Accéder au contenu principal

La FRMF saisit le TAS à propos de l'affaire du joueur togolais Mamah

Source : MAP


La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a annoncé avoir saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS), a propos de l'affaire du joueur togolais Ghaffar Mamah.



Les membres du bureau fédéral, "constatant que la réclamation de la FRMF concernant l'affaire du match Maroc-Togo n'a pas été suffisamment prise en considération par la FIFA, a décidé de porter l'affaire devant le TAS, comme l'y autorise les statuts et règlements de la FIFA", a indiqué un communiqué de la Fédération, publié samedi à la suite de la réunion de son bureau fédéral, tenue jeudi à Rabat.



La FRMF avait saisi la FIFA pour formuler des réserves sur la participation du joueur togolais Ghaffar Mamah avec son équipe national contre le Gabon et le Maroc en juin dernier, alors qu'il n'avait pas encore purgé sa suspension après deux cartons jaunes reçus lors des journées précédentes des éliminatoires.



Les membres du bureau fédéral ont également examiné les préparatifs de la rencontre Gabon-Maroc, prévue le 10 courant à Libreville dans le cadre de la 5è et avant-dernière journée des éliminatoires Mondial-CAN 2010 de football (groupe A).



Cette réunion, tenue sous la présidence de M. Ali Fassi Fihri, a été consacrée essentiellement à l'étude des travaux effectués par les différentes commissions statuaires, selon le communiqué.



Ainsi, le rapport de la commission des équipes nationales, présenté par son président M. Ali Fassi Fihri, a fait part d'une incontestable perte de compétitivité des sélections nationales, due principalement à des dysfonctionnements avérés dans la gestion des sélections, à une incapacité structurelle à s'adapter à l'environnement des compétitions africaines et, enfin, au déficit de formation des cadres et des joueurs.



Partant de ces conclusions, M. Fihri a invité le bureau fédéral à repenser l'approche nationale du football d'élite en l'inscrivant dans une vision pragmatique, celle d' "honorer le maillot national en étant compétitifs en Afrique d'abord".



Pour atteindre cet objectif, quatre outils majeurs ont été identifiés: renforcer la cohésion des sélections nationales, former une élite de joueurs locaux aux meilleurs standards internationaux, bâtir la compétitivité internationale sur la compétitivité africaine et disposer de ressources humaines suffisantes en nombre et en qualité.



Dans le cadre de la restructuration des compétitions des jeunes, le président de cette commission a appelé à la mise en conformité des catégories d'âge des équipes de jeunes (juniors, cadets, minimes) avec celles des compétitions FIFA et CAF (-21, -19, -17, -15 ans) et au renforcement de la compétitivité et de la formation des équipes de jeunes des clubs d'élite, tout en mettant l'accent sur la nécessité de garantir à chaque jeune joueur un nombre minimal de matches par an.



Ces recommandations ont été validées par le bureau fédéral qui a décidé de restructurer, à partir de la saison en cours, l'architecture nationale des compétitions de jeunes et de créer de nouvelles compétitions réservées aux équipes des jeunes des clubs de 1ère et de 2è divisions d'élite (championnat d'élite des -20 et -17 ans, championnat des ligues et coupe des sélections des ligues).



Concernant le football féminin, le président de la commission a exposé les nombreuses lacunes dont souffre ce secteur, notamment l'inexistence de structures au sein de la FRMF et des clubs eux-mêmes, l'insuffisance des moyens financiers et le manque de compétitions des jeunes, d'infrastructures et d'écoles de formations destinées aux filles.



Quant aux équipes nationales, a-t-il souligné, elles ne bénéficient pas d'une vision et d'objectifs à court et à moyen termes, ne disposent pas d'un planning annuel et manquent d'encadrement sur le plan évènementiel.

La commission a établi plusieurs propositions et un plan d'action afin de trouver une issue à cette situation, qui seront soumis au bureau fédéral.



Pour sa part, le président de la commission de médecine sportive a notamment présenté un projet de règlement interne sur le fonctionnement de cette fonction, traçant son champ d'intervention dans diverses structures du football marocain et durant les événements qui y sont liés.



La commission élaborera et suivra ainsi, entre autres missions, des tableaux de bord de suivi médical des sélections nationales, de suivi informatisé des joueurs professionnels et de suivi épidémiologique du football amateur.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai signé dans

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/Maroc).

Hassan Shehata au Maroc

Source : L'opinion On peut trouver agaçant, et on aura raison, cette manie qui ont certains de demander à tous les techniciens qu'ils rencontrent s'ils seraient prêts à venir au Maroc pour " s'occuper " de l'équipe nationale. Ainsi Hassan Shehata, le coach égyptien, trois fois champions d'Afrique et qui vient de prolonger, jusqu'en 2014, son contrat avec la fédération de son pays, qui répond " qu'il serait prêt à entraîner le onze national marocain ". Ah bon Est-ce que la FRMF est intéressée Elle ne l'a jamais dit Alors de quoi parle-t-on On a l'impression que le Maroc est devenu un pays sans ressources, sans forces propres, sans mémoire et qu'il est là à solliciter qu'on veuille bien venir le tirer d'affaire. C'est regrettable et dommageable pour l'image de marque de notre football. Et puis Hassan Shehata réussirait-il au Maroc Pas sûr même s'il reste poli et mesuré avec tous les intervieweurs.