Accéder au contenu principal

Maroc-Ghana: Les Lions de l'Atlas au pied du mur

Source : Le Matin

Les Lions de l'Atlas n'ont d'autre alternative que de remporter leur rencontre face au Ghana s'ils désirent passer au second tour de cette vingt-sixième édition de la Coupe d'Afrique des Nations.


Ce scénario que personne n'attendait aurait pu être évité si Henri Michel avait eu l'intelligence de faire jouer la même formation que celle qui avait étrillé la Namibie. Car, on ne le répétera jamais assez, on ne change guère une équipe qui gagne ! Mais trêve de regret et regardons la réalité en face. Aujourd'hui face au pays organisateur, il est impératif, voire vital de vaincre et attendre le résultat de la confrontation entre la Guinée et la Namibie pour être fixé sur notre sort, puisque notre destin n'est plus entre nos mains.


Lors des séances d'entraînement qui ont suivi le faux-pas face à la Guinée, aussi bien l'entraîneur national que les joueurs ont essayé d'oublier ce coup d'assommoir infligé par les Guerriers Invincibles de la Guinée.


Lors de la conférence de presse, Henri Michel a laissé entendre qu'il procéderait à quelques changements et non des moindres dans l'effectif qui donnera la réplique aux Black-Stars.


Ces retouches toucheront probablement la défense et notamment le poste du keeper et il est fort probable que Fouhami cédera sa place à Lamyaghri ou Bahi. La paire centrale qui a montré des signes évidents de fébrilité pourrait également être revue avec le retour de Talal Karkouri pour donner beaucoup plus d'assurance et d'assise à ce compartiment. D'aucuns penchent également pour l'incorporation de Hicham Mahdoufi, un garçon pétri de qualités et qui pourrait, le cas échéant, prêter main-forte à l'attaque nationale.


Il est certain que les attaquants qui ont joué la seconde mi-temps face à la Guinée seront reconduits, Zerka ayant montré qu'il manquait toujours de compétition.


Le cas de Soufiane Alloudi reste la grande inconnue puisque l'on ne sait toujours pas si Henri Michel, vu les circonstances, sera obligé d'aligner ce joueur racé pour renforcer la ligne d'attaque sur laquelle reposeront tous les espoirs cet après-midi.


Par Mustapha Abou-Ibadallah - LE MATIN

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le