Accéder au contenu principal

Une « dream team » pour rehausser le niveau du sport au Maroc


Sport MarocLe nouveau ministre marocain de la Jeunesse et des Sports s'est entouré d'anciens champions. Avec un budget qui devrait exploser dans les années à venir, il espère relancer le sport dans le royaume.



Moncef Belkhayat sera-t-il l'homme providentiel? Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports semble en tout cas déterminé à remplir la mission que lui a confiée Mohammed VI en décembre dernier: sortir le sport marocain du marasme.



Pour commencer, il a formé, à la mi-janvier, une équipe de " conseillers champions ". Parmi eux, Younes el-Aynaoui, ancien numéro un du tennis marocain et quatorzième joueur mondial, Nezha Bidouane, double championne du monde du 400 mètres haies, et Adil Belgaïd, ex-star du judo.



Faut-il y voir une simple opération de communication? " On a trop tendance à soupçonner Belkhayat de faire du marketing parce qu'il vient du monde de l'entreprise. Ces nominations prouvent, au contraire, qu'il fait preuve de réalisme ", estime le journaliste sportif Najib Salmi. Outre les conseils de ses trois champions, le ministre bénéficie de ceux de Saïd Belkhayat, son oncle, ancien membre de la Confédération africaine de football (CAF). Le football, sport qui déchaîne le plus de passion dans le royaume, est aussi celui qui a le plus déçu, après l'échec aux qualifications de la Coupe du monde et de la Coupe d'Afrique des nations (CAN).



Soutenu par sa dream team, Moncef Belkhayat a mis en place un plan d'urgence de 400 millions d'euros sur quatre ans, et entend porter le budget de son ministère à 2 % de celui de l'État, contre 0,8 % aujourd'hui. Pour dynamiser ses projets et motiver les sportifs, il souhaite que le Maroc se porte candidat à la CAN 2016, et Rabat aux Jeux olympiques de 2020. " Préparer des dossiers de candidature, se pencher sur l'état des infrastructures et des fédérations permet de fixer un objectif aux jeunes sportifs et de décider des meilleurs investissements ", commente Salmi. Pour l'heure, le ministre a appelé chaque fédération à veiller aux règles de bonne gestion, à faire preuve de transparence et, fait inédit au Maroc, à se doter de chargés de communication afin de mieux informer le public.



source : Jeune Afrique


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le