Accéder au contenu principal

L'Egypte ne passe pas le premier tour

Source : AFP

TUNIS (AFP) - 03/02/2004T19h13 - Le Cameroun, tenant du titre, et l'Algérie sont les deux heureux élus du Groupe C, qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations 2004 de football au terme d'une dernière journée fatale aux Egyptiens, victimes d'une attaque inefficace.


Tirant les conclusions de l'échec des "Pharaons", quadruples vainqueurs de la CAN, le sélectionneur égyptien Mohsen Saleh a d'ailleurs annoncé qu'il présenterait sa démission dès son retour au pays.


Le Cameroun, en faisant match nul (0-0) avec l'Egypte, a rempli son contrat, sans briller, mais sans faillir. Les Lions indomptables, premiers avec pourtant une seule victoire (contre le Zimbabwe), rencontreront en quarts de finale le 2e du Groupe D.


L'Algérie, qui pensait avoir fait le plus dur en accrochant le Cameroun (1-1) puis en dominant l'Egypte (2-1), a pourtant perdu contre le Zimbabwe (1-2). Pendant deux minutes, entre la 71e et la 73e minute, les Algériens, menés 2-0, ont même été éliminés. Mais Hocine Achiou, l'homme qui avait offert la belle victoire contre l'Egypte, a de nouveau jailli pour inscrire le petit but qui permet aux Algériens de devancer l'Egypte.


L'Egypte, avec le point pris contre le Cameroun, a en effet terminé avec le même nombre de points (4) et la même différence de buts générale (0) que les "Fennecs". Mais Mido et ses coéquipiers n'ont inscrit que 3 buts contre 4 pour les Algériens et quittent donc le tournoi dès le 1er tour, pour la première fois depuis 1992.


L'Algérie rencontrera en quarts de finale le vainqueur du Groupe D. Vainqueur qui sera désigné mercredi à l'issue de la 3e et dernière journée. L'Afrique du Sud est condamnée à l'exploit face au Maroc pendant que le Nigeria n'a besoin que d'une victoire sur le Bénin, pratiquement éliminé en raison de sa mauvaise différence de buts.


L'élimination des "Pharaons", quadruples vainqueurs de la CAN, est la première surprise de cette 24e édition.


Les deux équipes, bien en place, hésitaient à se livrer et il fallait attendre la 9e minute pour voir un corner tiré de la gauche de la défense égyptienne raté de peu par Patrick Mboma.


Les Egyptiens, à l'aise dans la circulation du ballon, avaient toutefois du mal à s'approcher du but camerounais. Bien décalé par Mboma, Eto'o faisait encore une fois trembler les Pharaons d'une belle frappe des 20 mètres (15e).


C'est à partir de cet instant que les "Pharaons" décidèrent de sortir de leur camp et d'inquiéter à leur tour à deux reprises (22, 26) leur adversaire par le virevoltant Hassan Ahmed sur une action bien orientée par Abdel Hamid.


Au retour des vestiaires, la pression égyptienne s'accentuait sur le camp camerounais, mais les Pharaons peinaient à se créer de véritables occasions nettes.


Ce mano a mano faisait les affaires du Cameroun qui n'avait besoin que d'un match nul pour se qualifier pour les quarts de finale.


L'entraîneur des "Lions indomptables" profitait de la supériorité de sa défense sur les attaquants Egyptiens pour faire rentrer Olembé et Idrissou en lieu et place de Mboma et Eto'o, qui seront à leur tour muselés par la défense de "Pharaons" où brillait le jeune el Kabany.


Rien n'était marqué jusqu'au coup de sifflet final et les Egyptiens, tête basse, laissaient s'envoler l'espoir d'une cinquième couronne continentale. Espoir que peuvent caresser plus que jamais les Camerounais.


L'Algérie, plutôt fébrile, a obtenu une bien difficile qualification.


Face à une formation des "Warriors" qui a développé un football technique, vif, et qui peut avoir des regrets, les Algériens ont une nouvelle fois opté pour la prudence, comme lors de leurs précédentes sorties. Au bout du compte, les "Fennecs" se qualifient aux dépens de l'Egypte grâce au but inscrit par Achiou, à la 73e minute.


Le Zimbabwe, entreprenant, se créaient assez vite des situations de but très nettes, qui échouaient de peu, notamment aux 13e, 22e et 31e par les frères Ndlovu.


L'emprise du jeu restait zimbabwéenne, et la défense algérienne connaissait des moments chauds. L'obstination du Zimbabwe finissait par payer avec une ouverture du score à la 65e minute par Adam Ndlovu, consécutivement à un corner pour les Warriors (0-1).


Six minutes plus tard, le Zimbabwe récupérait une balle sur l'une des rares offensives algériennes. Le contre était mené en solitaire par Joël Luphala, qui inscrivait le deuxième but de son équipe (0-2). Une réalisation qui avait également pour conséquence d'éliminer virtuellement de la CAN l'Algérie, alors que dans le même temps l'Egypte tenait le point du nul face au Cameroun.


"Les Fennecs", avec Cherrad tout juste entré en jeu, se ruaient dès lors vers l'attaque. Suite à un cafouillage dans la surface, l'Algérie récupérait finalement son billet pour les quarts grâce à Hocine Achiou (1-2, 73e).


La fin du match était animée, les Algériens cherchant l'égalisation pour se libérer complètement. Même s'ils s'exposaient aussi à quelques contres dangereux, le score n'évoluait plus, le Zimbabwe quittant la compétition la tête haute.


Joués mardi:









Groupe C (3e et dernière journée):
Algérie-Zimbabwe 1 - 2
Cameroun-Egypte 0 - 0




















































Classement:PtsJGNPbpbcdif
1. Cameroun5312064+2
2. Algérie43111440
3. Egypte43111330
4. Zimbabwe3310268-2

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le