Accéder au contenu principal

Nabil Baha ou le parcours d'un joueur atypique

Nabil bahaA 27 ans, Nabil Baha découvrira la prestigieuse Primera Liga. Si ce joueur Franco-Marocain est presque inconnu en France, il s'est déjà fait un nom en Espagne où depuis la saison passée il évolue sous les couleurs blanquillos du FC Málaga, promu cette saison en Primera Division. L'occasion pour cet attaquant au parcours atypique de se faire un nom dans le football professionnel. Retour sur un parcours pas comme les autres.


Nabil qui ? Baha, Nabil Baha. International Marocain, cet attaquant puissant d’1m81 pour 76 kilos est né à Remiremont en France il y a désormais un peu plus de 27 ans. Formé à Montpellier où il n'aura jamais eu sa chance, il décide à 20 ans de s’envoler au Portugal pour y intégrer le club de Navas dont il portera les couleurs de 2001 à 2004.


Il rejoindra ensuite le club plus huppé du Sporting Braga avant de s’envoler dès l’année d’après en Espagne où il épousera une courte carrière dans le club du Racing de Ferrol, qui évoluait à l’époque en Segunda Division, après avoir inscrit tout de même de nombreux buts.


Une seule saison après, la carrière atypique du joueur Marocain va connaître en effet un nouvel évènement pittoresque puisqu’il sera prêté deux fois lors de la saison 2006-2007. Du côté de Créteil lors de la première moitié de saison puis du côté du S. D. Ponferradina, modeste club de Segunda B Espagnole (division inférieure à la Segunda Division).


A l’issue de cette année mouvementée, Nabil Baha réussira à convaincre les dirigeants du FC Málaga de lui faire confiance.Et la saison 2007-2008 sera celle de l’éclosion pour ce buteur qui réussira à inscrire 10 buts en 36 matches de Segunda Division disputés avec son club, qui réussira à décrocher la deuxième place de la Liga BBVA synonyme de montée en Primera Division.


Décrit sur le site internet du club Andalou comme un attaquant central doté d’une grande mobilité et d’un sens du but certain, cet International Marocain, dont le principal fait d’arme est une participation à la finale de la CAN 2004 avec les Lions de l’Atlas (Il avait inscrit un but en demi-finale contre le Mali), vient de prolonger son bail avec Málaga jusqu’à la saison 2010/2011.


Une vraie consécration pour ce joueur travailleur qui a décidé à l’instar de joueurs comme Pignol d’épouser une carrière dans les divisions inférieures Espagnoles avant de réussir à grimper petit à petit jusqu’aux sommets et pouvoir prétendre à postuler à une place de titulaire en Liga.


« Je suis très heureux d’avoir rénové mon contrat. C’était très important pour moi de prolonger d’un an supplémentaire mon contrat. J’espère continuer encore de nombreuses saisons ici et je vais maintenant travailler très dur car la Primera Division est beaucoup plus difficile que la Segunda Division. Mais je resterai le même joueur ».


Un joueur travailleur et doué qui a réussi à s’imposer au plus haut niveau en épousant une carrière atypique qui de fil en aiguille l’aura finalement menée aux sommets du football Ibérique. Il sera plus que jamais un joueur à surveiller cette saison.


source : footespagnol.fr

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les interv