Accéder au contenu principal

Un match perdu, trois joueurs gagnés

Source : Le Matin

Quels enseignements peut-on tirer après la défaite du Onze national face au Mali dimanche dernier à Paris, sur la pelouse du stade Colombes ?


Ce match préparatoire, qui intervenait après celui disputé et remporté devant les USA, était attendu avec une certaine curiosité par les observateurs sportifs qui s'attendaient, non pas à un nouveau succès du Maroc, mais du moins à une belle prestation devant une équipe malienne que nous avions largement dominée lors de la CAN 2004 à Tunis.


Mais la défaite est venue pour décevoir bon nombre de spectateurs marocains présents à Paris et tous ceux qui avaient suivi la rencontre à travers le petit écran.


Et l'on revient à s'interroger sur les objectifs escomptés par M'hammed Fakhir, lors de ces rencontres amicales préparatoires pour la prochaine CAN 2008 au Ghana.


Les connaisseurs des choses du football savent qu'on peut également construire une équipe, même dans la défaite.
Ainsi face au Mali qui nous a battus sur un but de Kanouté (69e mn), M'hammed Fakhir aura gagné trois éléments importants qui pourraient être d'une grande utilité pour l'avenir.


Il s'agit du latéral khouribgui Mahdoufi, qui a démontré des qualités indéniables, de Zakaria Abboub, un récupérateur inépuisable et de Mohamed Madihi un buteur hors pair. Si l'on ajoute à ceux-là, M'barek Boussoufa, non aligné face au Mali pour cause de maladie, Soufiane Alloudi et El Hajri tous absents, à Paris, l'on ne peut qu'admettre que ces rencontres amicales auront, finalement, servi à quelque chose.


Par ailleurs, presque toute la défense, composée d'Abdeslam Ouaddou, Walid Regragui, Talal Karkouri et Benaskar, a eu l'occasion de jouer et se connaître davantage ; car les quatre défenseurs ne jouent que très rarement dans leurs clubs respectifs.


Avec la reprise des championnats européens, M'hammed Fakhir aura la possibilité de récupérer Chemmakh, Hajji, Moha, Safri et Kharja. De ce fait, il pourrait mettre sur pied une équipe nationale constituée d'un amalgame pro-amateurs dont il pourrait régler les derniers automatismes lors du match amical face au Burkina Faso avant de confronter le Malawi pour le premier match officiel des éliminatoires de la CAN 2008.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le