Accéder au contenu principal

Interview avec Pim Verbeek

Source : FRMF


Verbeek



Interview Pim Verbeek par le site de la Fédération royale Marocaine de Football:



Monsieur Pim Verbeek, vous avez récemment effectué des voyages à travers l'Europe afin de rencontrer plusieurs joueurs professionnels. Quel est le bilan de ces voyages ?



Nous avons tout d'abord repérer les joueurs susceptibles de rejoindre l'équipe nationale olympique dans un futur proche mais également par la suite pour l'équipe A. Il est intéressant d'effectuer ces voyages à travers l'Europe afin de superviser ces joueurs, discuter avec eux et leur entourage afin de leur faire part du projet d'avenir pour le football Marocain.



Aujourd'hui, combien de joueurs ont donné leur aval pour rejoindre la sélection Marocaine ?



Je ne peux pas donner un chiffre exact. Il est encore trop tôt pour en parler. J'ai un très bon joueur en tête que j'ai rencontré en Europe mais qui malheureusement s'est gravement blessé ce week-end. De telles choses peuvent arriver donc il va falloir attendre le mois de mars et la rencontre face au Mozambique afin d'avoir la liste finale.



Quel bilan faites-vous des premières rencontres de l'équipe nationale olympique ?



Pour le moment nous avons disputé nos rencontres amicales avec des joueurs issus du championnat Marocain. Les joueurs sont bons techniquement, ils travaillent dur mais il leur reste beaucoup à apprendre afin d'évoluer. Lors des différentes rencontres j'ai remarqué que les joueurs faisaient ressortir beaucoup plus leur qualité individuelle et nous devons changer cela. Il faudra mettre en place une tactique et créer des automatismes entre les joueurs afin d'avoir notre propre philosophie de jeu.



Quels joueurs vous ont impressionné au sein de cette équipe composée de jeunes joueurs issus du championnat national ?



Je ne parle jamais de tel ou tel joueur. Pour la rencontre face au Qatar nous avons fait appel aux joueurs qui nous ont laissé une très bonne impression lors des différentes rencontres amicales. Nous avons également intégré des joueurs de l'équipe nationale junior. A partir de là, nous avons fait un certain " mix " et tenter de construire une très bonne équipe. Au final, nous avons sélectionné les meilleurs qui pourront apporter un plus au groupe pour les éliminatoires des jeux olympiques 2012.



Allez-vous faire appel à des joueurs évoluant à l'étranger?



Oui bien évidemment. Pour les prochaines échéances nous allons procéder à un nouveau " mix ". Cette fois il concernera les meilleurs joueurs évoluant au Maroc et en Europe. Pour cette rencontre ce n'était malheureusement pas possible pour causes de blessures ou de problèmes administratifs avec la FIFA.



Quel est votre rôle aux côtés de Hamidou Ouarga ?



Ouarga est mon bras droit au Maroc. Il connait très bien les joueurs et a une certaine expérience dans le monde du football. Il est important d'avoir à mes cotés une personne qui connait très bien le pays, la culture, les joueurs et qui peut me faire part des informations dont j'ai besoin. Je reste responsable des résultats et des sélections car c'est avant tout mon travail d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Mais je suis très heureux de travailler avec Hamidou Ouarga.



Quels sont les défauts et les qualités des joueurs Marocains?



Pour le moment je ne peux pas donner un avis objectif. Je n'ai pas encore eu le temps de bien les observer. Ce que je peux dire, c'est que nous devons encore évoluer pour nous qualifier pour les jeux olympiques il n'y aucun doute là-dessus. Il nous reste environ 6 mois avant la rencontre face au Mozambique. Il est très important pour moi d'avoir de jeunes joueurs et faire en sorte de les aider à être meilleur petit à petit. Mais si les joueurs restent à ce niveau, ce n'est pas bon. Pour le moment nous ne sommes pas encore prêts. Les joueurs sont encore jeunes et commettent beaucoup d'erreurs mais ce sera à nous de les aider et d'en faire de très bons joueurs.



Quels sont vos objectifs pour l'avenir ?



Pour le moment nous allons préparer la prochaine rencontre amicale face au Qatar. Par la suite nous superviserons des joueurs au sein du championnat local mais également en Europe avant de préparer une concentration de l'équipe nationale olympique en novembre.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le