Accéder au contenu principal

Le Marocain Moncef Zerka offre une coupe de France à Nancy

Source : AFP

Vingt-huit ans après sa victoire en Coupe de France contre Nice, Nancy a récidivé en dominant l'OGCN 2-1 et remporté la Coupe de la Ligue pour ajouter un deuxième trophée à son palmarès, samedi au Stade de France.


Inconstants en Championnat (14e), éliminés sans gloire en 32e de finale de la Coupe de France par Strasbourg (4-0), les Nancéiens sauvent ainsi leur saison et obtiennent un ticket inespéré pour la Coupe de l'UEFA.


En 1978, Michel Platini avait offert à l'ASNL le seul titre de son histoire en inscrivant l'unique but de la rencontre au Parc des Princes. Cette fois, ce sont deux joueurs au pedigree moins prestigieux, les deux attaquants Zerka (22e) et Kim (65e), qui ont été les héros nancéiens.


Les Nancéens, qui se sont appuyés su un bloc très compact pour contrecarrer les tentatives de la triplette offensive niçoise (Vahirua, Bellion, Koné), ont également montré des vertus de courage en prenant le dessus en deuxième période malgré leur infériorité numérique après l'exclusion de Puygrenier à l'heure de jeu (61e).


Bien regroupé en défense et quadrillant parfaitement la large pelouse du SDF, Nancy a imposé d'entrée un défi physique aux Aiglons totalement paralysés par l'enjeu.


C'est Nancy qui allait profiter d'une erreur de marquage de de l'arrière-garde azuréenne pour ouvrir le score. A la réception d'un bon centre venu de la droite, Zerka décalait de la tête Berenguer, étrangement seul au second poteau. La reprise du milieu de terrain de l'ASNL était repoussée par Lloris mais Zerka, opportuniste, récupérait la balle et la glissait au fond des filets (22e).


Nice réagissait timidement et seul un coup franc bien brossé mais néanmoins hors cadre de Bellion (39e) donnait quelques sueurs froides au camp nancéien. La pause semblait pourtant avoir été salvatrice pour Nice qui égalisait sur une magnifique frappe enroulée de Vahirua à l'entrée de la surface après un travail titanesque de Koné sur le côté droit (49e).


Le carton rouge adressé à Puygrenier donnait même des ailes aux Aiglons mais Kim, bien alerté sur coup franc par Gavanon, douchait les espoirs niçois en trompant magistralement de la tête le malheureux Lloris (65e).


Les Azuréens tentaient par tous les moyens de revenir mais ni Rool (76e), qui trouvait le poteau gauche, ni Bellion sur coup de pied arrêté (78e) ne trouvaient la faille. Pour Nice, l'histoire s'est répétée.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le