Accéder au contenu principal

Enfin un stade aux normes internationales

Source : Le Matin

Nouvelle pelouse, caméras de surveillance, renforcement et revêtement de la piste d'athlétisme, tribune royale mise à neuf, tribune de presse modernisée, rénovation de blocs sanitaire et des vestiaires… Quatorze mois après le lancement des travaux, le complexe sportif Mohammed V fait peau neuve.


Il faut l'avoir vu avant sa fermeture pour réhabilitation, avec sa pelouse dégarnie, ses vestiaires délabrés et ses blocs sanitaires sales pour évaluer l'ampleur du changement. Plus qu'un changement : une métamorphose.


Ce lieu où, hier, les joueurs des deux clubs fétiches de la métropole avaient du mal a pratiquer le football, est devenu un véritable tapis vert. L'ouverture de stade est prévue pour fin mars.
Quatre variétés de gazons ont été utilisées de façon à ce que la pelouse résiste à la chaleur d'été et au froid d'hiver.
De nouveaux systèmes de drainage et d'arrosage automatique ont été mis en place.


Le désir de rivaliser avec les meilleurs stades européens a contraint la commune urbaine et la wilaya du Grand Casablanca à rénover l'ensemble des infrastructures de la ville : infirmerie, vestiaires, blocs sanitaires, piste d'athlétisme…Une délégation de la FIFA devrait visiter prochainement Casablanca pour homologuer le terrain. Pour préserver cette pelouse, les travaux d'entretien de l'aire de jeu seront externalisés. En parallèle à la mise à niveau du complexe sportif, plusieurs autres sites sportifs seront réhabilités.


Il s'agit des complexes Al Amal, Larbi Ben M'Barek, Moulay Hicham, El Arbi Zaouli et Hay Adil. La ville prévoit également la réhabilitation des terrains de proximité, ainsi que la construction de quatre salles omnisports respectivement à Anfa, Aïn Sbaâ, Aïn Chock et Sbata et l'achèvement de la salle polyvalente de Sidi Bernoussi. Sans pour autant oublier la mise à niveau des installations du complexe sportif Moulay Rachid, du complexe sportif Tessema, du Père Jégo et du complexe El Oulfa, ainsi que la Casablancaise.
Le montant des opérations est de 285 MDH. Les travaux s'étaleront d'ici 2010.


Il est à signaler que le stade Mohammed V fait partie du complexe sportif situé au cœur de Casablanca.
Il est construit en 1955. Il a une capacité de 67.000 places, dont 14.000 sont couvertes.


Le complexe renferme une salle omnisports de 12.000 places, une piscine olympique couverte, une salle de conférence, une autre de réunions, un centre de soins. Abritant souvent les matchs de l'équipe nationale marocaine de football, le stade Mohammed V est également connu pour être le fief des deux grands clubs casablancais, le Raja et le Wydad.


Le stade Mohammed V fut rénové en 1981, puis en 2000 afin d'être conforme aux normes de la FIFA.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai signé dans

Marouane Chamakh champion avec Bordeaux

Source : AFP Marouane Chamakh, l'attaquant marocain de Bordeaux, auteur de 13 buts cette saison terminée par le titre de champion de France de L1, a déclaré qu'il devrait rester à Bordeaux, ajoutant "cela dépend du président", tandis que son entraîneur Laurent Blanc reste prudent. Après avoir entendu les milliers de personnes réunies sur l'esplanade des Quinconces scander "Chamakh à Bordeaux", le Marocain a déclaré "Oui je vais rester normalement, ça dépend du président", sous le regard amusé de Jean-Louis Triaud, aux commandes du club depuis 1996. Une déclaration cependant nuancée par l'entraîneur girondin Laurent Blanc, qui a ironisé en demandant aux journalistes présents s'ils étaient en possession d'une cassette audio pour immortaliser les déclarations de son attaquant. Ce dernier, qui a inscrit quatre buts dans les cinq dernières journées, avait émis ces dernières semaines le désir de quitter le club, s'il décrochait le tit

Stage de détection des jeunes talents pour l'équipe nationale

Source : MAP Cinquante quatre jeunes joueurs participeront à un stage au Centre national de football Maâmoura du 30 janvier au 03 février, avec pour objectif de détecter de nouveaux joueurs capables de renforcer l'équipe nationale des moins de 16 ans. Ce stage de détection-rattrapage sera animé par six cadres nationaux sous la supervision du directeur technique national Jean-Pierre Morlans et l'entraineur national Abdellah El Idrissi. Les joueurs bénéficiaires (nés en 1994) sont proposés par les clubs et les ligues régionales. Cette opération permettra la sélection de 10 joueurs devant rallier les 24 constituant l'effectif qui avait participé au tournoi de l'Union nord-africaine (UNAF) pour un autre stage prévu du 3 au 7 février à Maâmoura.