Accéder au contenu principal

Kamel Chafni, du sang neuf chez les lions de l'Atlas

Source : Le Matin

Lorsque l'entraîneur national M'hamed Fakhir a annoncé cette semaine les noms des joueurs de la sélection nationale, les spécialistes du football marocain ont commencé à se poser des questions à propos de ces jeunes footballeurs. Normal, puisque plusieurs d'entre eux n'ont jamais défendu les couleurs nationales.


Ils sont jusqu'à présent inconnus du public marocain. Parmi ces nouveaux venus, un milieu de terrain nommé Kamel Chafni. Mais qui est ce jeune homme ? Où évolue-t-il ? A-t-il du talent ? Est-il capable de participer à la renaissance du football marocain?… Pas de panique, messieurs, Kamel a prouvé à maintes reprises qu'il est un joueur talentueux.


Chafni nous vient de loin, de la Gironde plus précisément. En effet, c'est à Bordeaux que Kamel a ouvert les yeux en 1982. Il débute sa carrière à Besançon. C'était en 2002, Kamel n'avait que vingt ans. Vite, le jeune Bordelais trouve ses marques et devient le chouchou du public de son équipe. Il est même l'artisan de la montée de son club en Ligue 2. Kamel Chafni passe alors de l'anonymat du championnat amateur aux grands projecteurs de la deuxième division. Petit à petit, il commence à découvrir la Ligue 2. Mieux, il s'adapte facilement au rythme du championnat.


Il passe alors une saison intéressante, toujours sous les couleurs de Besançon. Une saison durant laquelle il a disputé quelque trente matches et réalisé huit buts. Prometteur. Kamel Chafni est l'un de ces joueurs, comment dire, qui peuvent changer le résultat d'une rencontre à n'importe quel moment. Vif, rapide et talentueux, Kamel a attiré l'attention de bon nombre d'équipes françaises. Il quitte alors Besançon et rejoint Châteauroux, un autre club de la Ligue 2.


Toujours fidèle à lui-même, Chafni a renforcé les bons résultats marqués avec Besançon. Sa technique de jeu, ses feintes, ses dribbles et sa combativité n'ont laissé personne indifférent. Tous ceux qui l'ont vu jouer au foot ont bien compris qu'un grand footballeur est né. Milieu de terrain de classe, Chafni fournit toujours des matches extraordinaires. Avec Châteauroux, il réalise une nouvelle fois une saison prometteuse, marquant de nouveau huit buts et jouant ses 28 matches en tant que titulaire.


C'est pour quand la Ligue 1 Kamel ? En effet, après ces excellentes performances, Kamel est convoité par des équipes de la première division. Voila qui est fait ! Lens, Ajaccio et Bordeaux ont manifesté un intérêt particulier envers cette étoile montante. Que choisir ? Entre les trois équipes, Kamel opte pour Ajaccio. Il signe pour trois ans pour le club de l'île de Beauté. Juste après cette décision, les observateurs du championnat français ont qualifié cette signature d'inespérée.


Pourquoi Ajaccio, et non Bordeaux, sa ville natale ? Seul Chafni connaît la réponse à cette question. Bref, même si sa décision a été fort critiquée, Kamel a brillé au sein de cette équipe d'Ajaccio. Son rendement a été apprécié par tout le monde, lui qui vient de découvrir cette saison la Ligue 1. « Très fort techniquement, rarement essoufflé, il ne lui manque pas grand-chose pour devenir un excellent joueur», a relevé notre confrère français L'Equipe.


Mais malheureusement, le talent de Kamel n'a pas empêché la relégation d'Ajaccio en Ligue 2. Chafni restera-t-il avec son équipe ? Pas de réponse pour le moment. Toutefois, tout ce que l'on sait, c'est que la chance pour Kamel Chafni de participer avec l'équipe nationale aux prochaines échéances sera de bon augure pour la carrière de ce jeune joueur. A suivre…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

35 joueurs présélectionnés en prévision du match amical Maroc-Congo

Source : MAP La Fédération royale marocaine de football a convoqué 35 joueurs pour un stage de présélection, en prévision du match amical devant opposer le Maroc au Congo le 12 août prochain au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat. De nouveaux noms ont été retenus dans cette liste des présélectionnés à savoir Brahim Nakkach (FAR Rabat), Adil Fahim (Moghreb Fès), Younes Kaboul (Portsmouth/Anglettere), Mehdi Amine El Moutaqui (Clerment Foot/France). Cette liste marque aussi le retour de Abderrahmane Kabous (Real Murcia/Espagne), Jaouad Zairi (Olympiakos Le Pirée /Grèce) et Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech). Le match Maroc-Congo entre dans le cadre de la préparation des Lions de l'Atlas au prochain match de qualifications Coupe d'Afrique des nations/Mondial 2010. La liste des joueurs présélectionnés:. 01-Nadir Lamiaghri (Wydad Casablanca/Maroc). 02-Karim Fegrouche (Wydad Casablanca/Maroc). 03-Brahim Zaari (FC Den Bosch/Pays-Bas). 04-Abdelilah Bagui (Kawkab Marrakech/M

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le