Accéder au contenu principal

Erbate critiqué à Marseille

Erbate amineRecruté pour moins d’un million d’euros, El-Amine Erbati avait créé la surprise cet été en rejoignant l’Olympique de Marseille. Méconnu du grand public, le Marocain débarquait en provenance du Raja Casablanca après avoir été prêté un an à Al-Dhafra (Émirats Arabes Unis). Doté d’un physique similaire à celui du Brésilien Vitorino Hilton (1,81 m, 72 kg), Erbati devait former la charnière centrale avec l’ancien Lensois.


Pourtant, dès son premier match officiel aux côtés d’Hilton, le stoppeur marseillais montre de grosses lacunes et le duo encaisse quatre buts rennais. Immédiatement remplacé par Ronald Zubar, le joueur refait une apparition pour la réception de Sochaux, mais manque de chance, il se blesse au bout de trente minutes. Profitant du débat continuel à propos du titulaire à aligner aux côtés d’Hilton, le Marocain se voit accorder une troisième chance par Érik Gerets qui l’aligne à nouveau contre Sochaux en coupe de la Ligue, ainsi que face au Mans et hier soir contre l’Atlético Madrid.


Mais à chaque fois le constat est le même. Lent, auteur de nombreuses erreurs de placement, il se fait remonter les bretelles par Zubar dans le Doubs avant de se faire humilier par Agüero qui se joue de lui sur un contrôle avant de crucifier Mandanda. Remplacé à la mi-temps par le Guadeloupéen, Erbati suscite donc pas mal d’interrogations. Malgré un prix peu élevé, pourquoi avoir recruté, après Hilton, un deuxième défenseur du même profil au lieu d’un relanceur ? Pourquoi l’OM a-t-il choisi d’engager un défenseur supplémentaire alors qu’il possède déjà plusieurs solutions au sein de son effectif ? L’exemple le plus frappant est celui de Gaël Givet. Deuxième plus gros salaire du club (200T000 € mensuels) après Djibril Cissé, l’ancien Monégasque se morfond sur la Canebière alors qu’il est capable d’évoluer dans l’axe ainsi que sur les côtés.


Certes, Erbati n’est pas le seul responsable de maux de la défense phocéenne, mais l’OM avait-il vraiment besoin d’aller chercher un énième défenseur ? Avec un effectif déjà bien fourni dans ce secteur et au vu des performances de ce dernier, la question est plus que jamais d’actualité.


source : footmercato.net

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le