Accéder au contenu principal

Badou Zaki nouvel entraineur du Wydad

Badou zakiAprès plusieurs semaines d’attente, le Wydad aura finalement trouvé son entraineur, il s’agit de Zaki Baddou, une vieille connaissance qui revient à la maison plusieurs années après son dernier passage controversé.


Aujourd’hui à 17 heures a eu lieu la conférence de presse de présentation du nouveau coach du Wydad. Après deux passages plutôt ratés en 1995 et 1999, Baddou Zaki tentera de rejoindre les Khalfi et Bettache qui ont marqué l’histoire du WAC en tant qu’entraineurs et joueurs.


Les négociations entre le Président du Wydad, Mr Abdelilah Akram et Baddou Zaki ont débuté bien avant la fin de la saison comme l’avait à l’époque affirmé Wydad.com, les deux hommes se retrouvaient pour la seconde fois dans la saison, Zaki avait déjà été contacté en mars dernier pour reprendre l’équipe lorsque Cavalli fut remercié.


Le contrat qui lie les deux parties court sur une seule saison avec option pour une saison supplémentaire, Zaki touchera 15 millions de centimes par mois et l’ont parle d’une clause de rupture de 100 millions de centimes.


L’objectif qui a été donné au nouveau coach sera bien sur d’emmener l’équipe le plus loin possible dans toutes les compétitions avec bien sur à la fin au moins un titre.


La passe de trois :


L’histoire d’Amour que voue Zaki au Wydad ne date pas d’hier. En tant que joueur, le jeune de Sidi Kacem atteri à l’age de 18 ans à Casablanca et se retrouve rapidement titulaire au sein de l’équipe première dans laquelle jouaient à l’époque des monstres du football national tels que Moujahid, Petchou, Aherdane et Bouderbala. Mais ceci n’était pas trop pour un gamin qui voulait s’imposer dans le plus grand club marocain, ce qu’il fit rapidement et il pris même place au sein de l’équipe nationale très rapidement devenant l’un des plus jeunes gardien internationaux au Maroc.


Plusieurs années plus tard, un mondial historique à Mexico et une carrière réussie à Majorque, Zaki retourne au Maroc pour arrêter ses derniers penaltys, désirant terminer sa carrière au Wydad, il y trouve un Azmi au sommet de son art et décide de se rabattre sur le FUS dont il devient le gardien puis l’entraineur.


Après son expérience au FUS, Zaki allait tenter le coup au Wydad en pleine crise de résultats, c’était en novembre/décembre 1995, trois défaites consécutives allaient couper court à la première tentative au WAC. L’ancien coach et capitaine des rouges allait tenter le coup ailleurs, ce fut d’abord à Mohammedia puis à Salé ou il allait jouer pendant un bon moment les premiers rôles. Et la, une fois de plus le Wydad refait appel à lui, c’était une semaine avant la finale de la Coupe du Trône 1998 (jouée en juillet 1999), il reprend en main l’équipe des Termina, Saad, Allali et Boujemaa et les mène à la victoire face aux FAR 2-1.


Ayant réussi à remporter ce titre, le seul de son palmarès d’entraineur, Zaki est confirmé à son poste et reprend l’équipe pour la saison 99/2000 qui débute pas trop bien avec un nombre incalculable de matchs nuls, mais une bonne prestation en Coupe d’Afrique de la CAF ou il ne s’incline qu’en finale face à l’Etoile du Sahel. C’est à ce moment qu’arrive la fameuse affaire de la « Liste Rfissa », une pétition contre Zaki signée par un certain nombre de joueurs qui furent invités à diner chez un adhérent bien connu dans les milieux Wydadis, et qui eurent à diner une Rfissa.


Cet épisode, l’un des plus noirs de l’histoire contemporaine du Wydad, a mené à des scènes tristes en direct à la TV et à des attaques contre les joueurs de l’époque de la part des supporters. Sitôt l’affaire terminée, Zaki a démissionné de son poste. Et c’est ainsi que prend fin le second épisode de Zaki au Wydad.


Par la suite il ira entrainer le KACM et le MAS avant de prendre les mains de l’équipe nationale qu’il mènera de fort belle manière en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2004, ce qui déclencha à l’époque l’envahissement de tous les boulevards du Maroc par la population en liesse.


L’épisode Mountakhab terminé en décembre 2005, Zaki reprend la main du Kawkab pour une saison et demie, la première se termine très bien avec une bonne place la seconde beaucoup moins ce qui l’entraine à démissionner avant la fin de l’année 2007 pour rejoindre le WAC en juin 2008.


La discipline avant tout :


Zaki que beaucoup de jeunes supporters ne connaissent qu’a travers l’équipe nationale 2004, a depuis le début de sa carrière montré un esprit très professionnel, que ce soit au Wydad ou ailleurs. Il a d’ailleurs souvent eu des problèmes avec les stars des équipes et ses différents avec les « fortes têtes » ont souvent fait la une des journaux à l’instar de son problème avec « Redouane Allali » au WAC en 1999, avec « Noureddine Naybet » en équipe nationale en 2005 ou bien avec « Youssef Mariana » au Kawkab cette saison.


Coté joueurs, Zaki a souvent eu le flair fin, il fut d’ailleurs derrière la découverte de Youssef Belkhouja. Mais c’est coté « tactique » qu’il a souvent été critiqué, que ce soit en équipe nationale ou certains lui reprochaient une tactique trop défensive ou bien au WAC lors de son second passage.


Une chose est sure pour le moment, Zaki bénéficie de l’appui du comité du WAC ainsi que de celui d’une grande majorité des supporters comme le prouve notre sondage qui l’a donné favori à 87 % face à Christian Lang.


Donc bonne chance Zaki en espérant que la seconde ligne de ton palmarès d’entraineur soit avec le WAC et que tu rejoignes le rang des Khalfi Bettache.


source: wydad.com

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le