Accéder au contenu principal

Les chaînes ART décryptées par les « pirates » de Derb Ghallef

Source : L'opinion

Faut-il s’en réjouir ou, au contraire, le regretter ? Les « cryptographes » de Derb Ghallef sont venus à bout des codes qui brouillent la diffusion des chaînes de télévision numérique « ART », « Al Jazeera Sport » et « Canal Plus ».


Les fans du football, qui se sont crus privés de Coupe du Monde, vont certainement apprécier le fait d’accéder à leur spectacle préféré à un prix abordable. Après tout, c’est « ART » qui a placé la barre trop haut en réclamant neuf millions de dollars aux deux chaînes publiques marocaines pour pouvoir retransmettre des matches de la Coupe du Monde de football. C’est ART qui a acquis le monopole de ces retransmissions auprès de la FIFA, et, en tant qu’opérateur privé, cherche à profiter de cette opportunité pour engranger le maximum de profit, peu importe si les fans arabes du football visionnent ou pas ces matches.


Si leurs pays ne peuvent pas payer pour eux, ils n’ont qu’à le faire eux-mêmes.


D’ailleurs, le nombre de décodeurs « ART » vendus ces derniers temps, depuis que les téléspectateurs ont appris que c’était la seule chaîne qui allait diffuser les matches commentés en arabe, a augmenté de 300 %.


Mais il a fallu que les « cryptographes » pirates de Derb Ghallef se mêlent de la partie et transforment les rêves de gros profits d’ART en mirages. Grâce à un programme informatique turc, que les « experts » de Derb Ghallef ont obtenu sur le web via un forum spécialisé auquel participent Marocains, Turcs et Egyptiens, le piratage va étendre le nombre des spectateurs des matches de Coupe du Monde et restreindre les bénéfices d’ « ART ».


L’entreprise qui commercialise au Maroc les décodeurs d’ « ART » a prévenu le siège de ce qui se déroule actuellement à Derb Ghallef, et il est certain qu’ART va faire pression sur les autorités marocaines pour juguler le piratage.


Il faut, cependant, garder en mémoire la déconvenue de « Canal Plus », qui, après avoir longtemps résisté aux assauts des pirates de Derb Ghallef a fini par jeter l’éponge et quitter le pays.


Aux dernières nouvelles parvenues de la Sillicon Valley informelle du Maroc, Derb Ghallef, les codes de cryptage des chaînes « Canal Plus », longtemps incassables, viennent d’être forcés !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le