Accéder au contenu principal

ACL: Le Wydad condamné à l'exploit

Source : Le Matin

Quand ils pénétreront jeudi 22 mai, sur la pelouse du stade de Blida
pour y affronter l'ES Sétif dans le cadre de la finale retour de la
Champion's League Arabe, les joueurs du Wydad de Casablanca ne
penseront plus à leur revers de la finale aller
.

Mustapha Bidoudane aura oublié les multiples occasions qu'il a ratées.
Youssef Menkari ne se souviendra plus de sa pâle prestation… Les autres
joueurs auront relégué loin dans leur mémoire l'élimination définitive
de la Coupe du Trône. Jeudi, les Wydadis rentreront sur le terrain avec
une seule idée en tête : gagner. Les Casablancais n'ont pas le choix.
En cas de défaite ou de match nul, ils sortiront bredouilles cette
saison. Le WAC réussira-t-il à se tirer de cette affaire mal engagée ?
Pour bon nombre d'observateurs, battre l'ES Sétif ne semble pas une
montagne infranchissable pour les hommes d'Oscar Fullone. Deux semaines
après avoir éprouvé des difficultés dans les domaines physique et
tactique, les coéquipiers de Karim Fegrouch s'attendent à un nouveau
combat face à ce coriace club algérien. Un club qui compte parmi ses
membres, d'excellents joueurs à l'image de Hadj Aissa. Arrivés samedi
en Algérie, les joueurs du WAC sont conscients de l'importance de cette
rencontre.

«Nous n'avons rien à perdre. Nous allons disputer
ce match sans aucune pression. D'ailleurs, ce n'est pas la première
fois qu'on se trouve dans ce genre de situation… Nous sommes résolus à
remporter cette coupe», a déclaré Ahmed Talbi au quotidien algérien Al
Khabar. Et pour pouvoir réaliser ce «souhait», Oscar Fullone doit
normalement orienter son équipe vers l'offensif et non le défensif
comme il l'avait fait lors de la finale aller à Casablanca. Avec 3-5-2,
l'entraîneur argentin a compliqué la tâche à ses joueurs qui
malheureusement n'arrivaient pas à atteindre les filets de l'équipe
adverse. Rappelez- vous, les Casablancais ont eu toutes les peines à
franchir la défense de l'ES Sétif. Toutes leurs tentatives orchestrées
souvent par le buteur Mustapha Bidoudane ont été avortées… En un mot,
la copie rendue par les Wydadis était brouillonne et a confirmé les
multiples difficultés dont souffre cette formation casablancaise (une
fébrilité à tous les niveaux, une incapacité de marquer, un état
physique qui laisse à désirer…).

Bref, les couacs étaient nombreux, à commencer par les joueurs alignés.
Doulyazal,
Sow Sadio et Skouma ont visionné malheureusement le match, Sakim qui
n'a pas été à la hauteur a été aligné dès le départ, Lemssen, Sekkat,
Talbi et Menkari ont été obligés de jouer un rôle défensif que de
remplir leur mission au milieu de terrain. Par ailleurs, l'ES Sétif qui
sera soutenu par des milliers de supporters (les 20.000 billets mis à
la disposition des fans du club ont été tous vendus mardi matin),
tentera tant bien que mal de confirmer le résultat réalisé ici à
Casablanca. Malgré l'absence de leurs buteurs Farid Touil (auteur du
seul but inscrit au match aller), les joueurs algériens ne lésineront
pas sur les moyens en essayant encore une fois de donner du fil à
retordre aux Marocains.
Le match de ce soir sera donc difficile
pour le WAC, qui n'a pas d'autre choix que de gagner. Une mission
impossible pour les Casablancais ? Absolument pas. Rappelez-vous en
2004, le Raja de Casablanca a fait un miracle en battant le Zamalek en
Egypte 3-0 après s'être incliné à domicile par 2 à 0. Sur les pas du
Raja donc !

Prime en cas de victoire

Bonne nouvelle pour les joueurs du WAC. Une prime leur a été promise en
cas de victoire. Cette récompense de 200.000 DH a un seul objectif,
encourager les joueurs à donner le meilleur d'eux-mêmes et à vaincre
ainsi l'équipe algérienne. Par ailleurs, il faut signaler que outre,
les primes (500.000 Dh offerte par le wali de Blida, selon certains
journaux), les joueurs de l'ES Sétif bénéficient depuis pas mal de
temps de plusieurs avantages. Ainsi, et selon le quotidien Al Khabar,
l'équipe de Sétif a été reçue mardi soir par le wali de Blida qui a
organisé un dîner à l'honneur du club.

Signalons enfin que le vainqueur de cette Ligue des Champions arabes touchera la coquette somme de 1 million de dollars.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le