Accéder au contenu principal

Grand stade de Casablanca: Un nouveau concours d’architecture pour rien?

Source : l'économiste


Casa StadiumLe troisième devrait être le bon! Après Bouskoura et Sidi Moumen, Tit Mellil est l'emplacement que le ministère de la Jeunesse et des Sports vient de valider pour l'implantation du futur grand stade de Casablanca. L'information a été confirmée par le président du directoire de la Société nationale de réalisation et de gestion des stades (Sonarges), Khalil Benabdellah. "Nous avons décidé de transférer le stade à Tit Mellil pour plusieurs raisons dont la proximité du centre-ville, la fluidité de la circulation et la densité par habitant", indique Benabdellah.



Aussi, un concours relatif à la conception architecturale de ce stade sera lancé le 15 novembre prochain. Pour la petite histoire, les résultats du dernier concours d'architecture ont été annoncés en mars 2010. Et c'est un groupement franco-marocain, composé de la société casablancaise "Archi Design" et du cabinet parisien d'architectes "SCAU" (Société de conception d'architecture et d'urbanisme), qui avait remporté la compétition. Pas moins de deux semaines après l'annonce de ce verdict, un communiqué conjoint des ministères de la Jeunesse et des Sports et de l'Equipement et du Transport vient aviser qu'"il n'y aura pas de suite à ce concours". Sans doute, la décision a surpris les architectes gagnants. Le transfert du stade a été justifié par "des raisons de réaménagement des priorités relatives aux équipements sportifs et de meilleure prise en compte des contraintes urbanistiques de la région du Grand Casablanca en général et du site de Sidi Moumen en particulier". Une manière implicite pour dire que le projet de stade sous forme de "rose des sables", tel qu'il a été conçu par Archi Design et SCAU, tombe malheureusement à l'eau. Selon Benabdellah, "le choix d'un nouveau site implique automatiquement une nouvelle conception architecturale et urbaine du projet". "Le prochain concours sera ouvert aussi bien aux architectes marocains qu'étrangers", renchérit-il.



Pour l'heure, la Sonarges est en train d'étudier ce fameux projet. Entamées depuis juin dernier, les études devraient être achevées vers décembre 2011. "Les études relatives à la réalisation d'un stade commencent généralement par une étude de la programmation urbaine et architecturale", explique le président du directoire de Sonarges. Et d'ajouter, "la programmation va nous permettre de définir le plan directeur du site, le programme immobilier à y implanter, la surface nécessaire au sol, l'articulation entre les éléments de ce programme, les flux générés, le plan de la desserte ainsi que le plan de stationnement". Parallèlement aux études, le cahier des charges relatif aux travaux de construction du stade est en cours d'élaboration. Le chantier sera lancé à partir de janvier 2012. Selon le calendrier de la Sonarges, les travaux devraient durer quelque 36 mois pour une livraison en 2015.



Le stade sera implanté sur un terrain de 64 hectares au lieu de 100. Son coût de réalisation est toujours évalué à 2,08 milliards de DH. Il devra accueillir en résidence les deux plus grands clubs de football du Royaume. D'une capacité de moins de 80.000 places, le futur stade de Casablanca sera doté d'une foire d'expositions, d'un centre de conférences et séminaires et d'un musée de sport. "C'est un complexe intégré new génération qui abritera aussi bien des évènements sportifs que des concerts de musique", tient à préciser Benabdellah.



Indemnisation des architectes



Pour un concours sans suite, le règlement prévoit l'indemnisation des architectes gagnants. Aussi, les quatre premiers groupements d'architectes ayant remporté le concours relatif à la conception architecturale du grand stade de Casablanca (prévu à Sidi Moumen) devront être rétribués par le ministère de la Jeunesse et des Sports.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le