Accéder au contenu principal

Le réveil des Lions de l'Atlas

Source : FIFA

Les Lions de l'Atlas vivent actuellement une sorte de retour en grâce, après un parcours décevant ces dernières années qui a vu leur étoile tomber du firmament du football africain. Le Maroc a longtemps été considéré comme l'une des nations phares du ballon rond en Afrique. Sa première qualification pour la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA remonte à 1970. A l'époque, il n'était que le deuxième représentant africain à disputer l'épreuve suprême.


lions large

Le Maroc a de nouveau participé à la reine des compétitions en 1986 au Mexique, où il est entré dans l'histoire en devenant la première équipe africaine à passer le premier tour. Les Lions étaient également de la partie pour Etats-Unis 1994 et France 1998, mais ils ont brillé par leur absence lors des deux dernières éditions de la grand-messe du football. En 2006, ils ont même dû essuyer l'affront d'une élimination au premier tour de la CAN en Egypte.


De retour au sommet


En avril, le Maroc a dégringolé au Classement mondial FIFA/Coca-Cola pour atteindre le plus bas niveau de son histoire, perdant la bagatelle de 9 places pour terminer en 48ème position. Il n'a pourtant fallu que deux mois aux Lions de l'Atlas pour remonter au 35ème échelon, grâce à un récent bond de 12 places qui leur a permis de retrouver un rang plus conforme aux attentes de leurs fans. Après tout, il n'y a pas dix ans de cela, les Marocains se hissaient à la 10ème place au Classement mondial FIFA/Coca-Cola, peu avant de participer à France 1998.


La progression du Maroc le mois dernier a été d'autant plus remarquée qu'il est devenu le premier pays à être officiellement qualifié pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Cette année, les Marocains ont fait la loi au sein du Groupe 12 avec des victoires sur le Zimbabwe (à domicile) et sur le Malawi (à l'extérieur) ainsi qu'un nul à Harare. Leurs deux derniers matches, la victoire 2:0 face au Zimbabwe à Casablanca et le succès 1:0 au Malawi, leur ont permis de récolter les six points nécessaires pour assurer leur présence au Ghana en début d'année prochaine.


Fakhir et la nouvelle génération


Depuis son arrivée sur le banc de touche peu de temps avant le début de la dernière Coupe d'Afrique des Nations, le sélectionneur Mohamed Fakhir continue de mener sa révolution silencieuse. Intervenue en catastrophe en janvier 2006, quelques jours à peine avant le début du tournoi, sa désignation faisait suite à la démission inattendue de Philippe Troussier après environ six semaines aux commandes de l'équipe.


Les bonnes références de Fakhir en club s'expliquaient par ses performances obtenues avec les Forces Armées Royales du Maroc basées à Rabat, mais il lui a fallu un certain temps pour trouver ses marques dans le football international. Sa désignation a également eu lieu vers la fin de l'ère Nourredine Naybet, le puissant stoppeur et capitaine emblématique des Lions de l'Atlas. Fakhir a aussi dû faire face à un dossier récurrent, celui de l'intégration des joueurs nés en France et aux Pays-Bas, de plus en plus nombreux.


Grâce à cette diaspora, le Maroc peut désormais aligner des joueurs tels que Youssef Hadji ou Marouane Chamakh, le prometteur attaquant bordelais. Né aux Pays-Bas, Mbark Boussoufa fait lui aussi partie de cette liste toujours plus longue de Marocains de l'étranger qui ont choisi de représenter leur pays d'origine. A l'inverse, Ibrahim Fellay, jeune joueur du PSV Eindhoven également né aux Pays-Bas, a quant à lui préféré rejoindre les Oranje.


Malgré cette diversité, Fakhir réussit apparemment à créer une alchimie victorieuse. Au lieu de regarder en arrière, le Maroc semble désormais pouvoir se tourner vers l'avenir avec une confiance retrouvée.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le