Accéder au contenu principal

Chamakh, Boussoufa, Kharja exclus de la sélection Marocaine?

Source : Le Matin


Pseudo lionsToutes les questions sur les agents de joueurs et leurs responsabilités dans le déclin de l'équipe nationale ont refait surface après la claque reçue le 10 octobre face au Gabon.



Selon une source digne de foi au sein du staff technique de l'équipe nationale qui a préféré garder l'anonymat, c'est un agent de joueurs bien connu qui aurait créé la zizanie à la veille du match et poussé ces joueurs à se rebeller contre les décisions du sélectionneur national, Hassan Moumen. Ce dernier avait décidé pour des raisons tactiques de laisser Youssef Hadji et Jamal Allioui sur le banc de touche. Une décision qui n'était pas du goût desdits joueurs. " Tout allait bien.



L'ambiance était bon enfant au sein du groupe. Quand Moumen avait distribué les gilets pour un petit match d'opposition, Hadji et Allioui se sont aperçus qu'ils ne figuraient pas dans la liste des titulaires. Ils ont commencé à créer des problèmes. Hadji est allé directement chez l'entraîneur. Devant les joueurs, il lui a lancé à la figure sans la moindre retenue que s'il ne compte pas le faire jouer, il aurait mieux fait de le laisser avec son club. "Pourquoi vous me convoquez si vous ne voulez pas me faire jouer", a-t-il dit.



Allioui, quant à lui, s'est mis à parler à haute voix avec des joueurs en disant que s'il n'est pas titulaire, il n'acceptera pas de s'asseoir sur le banc de touche", nous a indiqué notre source.



Après la fin de l'entraînement, le staff technique s'est réuni à l'hôtel pour débattre de la question. Après réflexion, le quatuor du staff technique a demandé à Moumen d'aller voir Hadji pour désamorcer la crise. Mais à la surprise générale, le joueur de Nancy a catégoriquement refusé de rencontrer son entraîneur. Un comportement qui en dit long sur le mépris de certains joueurs pour le staff technique marocain. On aimerait bien savoir s'il aurait eu la même attitude si Pablo Correa décide de le laisser sur le banc.



Cette rébellion à laquelle personne ne s'attendait a plombé le moral des troupes et a suscité des questions sur la partie qui aurait influencé les joueurs. Et tous les regards se tournent vers un agent de joueurs qui, selon notre source, aurait orchestré cette révolte.



Suite à ces agissements inadmissibles, le staff technique aurait réclamé l'exclusion de certains joueurs, notamment Houcine Kharja, Chammakh, Boussoufa du groupe face au Cameroun et de radier complètement Jamal Allioui de l'équipe nationale. On s'attend donc à voir quatre ou cinq nouveaux renforts face au Cameroun pour donner un sang nouveau à la sélection. Cette dernière a pâti depuis longtemps des agissements de certains professionnels qui n'ont du professionnalisme que le nom. En fait, depuis 2004, ces joueurs n'ont rien réalisé avec l'équipe nationale, ils ne font que défendre leurs intérêts au détriment de ceux du maillot national, estime-t-on. Du coup, nous avons une équipe où il y a des lobbys et où les agents des joueurs font la loi. Du jamais vu dans aucun pays au monde, sauf bien évidemment chez nous. relèvent d'aucuns.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le