Accéder au contenu principal

Chamakh enfonce les lyonnais

Source : Reuters


ChamakhBordeaux a conforté sa place de leader dimanche lors du match de clôture de la 17e journée de Ligue 1, après sa victoire sur Lyon (1-0), grâce à un but en toute fin de rencontre de Marouane Chamakh.



Marouane Chamakh a marqué le seul but de la rencontre. (Reuters) Un Lyon bien malade. Incapable de gagner ses quatre précédentes rencontres en championnat, Lyon s'est incliné pour la deuxième fois de la saison à domicile, dimanche lors de l'ultime rencontre de la 17e journée de Ligue 1 (1-0). Au terme d'un match fermé et ennuyeux, Bordeaux, grâce à un but de Marouane Chamakh en fin de rencontre, conforte son statut de leader. A Lyon en revanche, on n'avance plus et les Rhodaniens glissent même à une terrible 9e place. Un rang indigne de son statut.



La première période est d'une rare pauvreté même si les 22 acteurs se montrent plutôt volontaires. Après une combinaison avec Kim Källström, Aly Cissokho centre pour Lisandro Lopez, mais l'attaquant argentin n'appuie pas assez sa tête pour inquiéter Cédric Carrasso (7e). Si Chamakh a lui aussi voix au chapitre avec une tête, Hugo Lloris ne tremble pas plus que cela (29e). Les travées de Gerland vont sortir quelque peu de leur torpeur lorsqu'en six minutes, Cris, Källström et Gonalons écopent chacun d'un carton jaune après des contacts plutôt musclés. Malgré tout, c'est sous les sifflets que les joueurs rejoignent les vestiaires.



Au retour sur le pré, l'intensité ne s'élève pas pour autant, et le rythme reste lancinant. Marc Planus doit tout de même s'employer pour revenir dans les pieds de Miralem Pjanic (54e). Le dernier quart d'heure est plus fertile en occasions, puisque Carrasso est obligé de dégager des deux poings un missile de Gonalons (76e), tandis que Chamakh trouve le moyen d'envoyer dans les nuages un ballon chaud dans la surface (78e). L'attaquant marocain trouve ensuite les gants de Lloris sur une tête plongeante (81e), tandis que Bafétimbi Gomis écrase trop sa frappe (83e). Mais, alors que l'on se dirige vers un match nul, l'increvable Chamakh se jette pour reprendre de la tête un centre de Gourcuff, et envoyer le cuir au fond des filets, malgré la vaine intervention de Lloris (1-0, 85e). Bordeaux quitte donc Gerland la tête haute. Une attitude plus vue du côté de Lyon depuis un bout de temps désormais.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le