Accéder au contenu principal

Classement FIFA : Un classement honteux pour le Maroc

Source : Liberation Ma

Considérés comme la vitrine du football national, les Lions de l'Atlas n'arrivent plus à se frayer une petite place au niveau international et en parcourant le dernier classement publié par la FIFA, qui sert de baromètre à chaque pays, il y a lieu de constater, non sans une certaine désolation, que notre pays pointe à une piètre 40ème place (9ème place au niveau africain) au grand désappointement du public marocain. Ce qui est normal, tant notre pays occupait une place nettement meilleure. A la fin du 20ème siècle (avril 1998) le Maroc faisait partie des dix meilleures équipes du monde, conservant ainsi la tête de la hiérarchie arabo-africaine. Cette descente forcée vers une quarantième place qui ne sied nullement avec notre passé de pays du football par excellence, est donc à méditer.


Le Maroc est toujours une terre fertile en football, mais sa récolte est actuellement en deçà des prévisions à cause des semences inadaptées qu'on cultive sur ses champs. Les cultivateurs du football, si on peut les appeler ainsi, semblent dans l'expectative avec la seule crainte de perdre leur poste et donc leur statut de dirigeants et de membres fédéraux. Dans le sport-roi, le paysage est figé avec des dirigeants de haute stature qui sont pour le moment en minorité pour véritablement réussir à imposer leur vision des choses au sein d'un ensemble plutôt inculte et dépassé. Depuis les générations de Mexico 86 et de France 98, la marche de notre football a été émaillée par quelques coups d'éclat et a sombré souvent dans les désillusions et la médiocrité.


Le comble, c'est qu'on ne prend jamais les mesures nécessaires pour redresser une situation compromise, attendant la consommation de l'échec pour procéder, dans le cas par exemple de l'équipe nationale, à un changement aux niveaux de l'encadrement technique et des joueurs sélectionnés, comme si toutes les insuffisances et défaillances se situaient à ces niveaux.


Le passage au professionnalisme doit concerner particulièrement les dirigeants et la gestion, car c'est le sous-développement de la masse des dirigeants et l'absence d'une véritable démocratie sportive, qui ont fait crever par un K.O technique un football jadis florissant.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le