Accéder au contenu principal

Botola1 : Le classique FAR-Raja en tête d'affiche

Source : Liberation Ma

Raja casablancaAprès le tour de chauffe, le championnat de première division du Groupement national de football élite GNFE I se poursuivra en cette fin de semaine pour le compte de la seconde journée. Une journée entamée vendredi par la rencontre devant mettre aux prises l'Olympique de Safi et la Jeunesse sportive de Massira.


Il convient de rappeler que cette explication a été programmée dans un premier temps pour samedi, mais elle a été avancée à vendredi, de façon à ce que le Kawkab, sans terrain jusqu'à présent, puisse voir son match contre le DHJ décalé à samedi au lieu du vendredi. Pourvu que ce chamboulement de calendrier de dernière minute ne soit pas à caractère itératif afin que le concours puisse se dérouler selon une programmation établie à l'avance qui arrange en premier les affaires des clubs, du public et surtout des chaînes télé, principaux bailleurs de fonds pour l'exercice de l'élite.


Hormis le match OCS-JSM devant ouvrir le bal, le second acte du championnat sera réparti sur le week-end. Ainsi, au stade Sidi Youssef Ben Ali à Marrakech, le KACM aura fort à faire devant la coriace formation du Difaâ. Les Marrakchis et les Jdidis, qui restent tous deux sur des victoires enregistrées lors de la journée inaugurale, voudraient à tout prix conserver cet élan, ce qui augure d'une confrontation prometteuse.


Le WAC, sous la conduite de son coach Badou Zaki, effectuera sa première sortie devant son public au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Les Rouge et Blanc, auteur d'un nul blanc d'entrée à Fès, auront à donner le ton à une formation kénitrie aucunement tentée par une seconde défaite d'affilée et ce, après avoir cédé le pas à domicile face au MAT.


A propos du Moghreb de Tétouan, il retrouvera son fief, le stade de Saniet Rmel, pour jouer le fraîchement promu, l'ASS. Vu la prestation fournie par les Slaouis contre les FAR, les protégés de Talib n'auront pas la tâche aisée et la partie est bien loin d'être gagnée d'avance.


Dans la même enseigne que le MAT, l'on pourra loger l'OCK qui croisera le fer avec le Moghreb de Fès. L'entraîneur des Khouribguis, le Français Richard Tardy, est appelé déjà à remettre la machine des Phosphatiers en marche après l'élimination africaine et la défaite de la semaine dernière à El Jadida.


Pour ce qui est des rencontres dominicales, cette seconde journée vaudra par le classique FAR-Raja dont le coup d'envoi est prévu à 22 heures à l'Ensemble sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. Ces deux protagonistes, qui restent sur des nuls blancs, sont tenus à honorer leur standing et à produire un football de bonne facture. Le championnat n'est qu'à ses débuts et pourvu que l'enjeu n'affecte pas le jeu. Si sur la pelouse, l'on s'attend à un spectacle de qualité, sur les gradins, les supporters des deux équipes sont priés de bien se comporter et ne pas gâcher ce classique qui, de tout temps, avait tenu toutes ses promesses.


Au stade Al Inbiât à Agadir, la partie du jour est bien loin d'être une simple sinécure pour le Hassania local qui donnera la réplique au club de l'IZK. Les Zemmouris, forts de leur premier succès, tâcheront de vendre cher leur scalp devant des Soussis en quête de leurs premiers points après leur défaite du côté de Laâyoune.


Enfin, le Chabab de Mohammedia recevra au stade El Bachir le Mouloudia d'Oujda. Pour le SCCM, qui a retrouvé cette saison la cour des grands, une victoire, sur un adversaire dans les cordes, boosterait nécessairement le moral et donnerait plus de confiance aux joueurs. Au Sindibad de l'Oriental de déjouer ce scénario.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai signé dans

Marouane Chamakh champion avec Bordeaux

Source : AFP Marouane Chamakh, l'attaquant marocain de Bordeaux, auteur de 13 buts cette saison terminée par le titre de champion de France de L1, a déclaré qu'il devrait rester à Bordeaux, ajoutant "cela dépend du président", tandis que son entraîneur Laurent Blanc reste prudent. Après avoir entendu les milliers de personnes réunies sur l'esplanade des Quinconces scander "Chamakh à Bordeaux", le Marocain a déclaré "Oui je vais rester normalement, ça dépend du président", sous le regard amusé de Jean-Louis Triaud, aux commandes du club depuis 1996. Une déclaration cependant nuancée par l'entraîneur girondin Laurent Blanc, qui a ironisé en demandant aux journalistes présents s'ils étaient en possession d'une cassette audio pour immortaliser les déclarations de son attaquant. Ce dernier, qui a inscrit quatre buts dans les cinq dernières journées, avait émis ces dernières semaines le désir de quitter le club, s'il décrochait le tit

Stage de détection des jeunes talents pour l'équipe nationale

Source : MAP Cinquante quatre jeunes joueurs participeront à un stage au Centre national de football Maâmoura du 30 janvier au 03 février, avec pour objectif de détecter de nouveaux joueurs capables de renforcer l'équipe nationale des moins de 16 ans. Ce stage de détection-rattrapage sera animé par six cadres nationaux sous la supervision du directeur technique national Jean-Pierre Morlans et l'entraineur national Abdellah El Idrissi. Les joueurs bénéficiaires (nés en 1994) sont proposés par les clubs et les ligues régionales. Cette opération permettra la sélection de 10 joueurs devant rallier les 24 constituant l'effectif qui avait participé au tournoi de l'Union nord-africaine (UNAF) pour un autre stage prévu du 3 au 7 février à Maâmoura.