Accéder au contenu principal

Hicham Mahdoufi, la nouvelle étoile marocaine

Source : Liberation Ma

Agé à peine de vingt-trois printemps, Hicham Mahdoufi demeure l’une des pièces maîtresses de l’OCK. Talentueux latéral gauche et joueur de l’équipe nationale il est considéré comme la doublure de Kaddouri poste pour poste. Footballeur atypique, il ne lui manque que l’expérience de haut niveau pour devenir l’un des piliers du team national. Il est de l’avis des observateurs, une étoile qui vient de naître.


Hicham avec une progression fulgurante est convoité par plusieurs clubs européens. Il possède tous les atouts pour conquérir les grands clubs et pourrait fort bien atterrir en liga (Espagne), en ligue 1 (France) ou en première league (Angleterre). Sans fausse modestie, il se confie à Libé et nous livre son parcours qui commence, pour la plupart des bons joueurs au monde, dans la rue, avant de se retrouver aujourd’hui au sein des premiers et meilleurs clubs du championnat national.


Hicham Mahdoufi est né le 05 août 1983, à Khouribga. Il mesure 1,80 sur 67 kg. Il n’est qu’au début de sa carrière. Au commencement c’est la rue. Ce qui est bien avec le foot, c’est qu’on n’a pas besoin de beaucoup de moyens pour le pratiquer. On peut réunir beaucoup de monde autour d’une seule chose, un ballon. Hicham se le dispute avec des gamins du quartier de son village natal, non loin de Khouribga. Un jour, ses copains l’emmènent presque de force avec eux pour aller tenter leur chance dans le club de l’OCK. Etrange, on le retient, lui et lui seul. Il fallait donc qu’il travaille encore plus pour rattraper le niveau, puisqu’il n’avait aucune formation, lui qui jouait un football de quartier.


Comme tous les garçons de son âge, il a bossé durement pour gagner une place de titulaire parmi les catégories inférieures. Il n’a pas pour autant délaissé ses études. Alliant entraînement physique et intellectuel, ses efforts sont couronnés par un baccalauréat sciences expérimentales. Hicham s’inscrit à la faculté des sciences économiques de Settat. Mais à un moment donné, il a eu beaucoup de soucis pour trouver un équilibre, entre les cours, les copains, les entraînements et les déplacements à Settat. Il fallait choisir. Il opta pour les entraînements. «s’il y avait une université à Khouribga comme actuellement, je crois que j’aurais pu continuer mes études», dit-il sans le moindre regret. «Mon gagne-pain et celui de ma famille,qui habite avec moi dans la ville de Khouribga, au quartier Al Massira, est décidément dans le football», poursuit-il. C’est normal,quand on goutte aux primes très jeune. En effet, à l’âge de vingt ans, il a été titularisé dans l’équipe première de l’OCK par l’ex-entraîneur, Jawad Milani. C’est vraiment lui qui a donné à Hicham sa chance, et il lui doit beaucoup.


Aujourd’hui, il est sans conteste la force du club phosphatier. Ses performances actuellement au sein de l’Olympique sont claires, en marquant cinq buts au championnat national. Quatre réalisations en deux matchs successifs, contre le WAC et les FAR. Ce qui est rare pour un défenseur.


Ce gentil garçon, discipliné, correct, ambitieux, est en train d’attirer tous les regards. Ainsi, à chaque match, Hicham n’arrête pas de nous étonner jusqu’à conquérir le cœur des supporters khouribguis.


Son club est aujourd’hui leader du championnat national GNF I, à six points de différence du dauphin le MAT. «Il n’y a pas de star dans notre club, mais nous développons un jeu collectif,plaisant et efficace», tempère le jeune joueur. «Dans l’actuel championnat, nous avons notre mot à dire», insiste-t-il. Après la coupe du Trône, il souhaite que l’OCK décroche un autre sacre,le championnat pour exaucer les vœux des fans du club. Il croit qu’avec un coach expérimenté et professionnel comme Mustapha Madih,tout est possible.


Après ses participations avec l’équipe nationale en matchs amicaux en Europe, des offres lui sont proposées. Comme beaucoup de joueurs talentueux, Hicham rêve de jouer dans une grande équipe professionnelle dans le vieux continent.


«C’est vrai que professionnellement parlant, il va falloir que je fasse un choix, difficile soit-il». Ce qui est certain, c’est qu’il n’ira pas aux pays du Golfe, ni au championnat néerlandais comme le colporte la rumeur. Quant aux clubs français ; Lens, Rennes, Nancy, Strasbourg et Bordeaux, il ne sait pas s’ils s’intéressent vraiment à lui.


«Un manager s’occupe de tout ça et préfère ne pas m’en parler avant la fin de la saison, pour que je reste concentré sur mon travail», explique-t-il, en ajoutant, que ce sont les championnats anglais et espagnols qui l’attirent le plus. Quoi qu’il en soit, si jamais Hicham quitte l’OCK, il peut déjà être sûr qu’il manquera aux supporters des Khouribguis.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le