Accéder au contenu principal

Hadji et Nancy démarrent fort

Source : RFI

hadjiRennes a une nouvelle fois manqué son début de saison, contrairement à Nancy, vainqueur (2-0) en Bretagne. Malgré un nombre incalculable d´occasions, notamment par Briand, Rennes se prépare à un mois d´août difficile.

Pour cette reprise, Rennes, passé l´an dernier de très peu à côté de la Ligue des Champions, avait l´ambition de faire mieux que ses deux derniers départs, catastrophiques. Face à des Nancéiens invaincus face aux Bretons depuis leur remontée, en 2005, Rennes alignait ses recrues Hansson, Fanni, Leroy et Pagis, pour tromper le collectif lorrain, qui n´a pour sa part vu aucune nouvelle tête le renforcer, si ce n´est des jeunes.


L´axe Hadji-Fortuné


Dans des systèmes de jeu semblables, en 4-2-3-1, les deux équipes ne tardaient pas à se mettre en action. Nancy démarrait en cherchant à presser haut son adversaire, mais Hansson, solide gaillard suédois venu des Pays-Bas, faisait parler son physique et son expérience dans sa surface, d´un tacle parfait sur Kim (2e). Mais Rennes allait rapidement démontrer que malgré plusieurs arrivées, son jeu était déjà au point. Un joueur était le symbole de ce jeu pétillant : Mickaël Pagis. L´ancien Marseillais distillait les déviations comme Leroy multipliait les raids côté droit. Thomert profitait en premier des services de l´Angevin, mais son tir était détourné par Bracigliano (7e). Dans la foulée, Pagis récidivait pour Briand, maladroit devant le gardien lorrain (11e). Nancy pointait timidement son nez par Dia (21e), mais Rennes, dominateur au milieu, et qui laissait aucun espace, manquait de peu l´ouverture, Chrétien sauvant sur sa ligne devant Briand (22e).


Vers la demi-heure de jeu pourtant, le jeu s´équilibrait. Pouplin sortait l´arrêt du match sur une tête de Puygrenier (24e), et on voyait plus Dia et Kim, signe d´une amélioration. Le jeu nancéien, fait de vivacité, allait mettre Rennes à terre. Face à une défense figée, Hadji lançait parfaitement Fortuné, qui dribblait Pouplin et ouvrait le score (0-1, 37e). Quelques minutes plus tard, on prenait les mêmes, mais dans le sens inverse : bon travail de Fortuné qui lançait Hadji, auteur d´un joli lob sur le jeune portier breton (0-2, 42e) ! Malgré la tentative au-dessus de Briand (44e) et le but refusé logiquement à Hansson, sur corner (45e +1), le score n´évoluait pas avant la pause.


Les malheurs de Briand


Fantomatique en première période, Thomert ne ressortait pas des vestiaires, Marveaux le suppléant dans le couloir gauche. Mais Rennes n´y était plus : une fois de plus confronté à des difficultés en début de saison, le mental lâchait, et Nancy n´avait plus qu´à attendre la fin du match, en plaçant quelques contres par Kim, Fortuné ou Dia. Les occasions se faisaient plus rares, et Nancy menait tranquillement sa barque. Kim, en déviant un coup-franc de la tête (55e), ou Hadji, sur un corner (57e), faisaient frissonner le stade de la Route de Lorient. Dans la foulée, Fortuné s´effondrait dans la surface, mais l´arbitre ne se faisait pas prendre (58e). Mais l´homme malheureux de la soirée était bel et bien Jimmy Briand, qui cassait plusieurs fois les reins de Chrétien, mais ne parvenait pas à conclure (64e, 67e), tandis que Pagis voyait sa frappe enroulée manquer le cadre de peu (66e).


Le jeu et les joueurs


La première demi-heure rennaise fut tout simplement somptueuse, mais la défense nancéienne sut tenir bon, face aux déviations subtiles de Pagis, absolument intenable malgré un coup de pompe après la pause, et aux déboulés de Leroy, côté droit. Si Hansson est solide, il est aussi peu mobile, ce qui permit aux Nancéiens de se régaler dans les petits espaces. Enfin, comment passer sous silence la difficile soirée de Briand, insaisissable sur tout le front de l´attaque, mais inefficace devant le but...


A Nancy, le début de match fut logiquement difficile, avec quelques trous d´air sur les côtés et dans l´axe. Mais dès que Rennes baissa de pied, on vit les déboulés de Dia, Kim et Fortuné se multiplier, bien orchestrés par Hadji, ces deux derniers marquant un but chacun sur une passe de l´autre. Au milieu, N´Guémo fut immense, tandis que dans les buts, bien protégé par le «Rock» Puygrenier, Bracigliano a eu la baraka, mais fut aussi solide au poste.


Résultats de la 1ère journée


Samedi 4 août


Strasbourg - Marseille 0-0


Bordeaux - Lens 1-0


Caen - Nice 1-0


Lille - Lorient 0-0


Monaco - Saint-Etienne 1-1


Paris - Sochaux 0-0


Rennes - Nancy 0-2


Valenciennes - Toulouse 3-1

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le