Accéder au contenu principal

Equipe nationale : Confusion et tergiversations

Source : la gazette du maroc

A un mois de la CAN 2006, les Lions de l’Atlas sont toujours dans un immense brouillard et qui ne sera nullement dissipé par la convocation d’une véritable armée de joueurs de tout acabit. L’opinion sportive se perd en conjectures et le nouveau coach tarde à expliquer ses choix et sa stratégie.


Il faut remonter à l’époque de Just Fontaine, appelé à la rescousse de la sélection nationale lors des éliminatoires du Mondial 1982, pour trouver un effectif aussi pléthorique convoqué à l’approche d’une compétition internationale. Mais Fontaine avait une excuse : il débarquait dans un pays qu’il avait quitté 30 ans auparavant et dont il ne connaissait plus rien au football.


Là, dans le cas de Philippe Troussier, qui se targue de tout connaître et maîtriser, on a du mal à le suivre dans sa quête et ses investigations.


D’abord parce qu’une compétition comme la CAN ne peut être abordée et disputée par des novices tant l’expérience et le vécu international priment. Et les joueurs locaux pressentis sont encore trop tendres, tout comme ses petites surprises d’éléments officiant dans des clubs étrangers d’infortune ne semblent guère avoir le profil pour une telle aventure.


Alors à quoi rime ce passage en revue d’une troupe aussi nombreuse ?
L’heure n’est pas au relèvement du moral des joueurs locaux, ni à leur réhabilitation dans un sursaut de sauvetage. Tout comme le moment ne se prête plus aux essais, surtout que le coach ne dispose plus que d’une seule date FIFA (début janvier).


On ne va pas, une fois de plus, répéter le match-farce Maroc-Cameroun disputé en banlieue parisienne et la FRMF se doit d’être ferme sur la préparation des Lions de l’Atlas. Autre interrogation qui s’impose dès maintenant : doit-on aborder une compétition de la valeur de la CAN avec des “titulaires” qui ne jouent plus dans leur club respectif et qui manqueront fatalement de fraîcheur physique ? Et ils sont nombreux, surtout en défense centrale, avec Naybet et Talal Kerkouri, sans oublier Ben Askar, suspendu pour 2 matches.


On a l’impression de marcher dans le flou avec Troussier, à moins que lui-même ne voit pas encore les choses et leur évolution. Et ce n’est pas parce qu’il n’a pas d’obligation de résultat à cette CAN 2006 qu’il lui est permis de jouer avec le seul objectif qui reste au Maroc pour redorer son blason sur le plan international.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le