Accéder au contenu principal

Le poids de Marouane

Source : girondins.com

Au Stade de l’Aube, Marouane Chamakh a effectué sa rentrée après avoir purgé sa suspension d’un match ferme et un avec sursis. L’international Marocain retrouvait avec plaisir le groupe pour ce déplacement troyen. Durant 75 minutes, l’attaquant bordelais a usé la défense locale. Ses efforts ont contribué au bon résultat nul obtenu à Troyes.


Rapidement, le Marocain trouve ses marques dans une rencontre aussi vive qu’alerte. L’attaquant évolue aux côtés de Jean-Claude Darcheville qu’il essaie d’alimenter en ballons pertinents. D’entrée de jeu, Marouane Chamakh presse la défense troyenne encore fébrile. Son pressing inusable constitue la première défensive du dispositif mis en place par Ricardo. Sa vivacité s’illustre également dans le registre offensif. A la 7ème minute, une position de hors-jeu trahit son impatience. Bordeaux sait que ce voyage dans l’Aube est important. La défaire reste à proscrire. Combatif, le Lion de l’Atlas se bat sur tous les ballons. Son duel avec Faye en dit long sur son appétit de compétition. Son jeu de tête constitue un des principaux atouts du joueur bordelais. Sa tête, à la 15ème minute, inquiète Le Crom.


Positionné en pivot derrière Jean-Claude Darcheville, Chamakh relance le jeu avec intelligence et fougue. Un engagement que M. Poulat confond avec de l’agressivité puisque l’homme en noir lui sert un avertissement assez sévère (27e). Trois minutes plus tard, Marouane est décisif. Sur une longue transversale de Florian Marange, le Girondin dévie le cuir à destination de Darcheville. Le Guyanais fait la différence et Bordeaux prend l’avantage. L’attaquant réussit sa troisième passe décisive de la saison et permet à son compère d’inscrire son cinquantième but de sa carrière. Habile techniquement, il combine astucieusement tous les coups du footballeur. Toujours prompt à récupérer la moindre balle, le jeune joueur s’érige en tour de contrôle des avant-postes marine et blanc.


En deuxième période, Chamakh impose son tempérament. Dès la reprise, à la 45ème minute, on le voit à la lutte avec la défense troyenne. Quelques minutes plus tard, il temporise et oriente le jeu toujours pour alimenter une solution offensive. Sa vision du jeu lui permet d’anticiper ses coups. Volontaire, il se bat sur toutes les actions. L’impact de son jeu sur le match est évident. Son gabarit lui permet d’être présent sur tous les défis physiques tout en jouant d’une réelle intelligence. A la 64ème minute, un coup-franc de Nivet est renvoyé par ses soins car, en plus d’être habile offensivement, sa disponibilité défensive est incroyable. Pour illustrer ceci, alors que Bordeaux est regroupé, il lance Darcheville d’un « exter » intelligent.


A titre personnel, il n’aura que peu d’occasion mais sa percussion permet au collectif marine et blanc de compter sur un atout offensif de tout premier plan. Marouane pèse sur les défenses adverses. Véritable poison pour l’arrière-garde Troyenne, le Marocain continuera, jusqu’à sa sortie, d’influer sur le cours du match. Les Girondins subissent la pression des protégés de Jean-Marc Furlan dans une rencontre au rythme enlevé et au tempo endiablé. Connaissant le calendrier de ses joueurs d’ici à la fin du mois de mai, Ricardo remplace Chamakh par Lilian Laslandes à l’entame du premier quart d’heure.


Au terme d’une rencontre acharnée et solidaire, les Girondins arrachent un bon match nul. Symbole de ce point obtenu avec rigueur et détermination, Marouane Chamakh, à titre individuel, a beaucoup pesé sur la partie.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le