Accéder au contenu principal

Le travailleur de l’ombre

Source : girondins.com
Mardi soir, Bordeaux débutait sa campagne de Ligue des Champions au stade Atatürk face à Galatasaray. Six ans après la dernière participation des Girondins, c’était un retour très suivi par l’ensemble des fans Marine et Blanc. Pour cette confrontation, girondins.com a choisi de suivre la performance du jeune attaquant marocain des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh.

Malgré un stade qui n’affichait pas complet, personne n’avait menti aux Girondins sur l’ambiance qu’il pouvait régner dans les stades turcs. En vrai passionnés de football, les supporters de Galatasaray avaient promis de mettre la pression sur l’équipe adverse et ce fut le cas mardi soir.

Pourtant, ce sont bien les Girondins de Bordeaux qui auraient pu mettre fin à cette ambiance bouillante dès la deuxième minute du match. Sur un ballon en profondeur, Marouane Chamakh monte au pressing sur Rigobert Song, dernier défenseur central sur ce coup. Le Marocain parvient à glisser son pied entre le Camerounais et Mondragon, le gardien colombien de Galatasaray. Le ballon roule vers le but mais un joueur turc revient bien. Le match est lancé.

Chamakh fait tout pour aider ses coéquipiers en ce début de match. Il est constamment au pressing sur les défenseurs adverses et parvient à récupérer quelques ballons. Par ses courses vers l’avant, il retarde les défenseurs dans la relance, ce qui permet aux Marine et Blanc d’être bien en place dans ce début de match.

Mais Marouane cherche aussi à apporter offensivement. La première mi-temps permet d’ouvrir un « match dans le match » entre Song et Chamakh. Le Camerounais n’est pas tendre avec le jeune attaquant des Girondins qui est victime de plusieurs fautes. En début de match d’abord puis à la 25ème minute. Le n°29 des Marine et Blanc, lancé sur le côté droit, s’écroule suite à un tacle du n°4 de Galatasaray mais M. Rosetti ne bronche pas.

Chamakh est aussi très utile sur les ballons aériens. C’est une de ses grandes forces et cela fut fort utile dans la première période. Il n’a jamais hésité à aller au duel, déviant de nombreux de ballons de la tête. La tactique mise en place par le manager brésilien permet à Darcheville et Chamakh de s’entraider. Alors que Darch est à la pointe de l’attaque, Marouane s’intercale souvent dans l’entre jeu. Avec un jeu à une touche, il participe activement à la construction du jeu des Girondins.

Il aurait même pu être décisif en fin de première période. A la 38ème minute, Marouane chipe un ballon de plus dans les pieds des défenseurs turcs. Il accélère sur la gauche et adresse la première frappe cadrée des Girondins dans ce match même si Mondragon n’est pas mis en danger sur le coup. La 1ère mi-temps se termine quelques minutes plus tard. Les Girondins rentrent aux vestiaires sur ce score de 0-0. Chamakh a fait une très belle première partie de match.

Dès la reprise, Chamakh ne baisse pas de rythme. Il continue son travail de harcèlement et de déviation pour ses coéquipiers. D’ailleurs une de ses déviations aurait pu profiter à son compère Darcheville mais le Guyanais est battu à la course (52ème).

Les Turcs sont plus pressants à l’heure de jeu et l’attaquant marocain a plus de mal à conserver le cuir. Cela ne l’empêche pas de continuer à se battre. Les Girondins de Bordeaux ont du mal à ressortir des ballons et dégagent leur camp par de longs ballons. Dans ces conditions, les attaquants bordelais ne peuvent pas faire grand chose.

Se battre dans l’enfer d’Istanbul, c’est le seul but de Chamakh dans cette deuxième mi-temps. Si les joueurs de Guerets sont plus présents, ils ne mettent pas les Girondins au supplice. Avec encore plus de duels aériens à disputer, le marocain ne se ménage pas. Il se blessera suite à un choc tête contre tête avec un défenseur turc mais il revient sur la pelouse quelques minutes après.

Dans un match très rapide, Chamakh tente tout pour apporter du danger devant les buts du Champion de Turquie. Malheureusement, il n’a pas beaucoup d’opportunité et quand c’est le cas, il n’est pas aidé par M.Rosetti qui oublie de siffler cette faute sur lui alors que le Marocain avait pris l’avantage sur son défenseur (72ème).

Baissant logiquement de pied à dix minutes de la fin du match, Ricardo décide de changer de duo d’attaque. Laslandes et Perea rentrent pour Chamakh et Darcheville. S’il n’aura pas inscrit de but ce soir, Chamakh a fait un travail de l’ombre indispensable qui a permis à la défense bordelaise de ne pas trop souffrir et de ne pas subir la pression turque en début de match. Les Girondins obtiennent un bon 0-0 pour l’ouverture de cette Ligue des Champions.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le