Accéder au contenu principal

Le Maroc ne jouera ni le mondial ni la CAN en 2010

Source : MAP


Morocco CameroonLa tant rêvée qualification "miracle" de la sélection marocaine pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2010) n'a finalement pas eu lieu, après la défaite des protégés de Hassan Moumen devant le Cameroun (0-2), samedi à Fès, en match de la sixième et dernière journée des éliminatoires combinées Mondial/CAN 2010 (groupe A).



Devant un public venu assez nombreux au complexe sportif de la capitale spirituelle, dont une bonne partie composée de supporters camerounais, il n'a fallu qu'un but camerounais pour mettre en miettes toute la construction tactique de l'équipe marocaine, bâtie autour d'un groupe de novices évoluant en grande partie en championnat national.



Les Camerounais ont, en effet, ouvert le score dès la 17è minute par le biais de Pierre Achille qui, seul devant une cage marocaine découverte, adresse un tir sec qui heurte le montant gauche de Nadir Lamiaghri avant d'aller s'installer au fond des filets.



Ce but est venu interrompre un round d'observation durant lequel les deux équipes ont échangé la menace sans trop s'engager. Pourtant, l'équipe marocaine s'est créée au début quelques occasions, notamment par le biais de Abdesslam Benjelloun et Adil Taarabt, mais la bonne finition leur faisait défaut.



Après ce but, les Nationaux, qui ont reçu un sérieux coup de maçon, ont dû subir la lois d'une déferlante machine offensive camerounaise, conduite par le trio Samuel Eto'o, Pierre Achille et Emana Achille.



Ces derniers, de par leur jeu rapide et leur mécanisme, ont donné à maintes reprises des sueurs froides à la défense marocaine, qui a supporté l'essentiel de la pression.



Même les quelques offensives menées en guise de réaction par les attaquants marocains n'ont fait que dévoiler le manque d'homogénéité et l'impuissance du compartiment offensif national.



Le conséquence logique en a été une deuxième réalisation du Cameroun par le biais de Samuel Eto'o qui, en buteur patenté qu'il est, récupère une balle sur la ligne de but suite à un corner (52è) et enfonce par là même un autre clou dans le cercueil des espoirs marocains pour une qualification miracle à la CAN-2010 en Angola.



Le reste de la rencontre s'est résumé dans l'essentiel en un monologue camerounais interrompu, par intermittence, par quelques actions marocaines, dont la plus dangereuse a été l'oeuvre de Chihani qui, par un tir à raz de terre puissant, oblige le gardien Kameni, jusqu'à alors en repos, à sortir un grand arrêt (77è).



Les remaniements introduits au groupe par Moumen, notamment l'entrée de Allaoui à la 62è minute et de Khalid Sekkat, qui joue souvent le rôle de pourvoyeur en balle au sein de son équipe le Wydad de Casablanca, n'ont affecté en rien la domination des Lions indomptables qui jouaient à l'aise, vu qu'ils étaient assurés du ticket pour le Mondial sud-africain.



Ainsi, l'équipe marocaine a terminé ces éliminatoires comme elle les a débutées: une défaite à domicile et une grande déception.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le