Accéder au contenu principal

Cinq footballeurs Marocains dopés

Source : Aujourd'hui

Cinq joueurs appartenant à quatre clubs du championnat du Groupement national du football d’élite ont été contrôlés positifs lors d’un test anti-dopage effectué par la commission médicale de la Fédération royale marocaine de football (FRMF).


Dopage, vous avez dit dopage ? Le mot semble être un tabou, surtout lorsqu’il s’agit du football. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a annoncé récemment dans un communiqué que cinq joueurs appartenant à quatre clubs du championnat du Groupement national de football d'élite (GNFE) ont été contrôlés positifs. Des résultats qui ont été révélés à l'issue d'une opération inopinée de contrôle anti-dopage effectuée par la commission médicale de la FRMF.


«Les joueurs concernés sont suspendus jusqu'à la réunion de la commission ad hoc qui prendra les sanctions qui s'imposent », précise le communiqué de la FRMF.


La décision de suspension de ces joueurs est intervenue suite à une réunion du bureau fédéral tenue jeudi 20 avril au siège de la Fédération. Toutefois, le communiqué émis par le bureau ne mentionne ni les noms ni les clubs des cinq joueurs concernés. Quels sont ces joueurs ? Faut-il attendre jusqu'à la saison prochaine pour révéler leur identité ? Au niveau de la fédération, le mot d’ordre est le black-out ! Aucune information n’a été filtrée.


Même la date de la tenue de la réunion de ladite commission ad hoc a été classée confidentielle.
Mais, selon des sources, il serait question de Hicham Idrissi et Zakaria Jawhari, deux joueurs du Raja de Casablanca, d’Abderraham Msassi, joueur de Maghreb El Fassi et de Morad Atta, joueur de l’ittihad de Tanger.


D’après ces mêmes sources, les joueurs auraient consommé des substances interdites (l’herbe de Kif et du Maâjoun) lors d’un camp d’entraînement de la sélection olympique de football.


Ces informations n’ont pas été encore confirmées par la fédération. Contactés par ALM, des membres d’instance fédérale se sont refusés de tout commentaire. Ils n’ont ni confirmé ni démenti les informations.


Plusieurs questions restent toutefois suspendues : pourquoi la FRMF n’a-t-elle pas donner plus de détails sur cette affaire ? Quel intérêt a-t-elle à vouloir laisser le suspense planer, laissant ainsi la porte ouverte aux spéculations ?


Une chose est sûre. Après ce «coup de filet», il faut désormais tirer la sonnette d’alarme. Une seule opération anti-dopage ayant permis de déceler cinq cas positifs n’est rien! À se demander si cela ne serait que la partie visible de l’iceberg ? Le Bureau Fédéral, qui devrait faire des efforts de communication, semble être conscient que la gravité de la situation. En effet, l’instance a annoncé des contrôles périodiques seront effectués à l'occasion des matchs du championnat national.


Aujourd’hui, la lutte contre le dopage devra être l’une des priorités de la fédération vu que ce n’est pas seulement l’image des joueurs qui est en jeu, mais aussi celle du football national. Et les contrôles doivent être de plus en plus fréquents.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le