Accéder au contenu principal

Championnat d’Afrique juniors : Un silence déroutant

Source : Liberation Ma

Une liste, une nouvelle concentration et un petit, tout petit match que l’on qualifierait de préparation, avec toutes les excuses de rigueur pour le sparring-partner, tout leader qu’il soit de sa deuxième division. On n’aura pas besoin de rappeler que le FUS de Rabat n’est sûrement pas en mesure de donner quelque idée que ce soit sur les adversaires à affronter dans…deux mois ! Il est sûr que Fethi Jamal n’y voit pas plus qu’un simple galop d’entraînement, une occasion de tenter une certaine homogénéité et de s’assurer de quelques automatismes. C’est déjà cela quand on est amené à travailler avec les moyens de bord.


Les moyens de bord ! C’est apparemment une fatalité qui colle comme de la glu à la gestion de la chose sportive au Maroc. Pour rester dans le même cadre, celui de ces juniors appelés, sous peu, à représenter tout un pays, il y a malheureusement lieu de constater que ceux censés être à leur écoute et tenus de leur assurer les meilleures conditions pour une représentation digne, voire un véritable exploit donnent, dans le cas en espèce du moins, l’impression d’être aux abonnés absents. On est à deux mois du Bénin et des phases finales de la CAN, et que l’on sache, les primes de qualification, aux dires mêmes d’un responsable fédéral, les joueurs n’en ont toujours pas vu la couleur. De plus, il n’y a même pas l’esquisse d’un vrai programme ou d’un calendrier clair et savamment élaboré. Ils sont pratiquement livrés à eux-mêmes. Mais à quoi bon s’affoler ? On va finir par s’en rappeler, par « tout » régler, la veille, tout en exigeant quelque résultat qui devrait relever du miracle.


Quid des joueurs pro dont le onze national a grand besoin mais qui risquent de ne pas être libérés par leurs clubs respectifs ? Qu’attend-on du côté de la fédé pour engager des pourparlers dans ce sens ? C’est, dirait-on, un droit. Mais on en a pas moins été privé à l’occasion du dernier Maroc/Niger .


Les juniors suscitent d’autant plus d’intérêt qu’ils représentent l’avenir. Sur un coup de tête, et après s’être maladroitement focalisé sur le résultat immédiat, oubliant tous les Olympiques qui ont pris du grade pour alimenter l’équipe « A », on a vite fait d’enterrer l’équipe olympique. Celle juniors nous a procuré de jolis moments au gré des éliminaatoires. Il y a de la matière et de la manière. N’étouffons donc pas le rêve.


Au niveau de la fédé et de sa commission des équipes nationales qui se fait trop discrète comme toutes les autres d’ailleurs, on doit plutôt s’appliquer à rectifier le tir, à ne pas aller dans le sens de ces dirigeants de clubs qui semblent ne disposer de juniors que pour donner l’impression d’être dans les normes et pour meubler le décor. Pour preuve, tous ces jeunes internationaux ignorés ou faisant éternellement banquette et ces forfaits à la pelle caractérisant le championnat national juniors. Le tout en toute impunité. On doit penser à motiver, mais aussi à sévir. Sinon, c’est de complicité fédérale qu’il s’agirait. Et il n’y a de pire qu’un complot contre l’avenir.



Mohamed BENARBIA

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Botola Pro, programme de la 10e journée

Le programme de la 10e journée de la Botola Pro sera comme suit : Samedi 03/12/2011 15H00 FUS 2 - 0 RCA au COMPLEXE SPORTIF PRINCE MOULAY ABDELLAH - RABAT Dimanche 04/12/2011 14H30 JSM 0 - 1 FAR au STADE M. LAGHDAF - LAAYOUNE 15H00 DHJ 0 - 0 KAC au TERRAIN EL ABDI - EL JADIDA 16h30 OCK 0 - 1 HUSA COMPLEXE OCP - KHOURIBGA Lundi 05/12/2011 15H00 MAT - CRA au STADE SANIAT RMEL - TETOUANE 15h00 IZK - CODM au STADE 18 NOVEMBRE - KHEMISET Mardi 06/12/2011 15H00 WAF - OCS au COMPLEXE SPORTIF  DE FES - FES WAC - MAS Reporté pour cause de finale de la coupe de la CAF COMPLEXE SPORTIF MOHAMMED VCASABLANCA

Interview avec le défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari

Ci-aprés, l'interview accordé par le jeune défenseur Marocain du PSG Ahmed Kantari au site Planète PSG. A 20ans Ahmed Kantari vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec la Paris Saint Germain. Peux-tu te présenter rapidement ? (Rires) Ahmed Kantari, 20ans, jouer au Paris Saint Germain, international Marocain, défenseur central. J’ai été formé au PSG et a signé mon premier contrat professionnel cette année. Quand es-tu arrivé au PSG ? En 2000. J’entame ma 6ème année au PSG, 5ans en formation et là c’est ma première année avec les pros. Dans quel club évoluais-tu juste avant ? J’ai grandi à Blois, donc j’ai joué à Blois jusqu’à l’âge de 15ans et j’ai fait une année de 15ans Nationaux à Orléans puis je suis arrivé à Paris. Comment as-tu été repéré par le club ? J’ai été repéré avec les sélections régionales à l’âge de 14ans et je jouais avec Orléans cette année là. C’est avec la sélection du centre que j’ai été repéré par les recruteurs du PSG et j’ai s

Finale de la coupe du trône 2010 - 2011, derby CODM vs MAS

Aujourd'hui se sont jouées les demi finales de la coupe du trône saison 2010 - 2011. La première rencontre a opposé le CODM au DHJ au stade d'honneur à Meknès. Les locaux ont été les premiers à ouvrir la marque à la 58e minute grâce à un but d'Adil Hliouat. Les Doukkalis du DHJ ont réagi et ont failli égaliser sur pénalty à la 74e, mais Abderrahim Chakir n'a pas réussi à le transformer. La rencontre se termine sur le score d'un but à zéro permettant ainsi au club de Meknès, promu cette année en première division après plusieurs années passées loin des lumières, de décrocher le premier billet pour la finale. Coupe du trône MAS vs WAC La deuxième demi-finale s'est jouée à une soixantaine de kilomètres de Meknès dans le nouveau stade de la capitale spirituelle du royaume et a opposé le MAS local au Wydad de Casablanca, finaliste malheureux de la CAF Champions League le week end dernier à Rades en Tunisie. Le premier but de la rencontre a été marqué par le