Accéder au contenu principal

Les clubs Marocains à l'assaut de l'Afrique

Source : MAP


AfricaLe Raja de Casablanca et le Difaa d'El Jadida (Ligue des champions) et le FUS de Rabat (Coupe de la CAF), sur lesquels se fondent de grands espoirs pour faire oublier une pâle et piètre prestation du football national en 2009, seront en mission ce week-end, loin de leurs bases, lors du tour préliminaire des compétitions africaines.



Les trois équipes se doivent d'aller au bout de leur quête dans les joutes africaines afin de rectifier et revaloriser l'image du ballon rond marocain, qui reste sur une participation terne de l'AS FAR et de l'Ittihad de Khémisset (Ligue) et du Moghreb Fès (Coupe), lors de la dernière édition.



En plus de ces trois équipes, le Maroc est représenté par le Club militaire, engagé en Coupe de la CAF, mais exempté du tour préliminaire.



LE RAJA AMBTIONNE DE RENOUER AVEC LA GLOIRE D'ANTAN



En Ligue des champions, le Raja de Casablanca jouera, dimanche (16h00 GMT) sur la pelouse de Fello Star (étoile au dessus de la montagne), une équipe guinéenne de la ville de Labé, qui constitue la révélation du championnat de ce pays d'Afrique de l'Ouest lors de ces dernières années.



Quatre fois champion de Guinée (2004, 2006, 2008, 2009), vice-champion en 2005, vainqueur de la Coupe de Guinée à deux reprises (2000, 2004) et de la Super coupe en 2009, Fello Star reste motivé par la volonté de se faire un nom sur la scène africaine.



Triple vainqueur de la Ligue des champions (1989, 1997 et 1999), le club casablancais cherche, en revanche, à renouer avec son gloire d'antan. Pour cela il doit absolument réussir son entrée en la matière, en mettant à profit tous ses atouts, notamment la fougue de son groupe, qui revient en force en championnat national (3è place) et des éléments talentueux capables de faire la différence, tels Omar Najdi et Mouhcine Moutwalli.



LE DIFAA: LA RELANCE EN CHAMPIONNAT SE CONCRETISERA-T-ELLE SUR TERRE AFRICAINE?



Le Difaa d'El Jadida, qui jouera samedi (16h00 GMT) à l'extérieur face aux Bissau-guinéens d'OS Balantas (une équipe de la ville de Mansôa), n'a pas le moral au beau fixe. Leaders incontestés lors de la phase aller du championnat national, les Jdidis, déchus au bout de deux journées en phase retour, surtout après la défaite du week-end dernier (devant l'Olympic de Safi), la première de la saison, demeurent hantés par le scénario de l'année dernière, lorsqu'ils ont lâché prise juste après avoir enlevé le titre symbolique de champion d'automne.



Jamal Sellami aura donc un grand travail à faire au niveau du mental. Mettre de côté les soucis du championnat national où la situation peut être redressée au fil des journées et se concentrer sur ce tour préliminaire où le moindre faux pas peut signifier tout simplement l'élimination, sera donc le mot d'ordre des amis du vétéran Réda Ryahi -qui sera absent- pour cette expérience, la deuxième pour le club sur le plan continental (après la Coupe des vainqueurs de coupe dans les années 1980) et la première en Ligue des Champions.



Triple champion de son pays (1975, 2006 et 2009) et vainqueur de la coupe en 2000, l'OS Balantas, lui, dispute la Ligue des champions pour la deuxième fois après trois saisons (tour préliminaire).



FUS: IL NE FAUT PAS AVOIR LES YEUX PLUS GRANDS QUE LE VENTRE



Dans la coupe de la CAF, le FUS de Rabat aura à faire un voyage périlleux à Dakar pour affronter, dimanche, l'Association sportive et culturelle de Diaraf (ASCD). Un simple aperçu sur la situation des deux clubs et leur palmarès démontre l'ampleur de la mission des Fussistes.



Nouveau promu en première division du championnat national, le FUS demeure plus préoccupé par la consolidation de sa place et éviter un passage éphémère chez l'élite. Une mission que le club de la capitale mène à bien, puisqu'il occupe actuellement le sixième rang, après avoir longtemps végété en zone des relégables.



En termes de chiffres, le FUS , qui en est à sa troisième aventure africaine, n'a jamais remporté le championnat national -il a été vice-champion en 1973, 1981, 1982 et 2001-, mais compte quatre Coupes du Trône dans son palmarès (1967, 1973, 1976, 1995) et a disputé deux finales (1960, 2009).



Il aura affaire à l'ASC Diaraf, un club aguerri de la "jungle africaine", qui joue les premiers rôles en championnat national cette saison et qui compte un palmarès étoffé. Il est, en effet, décuple champion du Sénégal (1968, 1970, 1975, 1976, 1977, 1982, 1989, 1995, 2000, 2004) et vainqueur de la Coupe à treize reprises (1967, 1968, 1970, 1973, 1975, 1982, 1983, 1985, 1991, 1993, 1994, 1995, 2008).



Au-delà des rapports de force, les Hommes de Houssine Amouta doivent avant tout croire en leurs chances et se mettre en tête que le football n'obéit forcément pas à la logique -c'est ce qui fait justement son charme-.



Sur la pelouse, le réalisme doit prévaloir. A ce niveau de compétition, il ne suffit pas d'être motivé, il faut de surcroît resté concentré et éviter les erreurs, qui, quoique insignifiantes, peuvent être fatales.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le