un grand passeur, pas seulement un buteur. Enfin, il est polyvalent. Il peut jouer à tous les postes devant."



Le déclic en Tanzanie

Co-meilleur buteur actuel du championnat avec 11 unités au compteur, le compère d'attaque de Luis Suarez est moins prolifique en Ligue des champions de l'UEFA (1 but, 1 passe). Mais personne à Amsterdam n'a oublié sa réussite décisive en barrage retour qualificatif face au Dynamo Kiev (2:1). Muet depuis trois rencontres en Eredivisie, l'attaquant de l'Ajax dispose de la meilleure des vitrines avec la réception du Real Madrid à l'ArenA.



Le buteur a appris à dompter critiques et mauvaises passes. Son histoire avec la sélection marocaine en apporte la preuve la plus tangible. Mounir n'a pas toujours été Hamdagoal sur la terre de ses origines. Contrairement à un Marouane Chamakh, lui aussi né à l'étranger, El Hamdaoui n'a jamais savouré une popularité inamovible au Maroc.



Son penalty manqué face au Gabon en qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 a conforté le désamour entre les supporteurs et le natif de Rotterdam. La réconciliation a tardé. Il a fallu attendre son but en Tanzanie en éliminatoires pour la CAN 2012 le 9 septembre dernier. Désormais, son association avec le buteur des Gunners est estampillée du sceau de la salvation. Le duo espère remettre le Maroc sur le chemin des sommets continentaux.



Et pour gravir les sommets, quel meilleur entraînement que la montagne madrilène ?


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le